Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

Suivez-moi !

Virus et malwares

Virus sur Mac : cause de popularité ou sécurité surestimée?

Publié le 29 octobre 2010 | Opinions | 6 commentaires

On dit depuis toujours que les ordinateurs d’Apple sont très sécuritaires et qu’il est pratiquement impossible qu’ils soient infectés par des virus. La bête noire des PC équipés de Windows n’a pour ainsi dire jamais existé sur les Mac (au bonheur de ses utilisateurs qui en font leur principal argument de promotion). Or, depuis quelque temps, le système d’Apple est ciblé par les virus. Signe de popularité ou surestimation de sa sécurité?

Cette année, on voit des géants de l’industrie faire la promotion d’une version de leur logiciel antivirus pour Mac alors qu’ils ont toujours développé leurs logiciels principalement pour le système Windows de Microsoft. Les utilisateurs des machines Apple se sont toujours vantés de ne pas installer de logiciel antivirus sur leur ordinateur disant que le système est sécuritaire. Certains, plus paranoïaques, se contentent d’installer un antivirus gratuit comme ClamXav.

Ainsi, en octobre 2009, l’un des plus puissants antivirus pour Windows (Kaspersky) débarquait pour la première fois sur Mac OS X. Aujourd’hui, la quasi-totalité des ténors dans le domaine de la sécurité informatique propose une solution pour le système d’Apple. Certains y vont même à coup de publicités en vantant les nouvelles fonctionnalités plus féroces de leur antivirus pour le félin de la firme (Tiger, Leopard, Lion).

Même s’il est vrai qu’il existe que très peu de virus sur Mac OS, on remarque depuis quelques mois une croissance de nouvelles menaces qui font la manchette sur les sites d’actualités spécialisés. Encore aujourd’hui, on apprend la venue d’un malware (logiciel malveillant) qui s’attaque aux ordinateurs d’Apple par les réseaux sociaux tels Twitter et Facebook (voir cet article Accessoweb).

Je me pose donc la question : est-ce que cette recrudescence de virus sur Mac et l’arrivée massive des logiciels antivirus pour ce système sont dues à une plus grande popularité des ordinateurs d’Apple et une augmentation des ventes? Ou est-ce plutôt que le système n’est pas aussi sécuritaire et infaillible que le laisse croire le PDG d’Apple, Steve Jobs, et les utilisateurs de Mac? À mon avis personnel, même si je n’ai jamais eu de Mac, la première hypothèse est la bonne!

Partagez cet article !

Publicité

Récemment dans « Opinions »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de vouloir commenter cet article. Notez que tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

6 commentaires sur « Virus sur Mac : cause de popularité ou sécurité surestimée? »

  1. yemar a écrit :

    Il faut être stupide de croire qu’un mac est infaillible.
    Citation d’un hacker (les systèmes sont fabriqués et administrés par des imbéciles prétentieux qui ne comprennent pas vraiment ce qu’ils font)
    Pour comprendre il faut réfléchir sur la définition d’un virus, son but, qui les conçoit, la cible.
    Définition :
    Un virus est par définition caché et invisible a l’utilisateur (on entend souvent « j’ai un mac, je n’ai pas d’anti-virus ou j’en installé un, mais cela ne sert à rien car je n’ai jamais eu de virus »), bien sûr personne ne verra de virus si rien n’est là pour trouver le livre dans la bibliothèque (bien heureux les aveugles).
    Qui les conçoit :
    99% des virus viennent de mafias souvent installé dans certains pays à l’est. Dans des pays où la cybercriminalité est secondaire (on à d’autres problèmes à régler dans notre pays).Les petits génies de l’informatique (hacker), travaillent rarement pour des entreprises comme Symantec (souvent avec un profil que le commun des mortels trouverait blizzard). Certains trouvent auprès des criminels la notoriété, reconnaissance et beaucoup d’argents. Bref, les hackers sont nettement plus doués que les créateur de logiciels ou système (même ceux d’Apple).
    La cible :
    Tout le monde a entendu parler au moins d’une personne c’étant fait voler 50 ou 200 euro sur le net. Çà c’est les petits et concerne peut les macs (malgré que quand cela arrive, tout le monde se tait de honte). Bref, la grande criminalité ne s’intéresse peu ou pas aux particuliers, mais leurs cibles sont les entreprises (jamais entendu parler ? vous croyez qu’une entreprise communique sur le sujet ?). Par quels chemins passent-ils ? Vous ne voyez pas ? Allons ! Par les bouts, et quels bouts utilise beaucoup d’entreprises ? …………Des Macs ! (il faut que ça pète, du m’as-tu- vu pour les visiteurs ou les clients)
    Son but :
    Voler des donnés très importantes pour les sociétés ciblés (fichiers de clients, projet secret, etc…) pour leur revendre très cher (plus intéressant et moins risqué que 50 euro sur 1000 lambda)
    Croire que l’absolu sécuritaire existe dans un système informatique quel qu’il soit est idiot. Apple ou pas, un hacker passe toujours, juste la cible change.
    (Ps : on trouve beaucoup de ces virus sur les sites pornographiques.)

    • Dominic Desbiens a répondu :

      Yemar : commentaire très intéressant qui aurait pu faire un article. Merci d’avoir partagé votre opinion sur le sujet. Les visiteurs apprécieront!

  2. Éric Noël a écrit :

    Je crois que c’est honnête de dire que mac os et Linux sont bien protégés côté virus à l’installation. Les failles ouvrant des portes grandes ouvertes au Malware et compagnie subviennent souvent avec l’installation de logiciels tiers. C’est souvent eux qui causent les failles de sécurité. La force d’une chaine dépend de la force de sont plus faible maillon. La chaine de départ est solide, à nous de bien comprendre la force des maillons que l’on ajoute dans notre utilisation quotidienne.

  3. solutionglobale a écrit :

    il est vrai que les 2 seraient à considérer. Alors, si linux prenait un coup d’envol d’utilisateurs, prenant la pôle position des os utilisés, deviendrait-il vulnérable vu le peu d’antivirus disponible? selon moi, le premier impact vient du nombre d’utilisateur à infecter. pas de clientèle, pas d’intérêt. on exploite pas un marché qui n’a pas de potentiel d’affaires.

    • Dominic Desbiens a répondu :

      En effet, peut-être le fait que les pirates sont moins actifs sur Mac, on ne connaît pas toutes les failles que le système peut contenir. Côté offre antivirus, je crois maintenant que tous les éditeurs populaires proposent une version pour Mac. Pour Linux, si Apple connaît une recrudescence du nombre de virus et ainsi une plus grande palette d’antivirus proposés, est-ce que ça précipitera l’arrivée de ceux-ci sur Linux? Je crois que Linux demeure marginal à côté de Mac (et c’est bien dommage car pour les avoir testé, il y a du gros potentiel dans les plusieurs distributions Linux). Mais si plus de gens s’intéressent à un autre système que Windows, l’intérêt pourra peut-être s’accroître dans le monde Linuxien. Après tout, Mac OS et Linux sont tous les deux basés sur le même noyau : Unix.

  4. Entuaka a écrit :

    « est-ce que cette recrudescence de virus sur Mac et l’arrivée massive des logiciels antivirus pour ce système sont dues à une plus grande popularité des ordinateurs d’Apple et une augmentation des ventes? Ou est-ce plutôt que le système n’est pas aussi sécuritaire et infaillible que le laisse croire le PDG d’Apple, Steve Jobs, et les utilisateurs de Mac? »

    Je dirais les 2 ;) !