Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

Suivez-moi !

Windows 7 piraté

Windows 7 piraté : Microsoft dit oui aux mises à jour

Publié le 30 avril 2009 | Informatique | 0 commentaire

Il n’y a pas si longtemps, Microsoft était intraitable avec les personnes qui utilisaient une version piratée de son système d’exploitation. Depuis le Service Pack 2 pour Windows XP, les choses ont quelque peu changé. Cette mise à jour était effectivement offerte à tous et pouvait être installée sur tous les systèmes, piratés ou non. La principale raison de ce revirement chez Microsoft a été la sécurité de son système. Il semble que cette stratégie soit là pour durer puisque la firme a décidé que Windows 7 allait bénéficier de toutes les mises à jour conçues pour lui.

Après le renforcement quasi paranoïaque de la sécurité sur Windows Vista, je ne suis pas surpris d’apprendre que les mises à jour développées pour Windows 7, le prochain système d’exploitation de Microsoft, pourront toutes êtres téléchargées et installées sur des versions pirates.

Que le système soit piraté ou non, il sera possible de télécharger et installer les Services Pack (ensemble de mises à jour cumulatif) et les correctifs importants pour la sécurité et les bogues.

Paul Cooke, membre de l’équipe de développement de Windows Vista, précise toutefois sur le blogue de Microsoft :

« Cela ne veut pas dire que toutes les mises à jour seront accessibles aux licences non validées. Les mises à jour à valeur ajoutée ou les logiciels (proposés au téléchargement) pourront être bloqués, à la discrétion de Microsoft ».

Il a également affirmé que Windows 7 intègrera un module WGA comme celui de Windows XP et de Vista qui permet de détecter les licences piratées. Il reste à savoir s’il sera vraiment efficace…

Partagez cet article !

Publicité

Récemment dans « Informatique »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de vouloir commenter cet article. Notez que tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.