Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Copyright 2019 © dominicdesbiens.com
Tous droits réservés

Design Web basé sur une création de
Olivier Leblanc

Les produits « Made by Google » 2019 arrivent : regard sur les téléphones Pixel 4 et Pixel 4 XL

Publié le 17 octobre 2019 | Mobilité, Techno & Sciences | 0 commentaire

Ce 15 octobre 2019 se tenait la conférence annuelle « Made by Google » à New York où étaient présentés les nouveaux produits conçus et fabriqués par Google qui seront très bientôt sur le marché. Les nouveaux téléphones Pixel 4 et Pixel 4 XL sont les produits qui ont attiré davantage mon attention, ce pourquoi j'ai décidé de rédiger un article complet consacré à ceux-ci. Je parlerai des autres annonces de la conférence dans un second article bientôt.

Les Pixel 4 et Pixel 4 XL présentent selon moi l’évolution la plus importante de la gamme de téléphones « Made by Google », du moins en termes de matériel. Bien plus que la troisième génération que j’ai présentée dans un article sur mon blogue à l’automne 2018 (à relire : Essai du téléphone Pixel 3 XL, la grande merveille technologique 2018 « Made by Google »).

Sur les trois premières générations de téléphones Pixel, la coque des appareils arborait une surface composée de deux finitions, l'une étant matte et l'autre glacée. Sur le Pixel 4, la finition glacée du verre recouvre entièrement la surface arrière qui présente pour la première fois de l'histoire de la gamme Pixel un appareil photo à deux capteurs.

Le nouveau meilleur « photophone » du marché ?

Jusqu'à maintenant, Google avait résisté à la tendance des multiples capteurs photo en justifiant son choix par la présence d'une intelligence artificielle qui fait tout le travail que peuvent accomplir plusieurs capteurs. Je dois donner raison à Google puisque la qualité des photos de mon Pixel 3 XL est particulièrement impressionnante.

Ainsi, Google a joint à son traditionnel capteur photo arrière de 12 Mpx un capteur téléobjectif x2 de 16 Mpx. Le tout est intégré à un module photographique carré qui a certaines similitudes avec celui du récent iPhone 11.

Module photo arrière du Pixel 4

Malgré l'ajout du deuxième capteur à l'arrière, Google tente de démontrer que l'intelligence artificielle prédomine et permettra sans doute à son nouveau téléphone de se positionner encore une fois au top des meilleurs « photophones » du marché en 2019-2020 (le Pixel 3 en fait toujours partie !).

Si l'on bénéficiait déjà de fonctionnalités photographiques logicielles avancées comme le mode « Vision de nuit » sur la précédente génération du téléphone, le Pixel 4 en offre davantage.

L'intelligence artificielle appuie notamment le nouveau zoom optique et améliore les photos en faible luminosité. Elle permet de régler séparément l'exposition de différentes zones d'une photo pour éviter, par exemple, des ciels blancs. L'application photo propose même un nouveau mode « astrophotographique » permettant de prendre des clichés de ciels étoilés (à utiliser avec un trépied, j'imagine !). J'ai hâte de voir ça…

Adieu l'encoche et bienvenue au « Smooth Display » !

Voilà une autre tendance que Google a décidé de ne plus suivre. L'encoche commune à tous les téléphones intelligents haut de gamme des dernières années a fait son apparition pour la première fois sur un Pixel l'an dernier. Elle n'aura été présente que sur une seule génération (Pixel 3 XL) puisqu'elle a disparu sur le Pixel 4 XL. Google justifie encore une fois son choix, cette fois, par l'arrivée de nouveaux capteurs sur le haut de son nouveau téléphone. J'aborde en détail ce sujet plus bas…

Bordure supérieure du Pixel 4
Crédit photo : Angela Lang/CNET

Outre la disparition de l'encoche, l'écran du Pixel 4 adopte un « taux de rafraichissement » de 90 Hz, ce qui rend l'affichage et les transitions plus fluides lorsqu'on interagit avec l'écran. Google a précisé que l'écran passe automatiquement d'un rafraichissement de 60 Hz à 90 Hz et vice-versa selon les conditions et l'utilisation de certaines applications qui supportent cette nouvelle caractéristique. Cette adaptation automatique permet notamment d'optimiser les performances de la batterie.

Enfin, une nouvelle fonction « Embient EQ » ajuste automatiquement les couleurs de l'écran en fonction de la lumière ambiante. Cette fonctionnalité rappelle le « True Tone » des iPhone. Personnellement, j'ai déjà activé l'activation d'un mode nuit qui atténue la lumière bleue de mon téléphone à des heures précises. Je me demande si l'adaptation automatique du Pixel 4 saura bien équilibrer les couleurs.

Des capteurs pour le contrôle par gestes et la reconnaissance faciale

C'est l'explication donnée par Google pour justifier le retrait de l'encoche au-dessus de l'écran de son téléphone Pixel 4. De nouveaux capteurs font leur apparition dans la nouvelle bordure que je trouve personnellement plutôt imposante.

Capteurs du Pixel 4

L'un de ces capteurs est destiné au « Motion Sense », une fonctionnalité permettant de contrôler son téléphone par des gestes. Il n'y a rien de nouveau me direz-vous. Vous avez en partie raison, le contrôle d'un téléphone par gestes existe déjà depuis un certain temps. Mais au lieu d'utiliser le capteur photo avant pour détecter les mouvements, Google se sert d'un radar miniaturisé. C'est une technologie baptisée Soli sur laquelle la compagnie travaille depuis presque cinq ans et qui ouvre la voie à beaucoup plus de possibilités quant à la reconnaissance des gestes.

Le capteur intelligent Soli est capable de détecter et de comprendre les mouvements autour du téléphone. Grâce à lui, on peut par exemple arrêter une alarme, couper le son d'un appel entrant ou passer à un titre suivant dans l'application de musique par un simple balayage de la main et sans toucher le téléphone. Une lumière DEL indique lorsque le téléphone permet l'utilisation des gestes selon le contexte et l'application.

Les usages sont pour l'instant plutôt limités, mais Google promet bien d'autres applicatifs dans un avenir rapproché. Ce sera intéressant à suivre, surtout que le radar Soli est capable de reconnaître le type de mouvement exécuté, autre qu'un simple balayage de la main. Encore une fois, j'ai hâte de voir...

Le radar Soli accompagne également les différents capteurs liés à la reconnaissance faciale pour comprendre notre intention de déverrouiller le téléphone lorsqu'on approche notre visage de l'écran, et ce, peu importe l'orientation de l'appareil. D'ailleurs, je précise que Google a retiré le lecteur d'empreinte digitale au dos de son téléphone, misant sur le déverrouillage par reconnaissance du visage à la manière de ce que propose Apple avec son FaceID.

Il reste à voir si la reconnaissance faciale sera aussi précise et efficace que sur l'iPhone et, surtout, vraiment sécuritaire. Il semblerait que ce soit le cas puisque Google a prévu son utilisation, par exemple, pour les paiements sans contact et l'identification personnelle dans les applications. Qui plus est, Google rassure par le fait que tout le traitement se passe directement sur l'appareil et que les informations sont stockées dans la puce de sécurité Titan M intégrée au téléphone (comme sur le Pixel 3).

Le nouvel assistant Google travaille maintenant hors ligne !

Je l'avoue. Depuis plusieurs mois, je suis devenu quelque peu paranoïaque quant à ma vie privée sur Internet. D'ailleurs, je devrais publier bientôt sur mon blogue un ou plusieurs billets qui parleront de mes différentes actions pour mieux protéger ma vie numérique au cours des derniers mois.

Si vous êtes un peu maniaque comme moi, mais que vous aimez aussi malgré tout les produits de Google (vie privée et Google paraissent souvent opposées), sachez que le Pixel 4 propose un nouvel assistant Google qui pourra exécuter la plupart des commandes en mode hors ligne. Le travail de l'assistant intelligent peut alors s'effectuer en local sur le téléphone sans passer par les serveurs de Google.

Je trouve cela plutôt rassurant après la polémique des derniers mois concernant l'écoute par des entreprises tierces d'extraits audio enregistrés par les assistants intelligents de Google, Amazon et Apple entre autres (lire cet article de Radio-Canada à ce sujet, ou celui de l'Agence Science-Presse).

Malheureusement, le nouvel assistant ne comprendra que l'anglais à la sortie du Pixel 4. Il sera offert sur les anciennes générations du Pixel d'ici la fin de l'année, en espérant que le français soit pris en charge dans les mêmes temps.

Petit fait à noter concernant la confidentialité des données et notre vie privée : Google a prévu la possibilité de supprimer les données personnelles de son compte (historiques de navigation par exemple) avec une commande vocale envoyée à l'assistant intelligent.

Une application dictaphone intégrée qui peut aussi transcrire l'audio

Lors de mes premières utilisations du Pixel 3 XL, j'ai constaté qu'aucune application d'enregistrement de la voix (dictaphone) n'avait été intégrée d'office dans le téléphone. Cela m'a poussé à chercher et à tester plusieurs applications dans la boutique de Google.

Sur le Pixel 4, une nouvelle application dictaphone est proposée. En plus de l'enregistrement audio, l'application peut transcrire simultanément sous forme de texte ce qu'elle entend. Elle va même jusqu'à ajouter automatiquement des mots clés afin de retrouver plus facilement et rapidement un enregistrement en particulier. Comme pour le nouveau Google Assistant, l'application fera la transcription de l'audio en local sur le téléphone, sans passer par les serveurs de la compagnie, et ne comprendra que l'anglais au départ.

Application enregistrement sur Pixel 4

Autres caractéristiques, prix et date de sortie

Pour terminer cette présentation, je vous propose quelques informations supplémentaires. Le téléphone est évidemment proposé en deux formats, le Pixel 4 et le Pixel 4 XL un peu plus grand. La taille d'écran OLED du premier fait 5,7 pouces et offre une résolution de 1 080 x 2 160 pixels. La taille du second format fait 6,3 pouces pour une résolution de 1 440 x 3 040 pixels. Pour être habitué au Pixel 3 XL, je trouve plus intéressant le second format.

Les deux téléphones viennent avec un processeur 8 cœurs Snapdragon 855, 6 Go de mémoire vive (contre 4 sur le Pixel 3), ainsi qu'un espace de stockage de 64 Go ou 128 Go. Ils proposent une connectique Bluetooth 5.0, le WiFi 802.11ac (supporte les anciennes générations) et un port de recharge USB Type-C 3.1 réversible.

Le Pixel 4 est équipé d'une batterie de 2 800 mAh, alors qu'elle est de 3 700 mAh dans le Pixel 4 XL. Étonnamment, leur batterie offre une capacité moindre que dans les Pixel 3 et Pixel 3 XL de l'an dernier qui offraient une autonomie plutôt excellente. J'ose espérer que Google a réussi à optimiser la partie logicielle au point de n'avoir que très peu d'impact sur l'autonomie malgré la diminution de ses batteries.

On peut déjà précommander les Pixel 4 et Pixel 4 XL qui seront officiellement sur le marché le 24 octobre prochain. Ils sont offerts en trois coloris, soit « Juste noir », « Franchement blanc » et, le petit nouveau, « Vraiment orange ».

Les prix commencent à 999 $CAN (769 euros) pour le plus petit format et 1 129 $CAN (899 euros) pour le plus grand selon la capacité de stockage.

Couleurs de Pixel 4
Crédit photo : Angela Lang/CNET

À suivre : un deuxième article pour parler des autres annonces de la conférence « Made by Google » 2019.

Publicité

Partagez cet article !

Derniers articles dans « Mobilité »

Autres sujets à lire...

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis pour approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.

Liens vers cet article :

  1. […] Avant d'aborder le sujet des objets connectés pour la maison, je préférais commencer ce compte-rendu en parlant brièvement des nouveaux écouteurs Pixel Buds qui ont été conçus principalement pour accompagner les téléphones Pixel présentés dans mon précédent article. […]