• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Illico Ultra HD

L’Ultra HD arrive chez Vidéotron au Canada : voici mon petit cours 101 sur les définitions d’écran

Partager » Facebook Twitter

Présentée pour la première fois il y a de nombreuses années, la définition d’écran Ultra HD (aussi connue sous l’appellation 4K) commence à peine à se démocratiser. Rares sont les entreprises de télécommunication qui proposent du contenu Ultra HD. Au Canada, c’est Vidéotron qui devient la première à offrir commercialement ce contenu par un puissant nouvel enregistreur numérique.

La hausse de la définition d’écran, autant sur nos téléviseurs que sur nos appareils mobiles, n’a cessé de croître au cours des dernières années. Si bien que c’est devenu difficile pour le grand public de bien comprendre la différence entre les différentes définitions proposées par les fabricants.

Petit cours 101 sur la définition d’écran, depuis le « SD » au « Full HD »

Ce petit résumé sur la définition d’écran vise à vous introduire et vous faire comprendre l’Ultra HD, un format d’image qui sera bientôt offert par le fournisseur canadien Vidéotron d’ici la fin de l’été.

La définition d’écran représente le nombre de pixels affichés sur un écran (téléviseur, écran d’ordinateur, téléphone intelligent, etc.). Plus la définition (ou résolution) est grande, plus elle contient des pixels. Cela résulte une meilleure clarté d’image qui est plus nette et plus détaillée.

Avant l’arrivée des téléviseurs HD, les appareils présentaient une définition standard (SD) ayant 720 × 480 pixels (définition NTSC en Amérique, en Europe elle est de 720 x 576 pixels). Commercialement parlant, on présentait cette définition comme étant du « 480i », ou « 480p » dans sa mise à jour.

La première définition dite « HD » est apparue, notamment, avec les disques DVD qui offrent une définition de 1280 × 720 pixels. Encore une fois, dans le commerce, elle est désignée par la nomenclature « 720p ». Avec cette définition, le format de l’image de nos téléviseurs a changé. Alors qu’avec la définition standard le format avait un ratio de 3:2, celui de l’HD est passé à 16:9. Les téléviseurs jusque là plus « carrés » ont adopté un format panoramique, beaucoup plus large comme au cinéma (bienvenue dans l’ère du cinéma maison !).

La définition HD 720p est toujours grandement utilisée, notamment, par des services de vidéo sur demande et des plateformes de partage de vidéos comme YouTube puisqu’elle demande moins de bande passante tout en offrant une qualité HD acceptable.

Est apparue ensuite la définition HD « 1080 » très répandue aujourd’hui. D’abord vendue commercialement sous la nomenclature « 1080i » avec une résolution initiale de 1280×1080 (elle est passée plus tard à 1920 × 1080), cette définition est devenue la « norme » des fabricants et des fournisseurs de contenus HD. C’est ce qu’ils (et les consommateurs) appellent le « Full HD », soit le « 1080p ».

Pour plus de détails à propos de l’évolution des définitions d’écran, consultez cette page Wikipedia.

L’avenir de la haute définition : l’Ultra HD (UHD)

Nous y voilà enfin (vous suivez toujours ?), j’aborde le sujet de l’Ultra HD. On parle ici d’une nouvelle résolution minimale de 3 840 x 2 160 pixels, soit quatre fois plus grande que le « 1080p » à 1920 x 1080 pixels. L’Ultra HD est d’ailleurs faussement appelé « 4K », un format cinéma qui propose une définition de 4096 x 2160 pixels. On devrait plutôt utiliser le terme « Quad HD ».

Le format Ultra HD ne s’est jamais vraiment imposé en raison du manque de contenu offert dans cette définition, mais cela est sur le point de changer. En effet, la Blu-Ray Disc Association a officialisé en mai dernier un nouveau « standard ».

D’ici la fin de 2015, nous allons voir arriver sur le marché des disques Blu-Ray (les Ultra HD Blu-ray) offrant des films et autres contenus vidéo « 4K ». Évidemment, si vous n’avez pas un téléviseur qui sait afficher l’Ultra HD, aussi bien vous dire tout de suite que l’achat d’un nouveau lecteur Blu-Ray (car oui, il faudra changer) et des disques Blu-Ray Ultra HD sera quasi inutile puisque vous ne pourrez pas en profiter pleinement. Vous voyez la bonne affaire pour les fabricants et les boutiques d’électronique ?

Infographie des différentes résolutions d’écran, inspirée d’une création par Dorna de motogp.com.

Résolutions d'écran

L’opérateur canadien Vidéotron se lance dans l’Ultra HD

L’annonce a été faite récemment. D’ici la fin de l’été, Vidéotron va proposer sur l’ensemble du territoire qu’elle couvre un nouveau terminal enregistreur permettant de visionner du contenu en Ultra HD.

Selon l’entreprise, le terminal Illico 4K Ultra-HD (qui propose une interface de navigation améliorée quatre fois plus rapide) serait 12 fois plus puissant que les précédentes générations de ses enregistreurs HD. Comme son prédécesseur Illico x8 lancé il y a tout près d’un an, il permettra lui aussi d’enregistrer 8 émissions simultanément. Enfin, sa mémoire interne (2 To) pourra sauvegarder jusqu’à 320 heures d’enregistrement en format HD ou 115 heures d’enregistrement au format Ultra HD (UHD).

Après certaines plateformes de vidéos comme YouTube qui proposent déjà du contenu dans cette définition, l’entreprise de télécommunication canadienne va ainsi devenir la première au pays à proposer à domicile la diffusion de contenu numérique en ultra haute définition.

La promesse de contenus Ultra HD

C’est bien beau d’offrir le premier terminal Ultra HD au pays, mais qu’en est-il du contenu proposé ? Vidéotron affirme qu’avec ses partenaires, les clients pourront profiter dès le lancement du terminal de plusieurs contenus UHD, dont les premiers épisodes du tout nouveau docu-réalité de TVA, Alerte 5, et de paysages à couper le souffle sur la chaîne Stingray Ambiance. L’entreprise ajoute qu’il y aura également une sélection de films Ultra HD à 7,99 $ chacun sur son offre de vidéos sur demande.

Le nouvel enregistreur Ultra HD de Vidéotron sera vendu ou loué au prix de 399 $, soit le même que l’enregistreur Illico x8 qu’il remplacera assurément (à moins que ce dernier connaisse une baisse de prix pour remplacer l’ancienne génération qui coûte 249 $). Pour plus d’information à propos du nouveau terminal, vous pouvez consulter le communiqué officiel.

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Divertissement »

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *