• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Microsoft Bing

Microsoft présente Bing, le remplaçant de Live Search

3 juin 2009 | Internet | 0 commentaire
Partager » Facebook Twitter

Ces jours-ci, il se peut que vous ayez vu un nouveau mot sur Internet ou d’autres médias. Il s’agit de « Bing ». Ce mot ne vous dit sûrement pas grand-chose actuellement, mais il pourrait devenir aussi populaire que Google. Il est en fait le nom du nouveau moteur de recherche de Microsoft, fier remplaçant de Live Search et mis en ligne officiellement le 3 juin. Une nouveauté qui semble, pour le moment, susciter de bons commentaires de la part des spécialistes et des utilisateurs…

Certains diront que le nom n’est pas très original. Mais Google l’est-il vraiment? Microsoft nous a présenté son moteur comme étant un « moteur de décision ». La firme a mené plusieurs études avant d’offrir ce nouvel outil qu’elle juge être plus près de ce que les gens veulent d’un moteur de recherche ». En théorie, Bing guiderait les utilisateurs et leur permettrait de faire des choix simples comme obtenir l’itinéraire le plus rapide, trouver une destination voyage de qualité et bien d’autres.

Que représente-t-il dans la pratique? À première vue, la page de recherche est beaucoup plus simpliste que Live Search. Curieusement, l’interface m’a fait pensé à Google que j’utilise sans modération chaque jour. Ainsi, on retrouvera la recherche sur le Web, mais aussi dans les images, les actualités et les cartes géographiques.

J’utilise beaucoup la recherche d’images pour mes articles. J’ai plutôt aimé les résultats d’une recherche faite pour les images qui offre quelques options comme la recherche d’images similaires. Étonnamment, en comparant les résultats générés par Bing et Google pour le même mot-clé, j’ai préféré les images affichées par Bing. Voilà un bon point.

Par ailleurs, je n’ai jamais aimé le service de cartes Live Search, intégré par défaut au logiciel Windows Live Mail que j’utilise depuis plusieurs mois. Dans le moteur Bing, ce n’est pas plus convaincant.

Alors que Google affiche la carte immédiatement après lui avoir transmis son adresse postale, Bing ne vous la donnera que si vous n’oubliez pas de cliquer sur « Lieux » avant de faire votre recherche. Sinon il ne retournera aucun résultat. Néanmoins, les cartes sont précises et offrent une belle présentation au niveau des routes et des couleurs.

Enfin, même s’il existe un Bing.ca pour le Canada, l’adresse principale du moteur (www.bing.com) a détecté sans problème mon pays et ma province. La page d’accueil s’est affichée en français et permet d’effectuer une recherche dans mon pays.

Malgré cette version offerte désormais au public, Bing est toujours en développement. Ainsi, dans la version canadienne-française, la recherche de vidéos présente sur la version américaine ou française n’est pas offerte. De plus, certaines fonctions comme la prévisualisation des sites et des vidéos (il suffit de pointer pour voir un extrait) ne sont toujours pas implémentées. Amis québécois, il faudra donc patienter…

Dans sa première publicité officielle, Microsoft nous dit qu’il « est maintenant temps de binger ! ». La firme essaierait-elle de concurrencer le terme « Googler » en rapport avec Google qui est désormais dans certains dictionnaires?

Ma première utilisation de Bing m’a convaincu et agréablement surprise. De là à complètement abandonner Google, je ne croirais pas. Il faudra beaucoup de temps à Microsoft pour s’approprier des parts de marché de Google qui en détient plus de 65 %. Une nouvelle guerre des moteurs de recherche à suivre…

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Internet »

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Liens vers cet article :

  1. […] Microsoft présente Bing, le remplaçant de Live Search […]