Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Disques compacts

Le CD ne convient plus aux artistes

Publié le 4 juin 2008 | Divertissement | 0 commentaire

Peut-être comme vous, j’ai connu l’époque des cassettes huit pistes. Non pas qu’elles étaient de ma génération, mais comme beaucoup de baby-boomers, mes parents avaient un lecteur acceptant ce type de support audio. Nous avions aussi un lecteur de disques vinyles pouvant jouer des 45 tours et des 33 tours. Je garde de bons souvenirs de cette période de mon enfance. Aujourd’hui, lorsque j’écoute mon artiste préféré sur un CD ou un DVD, je me demande comment on faisait pour apprécier la musique camouflée par des craquements ou de la distorsion provenant de disques ou de cassettes usées. La raison est qu’on ne connaissait pas autre chose. La technologie évolue sans cesse et rapidement. Peut-être pas suffisamment pour les artistes qui veulent désormais une meilleure qualité pour leurs enregistrements.

Certains clients me demandent parfois pourquoi la qualité de la musique qu’ils téléchargent est aussi mauvaise. Même si je n’encourage pas le piratage, je leur explique la raison. Lorsqu’on regarde le débit de la musique téléchargée, il est dans la plupart des cas à 128 kbps. Ce chiffre que vous voyez et entendez souvent lorsqu’on parle de MP3 est en fait la quantité d’information par seconde contenue dans le fichier audio. Plus il y a d’information, plus la qualité de la pièce musicale est bonne (et la taille du fichier plus grande).

Je suis personnellement ce qu’on appelle un puriste. Étant musicien, j’ai une oreille qui sait reconnaître certains sons et certaines qualités sonores que bien des personnes autour de moi n’entendent pas. Je peux facilement différencier une pièce encodée à 128 kbps et une autre à 320 kbps, qui est le débit le plus élevé pour un MP3. La différence est perceptible. Le son est plus riche et les acoustiques ont une belle résonnance.

Certains artistes semblent ne pas apprécier la qualité de leurs enregistrements qui circulent sur Internet. Selon le quotidien USA Today, ceux-ci n’apprécieraient même plus la qualité sonore de leur musique sur les CD. Ils réclament très souvent une nouvelle technologie qui serait supérieure pour la diffusion de leurs œuvres. En attendant qu’une meilleure alternative soit proposée, certains d’entre eux ont décidé d’offrir à leurs admirateurs la meilleure qualité possible sur Internet.

Le groupe Metallica, par exemple, a annoncé que son prochain album sera offert sur CD et en MP3 au prix avantageux de 12 $. Dans le format téléchargeable sur Internet, les pièces seront encodées au maximum possible de 320 kbps. Un autre groupe très populaire, Nine Inch Nails, propose déjà ses pièces musicales en divers formats numériques, dont une version en haute définition stéréo.

Les sites Internet spécialisés dans la vente de musique comme iTunes et Amazon (seulement aux États-Unis pour le moment) ont enfin répondu à la demande des amateurs de musique (ou les puristes?) en proposant des albums au format MP3 encodés à 256 kbps. Le site HDtracks.com, reconnu pour la qualité des fichiers qu’il propose (certains étant au format FLAC, un encodage audio sans perte), travaille à développer un format téléchargeable qui serait supérieur à tout ce qui existe présentement sur Internet.

Si, comme les artistes, la qualité sonore de la musique est un critère important pour vous, pourquoi ne pas acheter les CD originaux et créer vos propres MP3 dans la meilleure qualité possible? Il y a de bons logiciels d’encodage gratuits comme BonkEnc que j’utilise personnellement. Il y a aussi le téléchargement « légal » sur le site Internet de vos artistes préférés et sur les sites spécialisés comme iTunes. Tout en obtenant une qualité audio acceptable, vous inciterez peut-être les autres artistes à se tourner vers la musique téléchargeable qui est en voie de devenir la principale méthode de distribution de leurs chefs d’œuvres.

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Divertissement »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.