Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Dictionnaires francophones

Qualité du français sur le Web : faut-il encore s’en soucier?

Publié le 21 juin 2010 | Opinions | 0 commentaire

Je n’ai vraiment pas l’habitude de rédiger un article à propos d’une situation qui met en cause les administrateurs d’un site Internet. Chaque créateur web a ses qualités et compétences, même si parfois le site manque quelque peu de professionnalisme. Cette fois, ce n’est pas l’aspect manquant du site qui me fait réagir fortement, mais l’attitude inacceptable de l’un de ses administrateurs que j’ai trouvé très arroguant. Cause de la frustration? La qualité du français sur le site en question!

Même si j’ai une aptitude à bien écrire notre langue, je n’ai jamais jugé ceux et celles qui avaient plus de difficultés que moi dans ce domaine. Il faut évidemment prendre en considération le contexte social et technologique actuel qui fait en sorte que les jeunes et moins jeunes s’habituent à lire et à écrire des mots déformés. La plupart du temps, ces nouveaux termes issus de l’utilisation d’Internet ne sont pas vraiment plus courts que leur équivalent original (par exemple, transformer « quoi » en « koi »!).

Aussi, il m’est arrivé d’envoyer un courriel à l’administrateur d’un site Internet pour lui indiquer quelques fautes d’orthographe et de grammaire sur celui-ci. Dans la plupart des cas (et je dirais plutôt dans tous les cas), on m’a remercié et corrigé les erreurs.

J’ai visité récemment un site Internet de partage de fichiers sur lequel je m’étais enregistré il y a longtemps pour télécharger un logiciel (oui, illégalement, mais qui n’en a pas fait l’essai au cours de sa carrière d’informaticien??). J’ai visité le site à la suite de la réception d’un courriel de leur part qui s’était retrouvé dans le courrier indésirable d’une ancienne boîte de courriel que je n’utilise plus.

Le sujet de ce courriel n’a pas vraiment d’importance. Ce qui en a, c’est la qualité linguistique du message qui m’a fait réagir. Il y avait pratiquement une faute à tous les trois mots. J’ai donc été visiter le site en question et j’ai constaté la piètre qualité du français écrit.

J’ai donc envoyé un courriel aux administrateurs leur demandant de supprimer mon compte et j’en ai profité pour leur donner quelques petits commentaires et conseils à propos du français sur leur site. On m’a alors répondu ce qui suit (à noter que je publie le message dans son intégralité) :

« Salut
 
je ne comprend pas qu’il y est des personnes pour cretiquer le travail des autres et qui ne cherche pas a faire rien ni aider pour que ca change au lieu de cretiquer ce que nous faisons pourrais tu prendre le temps de regarde e que tu as fait pour nous aider a remedier a la situation?
 
de plus tu ne desire plus avoir le compte chez nous fine demande la suppression mais autrement ne cherche pas a cretiquer ce que nous faisons sur le site c’est site n’est pas une ecole d francais mais bien un site de partage
»

Que dois-je conclure de cette petite mésaventure avec l’administrateur de ce site que je ne nommerai pas et dont je ne donnerai pas la provenance géographique. Je comprends, cher monsieur, que votre site n’est pas une école de français, mais est-ce pour autant une raison de donner le mauvais exemple à la population en général, plus particulièrement aux jeunes dont nous essayons tant bien que mal d’éduquer selon les réalités d’aujourd’hui?

Et j’ajouterai ceci en terminant : vous ne me connaissez pas pour prétendre que je ne cherche pas à aider. Je ne compte pas les heures sans rémunération que j’ai consacrées ces dernières années à des personnes et organismes pour promouvoir la langue française. Corriger votre site, monsieur, ce n’est pas vous apporter une aide. Il s’agit plutôt d’un travail à temps plein que vous ne serez jamais capable de me payer et qui ne m’intéresse pas de toute façon. Je préfère réserver ce temps précieux à des personnes qui savent apprécier mes conseils constructifs…

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Opinions »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.