Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Twitter

Twitter modifie sa règle des 140 caractères : est-ce bien ou pas ?

Publié le 25 mai 2016 | Internet | 0 commentaire
Crédit image : Chris Ratcliffe / Getty Images

En janvier dernier, une rumeur confirmée par le PDG de Twitter a suscité de vives réactions sur le réseau. L’entreprise songeait alors à supprimer la limite des 140 caractères imposée dans les tweets publics, comme il l’a fait pour les messages privés (lire cet article). J’étais alors parmi les personnes qui étaient plus ou moins d’accord avec cette idée qui a mûri depuis. Twitter a annoncé qu’il va assouplir cette limite, mais d’une façon qui devrait contenter de nombreux utilisateurs.

Twitter est un réseau social, certes. Mais il est aussi une plateforme dite de « microblogging ». La principale caractéristique qui le démarque de ses concurrents populaires est la limite des 140 caractères imposée aux messages publiés sur le réseau (les tweets). Pourquoi cette limitation ?

C’est très simple. Lors de sa création en 2006, Twitter a été conçu comme un service de messagerie texte. Initialement, il pouvait être utilisé par l’intermédiaire des SMS (aussi appelés « textos » au Québec). Bien que cela puisse être facilement contourné aujourd’hui, les SMS étaient alors limités à 160 caractères. Considérant que Twitter incluait dans un message le nom d’utilisateur qui ne dépassait pas 20 caractères, l’espace disponible restant pour le texte est passé à 140 caractères.

Plus de souplesse et de nouvelles règles pour les tweets

Comme je l’ai mentionné plus haut, je n’étais pas d’accord avec l’idée de retirer la limite des 140 caractères sur Twitter. Je sais que le réseau tente par tous les moyens d’attirer des utilisateurs et de se rentabiliser davantage, mais je ne souhaite pas que cela se fasse au détriment du fondement même de la plateforme. Twitter est un médium reconnu pour son efficacité dans le suivi d’événements et la diffusion d’informations. Cette efficacité vient en partie de la brièveté des messages qui sont publiés.

Avec son annonce des derniers jours, le réseau semble avoir trouvé un bon compromis. La limite des 140 caractères est là pour rester, mais elle sera quelque peu assouplie. D’ici les prochains mois (le moment exact n’a pas été précisé), Twitter va appliquer de nouvelles règles pour l’envoi des messages sur sa plateforme qui ne concernent pas seulement la limitation des 140 caractères.

Des éléments dans les tweets ne seront plus comptabilisés

Les mentions (exemple @DominicDesbiens) faites lors d’une réponse à un tweet et les médias intégrés aux messages (photos, GIFs, vidéos, et Questions Twitter) ne seront plus comptabilisés dans les 140 caractères. Il en va de même pour l’envoi d’un tweet incluant une citation (message publié par un autre utilisateur).

Mise à jour  : depuis le 19 janvier 2017, l’application Android ne compte plus les mentions. Cela ne semble pas être déployé sur tous les comptes pour le moment.

Mise à jour 2 : les mentions ne sont plus comptées pour l’ensemble des utilisateurs depuis le 31 mars 2017.

Les mentions ne sont plus comptées

En date du 31 mars 2017, Tweetdeck a aussi modifié la composition d’une réponse :

Tweetdeck a modifié les réponses Twitter

Il sera possible de rediffuser et de citer ses propres tweets

Cela peut sembler étrange, mais cette nouvelle règle sera sûrement utile à certaines occasions. Il m’arrive parfois de vouloir apporter une précision à propos de l’un de mes précédents messages. Je publie alors un nouveau tweet sans lien direct vers ma précédente information. Bientôt il sera possible de citer son propre tweet qui ne sera pas comptabilisé dans les 140 caractères du nouveau message.

Adieu le « .@ » pour mentionner une personne sans s’adresser à elle

Sur Twitter, lorsqu’on s’adresse directement à une personne, on place son nom d’utilisateur en début de tweet. Le message est alors vu sur le fil d’actualités des personnes abonnées simultanément aux deux comptes.

Or, il existe une pratique qui consiste à placer au début du tweet un point devant le nom d’utilisateur pour mentionner une personne sans s’adresser directement à elle (par exemple : .@DominicDesbiens donne son opinion à propos des nouvelles règles Twitter). Le message est vu cette fois par tous les abonnés du compte qui le diffuse.

Avec les nouvelles règles, ce point ne sera plus nécessaire dans un tweet initial (c’est-à-dire qui n’est pas une réponse à un tweet publié par un autre utilisateur). Dans le cas où l’on souhaite publier une réponse pour qu’elle soit vue par l’ensemble des abonnés au compte, il sera possible de la retweeter.

Pour en savoir plus à propos des nouvelles règles de Twitter, consultez ce billet sur le blogue officiel.

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.

Liens vers cet article :

  1. […] En 2016, Twitter a décidé d’assouplir sa règle des 140 caractères qui est à la base même du concept de ce réseau social. Depuis toujours, les utilisateurs ont été limités dans le nombre de caractères pouvant composer un tweet. J’en avais parlé d’ailleurs dans un article sur ce blogue. […]