Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Vidéotron mobilité

Vidéotron arrive enfin sur le marché de la mobilité (MAJ)

Publié le 9 septembre 2010 | Techno & Sciences | 0 commentaire

L’un des principaux ténors des services Internet, de câblodistribution et de téléphonie au Québec offrait déjà depuis longtemps des téléphones mobiles. Toutefois, son offre d’appareils était plutôt médiocre (où sont les téléphones intelligents?) et son service était desservi par un autre fournisseur, Rogers. Or, aujourd’hui, Vidéotron annonce son arrivée officielle sur le marché avec son propre réseau 3G+.

La compagnie, filiale de Québécor, aura investi plus d’un milliard de dollars depuis 2008 pour bâtir son propre réseau de téléphonie mobile 3G+. Le fournisseur ne s’est pas gêné pour ravir les parts de marché de son principal concurrent Bell avec, entre autres, une facture unique facile à comprendre et un service à la clientèle rapide et efficace. Voilà qu’il donne un grand coup encore une fois avec ce nouveau marché qu’il compte s’approprier.

Il faut dire qu’au Québec (et les spécialistes seront d’accord avec moi), le secteur de la téléphonie mobile est loin d’être aussi compétitif et avantageux qu’ailleurs dans le monde. On paie cher les forfaits qui, par surcroit, nous condamnent la plupart du temps à rester chez le même fournisseur durant trois années. L’arrivée de Vidéotron pourrait changer la donne.

En effet, avant même l’annonce officielle faite le 9 septembre par Vidéotron, des fournisseurs ont déjà commencé à offrir des forfaits « illimités », tant au niveau des appels que des services complémentaires comme les textos.

Vidéotron offrira donc la téléphonie mobile en plus des autres services sur une même facture. On prévoit ici de belles économies. Aura-t-on droit au iPhone? Peut-être, mais rien n’est confirmé sur les offres d’appareils.

Quant à Rogers avec qui Vidéotron proposait ses forfaits et sa gamme de téléphones, le fournisseur conservera des liens étroits avec la compagnie Québécoise. Outre un partage des tours de communication, Rogers desservira encore les clients de Vidéotron sur son réseau à l’extérieur du Québec (du moins au Canada).

Attendons de voir maintenant l’offre, tant au niveau des forfaits que des appareils où l’on devrait voir enfin des téléphones sous iOS (Apple) et Android (Google). Espérons également que la bataille sera féroce. Il en résultera des économies et de bons avantages pour les consommateurs.

Mise à jour : Selon un article publié par MacQuébec, Vidéotron ne proposera pas avec son service le iPhone d’Apple. La compagnie a décidé de vendre plutôt des appareils conçus pour le système Android de Google. Aussi, le service de Vidéotron dessert pour le moment que la grande région de Montréal et de Québec. Aucune date précisée pour le reste du Québec.

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Techno & Sciences »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.