Accueil
  • Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Casita

L’entreprise Pirocso développe une application pour les propriétaires et les locataires

1 juillet 2015 | Mobilité | 0 commentaire
Partager » Facebook Twitter

1er juillet, la journée nationale du déménagement est de retour. Outre le casse-tête pour déplacer les gros meubles et tous les objets accumulés au fil du temps, la communication entre les nouveaux locataires et les propriétaires n’est pas toujours évidente. L’entreprise québécoise Pirocso a conçu l’application Casita pour améliorer la relation entre les deux parties, juste à temps pour le grand déménagement.

Je n’ai jamais été propriétaire d’un immeuble à plusieurs logements (j’ai seulement un duplex unifamilial), mais je connais des personnes qui sont dans cette situation. Les problématiques vécues par les propriétaires et les locataires peuvent parfois devenir importantes. Cela est souvent dû à un manque de communication entre les deux parties.

Et si chacune d’elles avait une application qui leur permettait de communiquer et de mettre en place des moyens pour éviter certaines mésaventures ?

C’est ce que propose Pirosco, une entreprise québécoise basée à Gatineau qui a déjà à son actif plusieurs applications mobiles pratiques. Sa nouvelle conception s’appelle Casita.

Gérer complètement ses immeubles à logement et ses locataires

Pour les propriétaires, elle permet de gérer d’une façon simple et efficace leurs propriétés à revenus, dont les logements. D’abord, l’application leur propose d’ajouter aux propriétés référencées jusqu’à 10 photos pour mieux les identifier, de même que plusieurs détails les concernant. On parle ici des spécifications telles que le nombre de pieds carrés, le nombre de pièces et type de pièce, la source de chauffage, les appareils ménagers qui sont inclus, l’air conditionné, les animaux et/ou fumeurs permis et autres.

Casita ne sert pas qu’à la gestion des biens matériels, mais aussi celle des occupants des unités locatives et des baux liés aux locataires. Le propriétaire peut ainsi ajouter à la fiche d’un locataire une photo, de même que des informations de contact, soit le courriel et jusqu’à 3 numéros de téléphone.

La gestion d’un locataire est gratuite. Pour la gestion de deux locataires et plus, il faudra débourser quelques centimes par un achat intégré à l’application. Pour ce qui est des baux, il est possible d’indiquer les mêmes détails que pour les appartements, mais aussi d’autres caractéristiques comme le prix du loyer et les dates du bail.

Toutes les informations inscrites dans l’application Casita permettent non seulement aux propriétaires de mieux gérer leurs logements, mais aussi de louer rapidement ceux qui sont devenus vacants en partageant les informations sur Facebook et sur Twitter.

Gestion Casita

La communication entre les locataires et les propriétaires est plus facile

Je crois que la grande force de cette application est surtout le lien qu’elle crée entre les locataires et les propriétaires. Après avoir invité chaque locataire (qui aura aussi installé l’application) avec un code unique, un propriétaire pourra leur envoyer des nouvelles et des mises à jour relatives à leurs demandes qui auront été envoyées, elles aussi, depuis l’application.

Ainsi, un locataire qui aura fait une plainte à propos d’un voisin bruyant ou signalé un bris matériel (comme une fuite dans la tuyauterie) pourra recevoir une notification sur le téléphone dès que le propriétaire aura indiqué une mesure qu’il prendra pour corriger la situation. À ce sujet, ce dernier peut créer des tâches directement dans l’application qui lui servira d’aide-mémoire sur les travaux d’entretien à effectuer. Il est même possible d’envoyer des requêtes envoyées par les locataires directement à des professionnels qui s’occupent de l’entretien.

En tout temps, les occupants des logis sont informés des travaux à venir et de toutes autres nouvelles que le propriétaire veut leur communiquer grâce aux bulletins envoyés depuis Casita.

Ce que j’en pense à la suite de mes tests

Malheureusement, l’application Casita n’est pour le moment offerte que sur iOS, soit l’iPhone, l’iPad et l’Apple Watch (elle sera sur Android à l’automne prochain). De plus, elle n’est compatible qu’avec les appareils ayant reçu la mise à jour 8.0 du système. Mon iPhone 4 de test ne pouvait donc pas accueillir l’application que je voulais essayer. Merci à mon beau-père qui m’a permis d’utiliser son iPhone 5.

Offerte officiellement que depuis le 15 juin, l’application n’était pas exempte de bogues à mon premier essai. Je dois avouer que le développeur s’est montré très réceptif à mes commentaires que je lui ai envoyés en privé sur le compte Twitter @Pirocso. La plupart des problèmes signalés ont été corrigés dans une mise à jour parue sur l’App Store le jour suivant mes premiers tests.

À la première utilisation, j’ai aimé l’interface qui est simple, moderne et agréable à utiliser. Le tout est bien structuré, malgré quelques lacunes au niveau de l’ergonomie. Ce n’est rien qui puisse gêner l’utilisation et certaines idées que j’ai proposées au développeur ont déjà été intégrées dans les récentes mises à jour.

Je n’ai pas eu le temps d’essayer le système de messagerie et de notifications tel qu’ils sont perçus par le propriétaire et le locataire. Mais c’est une fonctionnalité que je voudrai assurément tester au cours des prochaines semaines, particulièrement lorsque l’application sera disponible pour mon appareil Android.

À ce sujet, les locataires qui n’ont pas d’iPhone (ou simplement pas de téléphone intelligent) peuvent envoyer leurs requêtes ou plaintes au propriétaire depuis une page dédiée sur le site officiel de Casita. Il suffit d’avoir en main l’adresse de courriel fournie par le propriétaire.

Télécharger l’application sur l’App Store
https://itunes.apple.com/ca/app/id977538274?mt=8&l=fr

Gestion Casita

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Mobilité »

Laisser une réponse

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *