Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Copyright 2020 © dominicdesbiens.com
Tous droits réservés

Design Web basé sur une création de
Olivier Leblanc

Microsoft déploie sur Windows 10 son nouveau navigateur Web Edge (Chromium). Le coup de la dernière chance ?

Publié le 15 janvier 2020 | Informatique, Internet | 0 commentaire

À partir du 15 janvier 2020, un nouveau navigateur Web fait son entrée dans le merveilleux monde de l'informatique. Connu sous le nom plutôt évocateur « Edge Chromium », il est une refonte majeure du navigateur Edge qui a été intégré à Windows 10 et qui a remplacé le très célèbre, mais désuet, Internet Explorer. C'est une date importante pour Microsoft qui va d'une nouvelle (et dernière ?) tentative de concurrencer le principal ténor du marché, soit Google Chrome. Le pari est lancé, sera-t-il remporté par la firme de Redmond ?

Juillet 2015, Microsoft rend disponible au grand public et aux entreprises son système d'exploitation Windows 10. Présenté alors comme la « dernière version de Windows » qui sera perpétuellement améliorée et mise à jour (on le considère maintenant davantage comme un service plutôt qu'un produit), Windows 10 intègre un nouveau navigateur Web connu sous le nom de « Edge ».

Plus rapide, léger et sécuritaire que son prédécesseur Internet Explorer qu'il a fièrement remplacé, Edge ne convainc pas les utilisateurs malgré les méthodes employées par Microsoft pour leur imposer. Edge n'a jamais connu le succès escompté et Google Chrome a continué à maintenir sa place dominante dans le domaine des navigateurs Web.

Quelques chiffres : selon des statistiques récentes de StatCounter (décembre 2019), la part de marché mondiale occupée par Microsoft Edge sur ordinateur était d'environ 4,6 %, contre près de 69 % pour Google Chrome. Derrière ce dernier suivent Firefox et Safari (Apple) avec environ 9 % des parts de marché chacun.

Plusieurs raisons peuvent expliquer l'impopularité de Microsoft Edge. Outre le fait que les utilisateurs de Windows 10 soient fidèles à leurs habitudes et ont préféré conserver leur navigateur de prédilection, la grande majorité des sites Web et services en ligne n'ont jamais été optimisés et adaptés pour Microsoft Edge.

Il faut dire que nous, « webmasters », avons généralement un certain sentiment de « haine » qui perdure envers les navigateurs de Microsoft. Cette haine fait suite aux nombreuses heures et journées perdues jadis à rendre nos sites Web compatibles avec Internet Explorer qui avait ses propres standards.

Un nouveau navigateur Web bâti sur les fondations de Google Chrome

On n'aurait jamais cru cela possible il y a encore quelques années. En 2018, Microsoft annonçait vouloir développer un nouveau navigateur Web basé sur le projet « Chromium », structure logicielle « Open Source » qui est à la base de Chrome, le navigateur de Google.

À propos de l'Open Source : j'aborderai ce sujet dans un prochain article sur mon blogue parce que je m'intéresse de plus en plus à cette « philosophie » de l'informatique « libre ». Sachez simplement que de l'Open Source, c'est du code de programmation non propriétaire et ouvert à tous. Un groupe de développeurs qui conçoit un logiciel « Open Source » permet à quiconque de voir, d'analyser et de reprendre le code source du programme pour l'améliorer ou en faire sa propre version.

Si on ne peut pas battre la concurrence, on devrait peut-être s'inspirer de ses idées, voire reprendre ce qui existe déjà ? C'est sûrement ce que ce sont dites les équipes de développement chez Microsoft. On a donc repris le code source à la base du populaire navigateur de Google pour concevoir un nouveau navigateur qui remplacera l'actuel Edge dans Windows 10.

Qu'est-ce que ce nouveau Edge Chromium a de différent de l'ancien Edge ? Puisqu'il est basé sur Chrome, le nouveau navigateur de Microsoft fonctionnera exactement comme son concurrent sur les sites Web et services en ligne qui ont été optimisés pour le navigateur de Google. L'expérience sera donc plus agréable pour les internautes, mais aussi pour les développeurs derrière les sites Web qui auront en moins un navigateur à prendre en considération dans leur code.

Aussi, toujours parce qu'il est basé sur Chrome, le nouveau Edge accepte l'installation d'extensions qui ont été conçues pour le navigateur de Google. L'ancienne version de Edge permettait déjà l'ajout de modules, mais leur nombre était plutôt limité dû à l'impopularité du navigateur auprès des développeurs. Le portage est maintenant plus facile et de nombreuses extensions sont déjà offertes dans la boutique d'applications de Microsoft. Il est même possible d'installer dans ce nouveau Edge des extensions téléchargées depuis la boutique Chrome Web Store de Google, pour peu qu'on autorise dans les paramètres les extensions provenant d'autres magasins.

Extensions Chrome Web Store sur Edge

Enfin, le navigateur, qui n'est plus intégré à Windows 10 mais installé comme une application indépendante, sera mis à jour plus régulièrement en suivant le développement de Chromium. Cela veut donc dire que Edge se voudra nécessairement plus sécuritaire. D'ailleurs, à ce sujet, étonnamment il offre des paramètres de confidentialité plus poussés que ceux de Google Chrome (ils rappellent plutôt ceux des récentes versions de Firefox). Microsoft soucieuse de notre vie privée ? Les temps changent…

Paramètres de sécurité mieux présentés que Chrome !
Paramètres de sécurité Chromium Edge

Lors du premier lancement du navigateur, il est proposé de choisir l'une des trois mises en page offertes pour les nouveaux onglets. L'un affiche un moteur de recherche (Bing par défaut) accompagné d'une image de fond aléatoire, l'autre se veut plus informatif avec l'affichage d'actualités et le dernier ne propose que l'outil de recherche dépouillé.

Il est ensuite offert d'activer la synchronisation des données du navigateur (onglets ouverts, favoris, historique, etc.) avec les autres appareils sur lesquels le nouveau Edge sera installé. Pour ce faire, on doit utiliser évidemment un compte Microsoft. Malheureusement, la fonctionnalité est pour le moment encore limitée, certaines données n'étant pas encore synchronisées. J'imagine que ça ne devrait pas tarder.

L'interface de Edge Chromium est un mélange entre l'ancien Edge et Google Chrome. On reconnaît le visuel des deux navigateurs, particulièrement celui de Chrome. Les utilisateurs de ce dernier ne seront pas dépaysés.

Le déploiement est commencé…

Le déploiement de Edge Chromium est déjà commencé. Il se fait par une mise à jour effectuée automatiquement sur tous les ordinateurs utilisant au moins la version 1803 (mise à jour Avril 2018) de Windows 10 édition Familiale ou Pro. Son installation remplace entièrement l'ancien navigateur de Microsoft dans le système.

À noter que les ordinateurs faisant partie d'un réseau d'entreprise (joint à un domaine « Active Directory » géré par un administrateur) ne sont pas inclus dans ce déploiement automatisé et forcé qui sera, je le sens bien, critiqué encore une fois par plusieurs utilisateurs. Microsoft a même prévu un outil (consulter cette page pour télécharger le « Blocker Toolkit ») offert aux administrateurs réseaux afin de prévenir l'installation automatisée du navigateur sur les ordinateurs de l'entreprise.

Comment savoir si vous avez le nouveau navigateur ? Simplement par l'icône du logiciel qui a été modernisée et par son interface qui a elle aussi été retravaillée. Évidemment, ce changement sera plus ou moins perceptible si vous n'avez jamais, ou presque, utilisé l'ancienne version de Edge.

Si vous n'avez pas reçu la mise à jour et souhaitez découvrir immédiatement Edge basé sur Chromium, il est possible de le télécharger sur le site officiel de Microsoft. Au moment d'écrire ces lignes, le logiciel est offert seulement sur la version anglaise américaine de celui-ci, mais il est possible d'activer la langue française dans les paramètres du navigateur après son installation.

Fait intéressant et pour le moins surprenant à noter : le nouveau Edge peut aussi être téléchargé et installé sur Windows 8 et 8.1, mais aussi sur Windows 7, dont le support a pris fin le 14 janvier 2020 (voyez comment mettre à niveau gratuitement votre ordinateur vers Windows 10). Le support du navigateur sur ce système est prévu jusqu'au 15 juillet 2021. Il est également offert sur macOS et sur appareil mobile (Android et iOS).

Lien de téléchargement (toutes les plateformes) :
https://www.microsoft.com/edge

Page de présentation de Edge Chromium :
https://microsoftedgewelcome.microsoft.com/fr-ca/

Dites en commentaire à cet article ce que vous pensez de ce nouveau navigateur. Allez-vous l'adopter ?

Publicité

Partagez cet article !

Derniers articles dans « Informatique »

Autres sujets à lire...

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis pour approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.