Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Personne âgée sur ordinateur

S’ouvrir au Web quand on a plus de 80 ans…

Publié le 18 avril 2008 | Internet | 0 commentaire

J’ai souvent entendu cette réplique de personnes dans la soixantaine : « je suis trop vieux ou trop vieille pour apprendre à utiliser un ordinateur ». Je leur donne alors en exemple ma cliente la plus âgée qui a près de 80 ans. Elle appelle sympathiquement son ordinateur « mon amant de nuit ». Il est pour elle, entre autres, une présence lorsqu’elle fait de l’insomnie. Madame, qui est déjà très cultivée, se documente sur Internet, va chercher des recettes, mais surtout, télécharge une panoplie de petits jeux qui compliquent la tâche de son technicien quand vient le temps de faire le ménage. L’informatique n’est pas réservée aux jeunes et aux maniaques de la technologie. Les étudiants, eux, l’utilisent pour faire leurs travaux scolaires parce que certains professeurs préfèrent souvent les textes dactylographiés aux nombreuses « pattes de mouche » illisibles. Pourquoi les grands-parents n’auraient-ils pas droit à cette technologie plutôt pratique? C’est ce que se sont dit madame Olive Riley et monsieur Donald Crowdis, les plus vieux blogueurs sur Internet.

C’est par hasard que je suis arrivé sur un site dont l’actualité, qui datait de février 2007, annonçait la mise en ligne du blogue d’Olive Riley, une Australienne âgée de 107 ans. Elle est encore aujourd’hui la plus vieille des blogueurs (j’ai volontairement utilisé le masculin, car elle bât même le record chez les hommes). Sur son site de langue anglaise, qu’elle désignait par « blob » plutôt que blog (terme anglophone), elle nous présente sa vie au quotidien qu’elle partage avec ses descendants. Elle nous raconte également des épisodes marquants de son passé, et Dieu sait qu’ils sont nombreux puisqu’elle a vu naître le 20e siècle. N’allez pas croire cependant que Mme Riley est aussi rapide qu’une secrétaire pour taper à la machine. En fait, elle dicte ses opinions et humeurs à son ami Mike qui rédige les textes et entretient son blogue. À 108 ans, on peut bien lui pardonner d’avoir demandé de l’aide pour suivre cette vague technologique qu’elle semble avoir apprivoisée de belle façon.

Après avoir lu quelques textes sur le blogue de Mme Riley, j’ai voulu savoir quel doyen représentait la gent masculine. On pourrait dire qu’ils sont deux blogueurs. L’un se nomme Alan Lööf, un Suédois âgé de 95 ans, et l’autre est Donald Crowdis, un Canadien de Totonto qui le suit en âge de quelques mois seulement. M. Crowdis est connu entre autres pour avoir été le premier animateur de l’émission canadienne-anglaise « The Nature of Things » qui a débuté en 1960. Cette émission à caractère scientifique est diffusée encore aujourd’hui sur les ondes de la chaîne CBC. Donald Crowdis, surnommé Don sur son blogue, a même sa propre page Wikipédia.

Il peut être plus difficile pour les anciennes générations de s’adapter à l’évolution technologique que l’on connaît actuellement. Déjà, si vous êtes à la retraite et lisez ce blogue, on peut dire que vous êtes « cool ». Vous avez suivi la tendance du Web plutôt que de vous soumettre à l’idée populaire de ceux et celles qui répètent sans cesse : « … et si j’étais plus jeune »!

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.