Crédit image : Mashable, Shutterhacks | Flickr

En tant que directeur des Éditions Espoir, j'ai déjà discuté avec mes collaborateurs sur le phénomène de la publication des ouvrages au format électronique sur Internet. Il n'est pas rare de trouver des livres complets et gratuits, dont plusieurs sont mis en ligne par la société Google elle-même. Un auteur américain a pris les grands moyens pour faire connaître son roman qu'aucun éditeur n'a voulu publier jusqu'à ce jour. Il le distribue gratuitement sur Twitter... phrase par phrase!

Twitter est un réseau social très populaire et apprécié notamment par les blogueurs (comme moi). Il est un service où tout un chacun peut poster sur Internet, par messagerie instantanée ou par SMS, des messages (appelés Tweets, ou gazouillis en français) limités à 140 caractères. On peut y annoncer une soirée, une rencontre importante au travail, le décès d'une personnalité connue (adieu Michael!) et tout ce qui nous passe par la tête.

Il peut être également un moyen promotionnel à une certaine mesure. Matt Stewart tente une expérience depuis le 14 juillet dernier. À défaut de trouver un éditeur pour publier son roman intitulé « The French Revolution », l'auteur américain le publie brique par brique sur le site Twitter, ce qui est une première selon lui.

Sachant que chaque message est limité à 140 caractères (soit l'équivalent d'une vingtaine de mots), il lui faudra envoyer plus de 3 700 « Tweets » sur le site pour publier en entier son roman qui compte environ 480 000 caractères.

Pour certains, l'idée est complètement farfelue. Pour l'auteur qui vit à San Francisco, en Californie, son geste représente davantage « une expérience sociologique qui permet de voir comment le monde réagit à une longue narration racontée en fragments ».

Tout comme moi et plusieurs internautes qui liront cet article, Matt Stewart se doute bien que les lecteurs ne liront pas tous ses messages publiés sur Twitter. C'est pourquoi il propose son roman au prix de 1,99 sur le site Scribd.com et en version électronique $ via l'appareil Kindle distribué par Amazon.com.