Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS

La vie et la mort de son poisson vécues sur le Web…

Publié le 21 juillet 2008 | Internet, Opinions | 0 commentaire

Je ne suis pas d’une nature sensible. Cependant, parmi les choses de la vie qui réussissent à m’attrister, il y a la souffrance et la mort d’un animal de compagnie. J’ai passé toute mon adolescence et une période de l’âge adulte avec un lapin nain domestique qui a vécu quatorze ans, alors que son espérance de vie en général est de sept ans. Lors de son décès, je ne pouvais pas retenir mes larmes. C’est peut-être le fait que nous l’avons vu, ma famille et moi, mourir de vieillesse dans sa cage à ne pas bouger pendant trois jours. Aujourd’hui, je vis quelque peu la même situation. Elle est pourtant toute autre puisqu’il s’agit d’un poisson (Betta Splendens). Je ne croyais pas qu’un tel animal pourrait un jour me faire monter un sentiment de tristesse. Lors de cette « épreuve », j’ai découvert de nombreux sites et forums qui m’ont aidé dans une démarche que j’ai dû entreprendre, celle d’euthanasier un poisson…

En juillet 2007, je me suis acheté un poisson. Moi qui avais toujours jugé les personnes qui dépensent de l’argent et du temps pour ce type d’animal qui me semblait inutile. C’est peut-être parce qu’ils sont à la mode et que l’on en trouve en grande quantité dans les animaleries que je me suis intéressé au Betta Splendens. Lors de mon achat, j’avais consulté quelques sites Internet pour l’entretien de ce poisson magnifique, mais aux besoins exigeants.

Je ne savais pas quel nom lui donner. J’avais donc opté pour « Ti-Gars », comme je l’appelais de façon amusante lors de ses premiers jours à la maison. Le vendredi 18 juillet dernier (un an plus tard), je constatai que Ti-Gars n’allait pas bien. Il ne nageait presque plus et se tenait au fond. Toute sa colonne et la nageoire arrière n’avaient plus de rigidité. Il se laissait donc choir dans le fond de sa boule de verre et le gravier (qui était en fait une sorte de bille de verre allongée). Je lui donnais à manger, mais il ne réagissait plus. Au cours du week-end, il restait toujours au fond et respirait très lentement.

En faisant des recherches sur Google, j’ai consulté plusieurs forums pour comprendre ce que mon Betta Splendens pouvait avoir. J’en suis venu à la conclusion qu’il était tout simplement trop vieux. De nombreuses personnes affirment que les Betta Splendens vendus en animalerie ont déjà un an (alors que leur espérance de vie est de deux).

Je ne saurai jamais si j’ai fait tout ce qu’il fallait, s’il vivait dans de bonnes conditions. Il avait l’air heureux et en santé. Mais au cours de ce week-end de juillet, Ti-Gars était au fond de son bocal, respirant difficilement, ne mangeant plus et ne nageant plus. J’ai accepté de le voir ainsi pendant trois jours. Lorsque j’approchais le bocal, il me regardait encore! C’est d’ailleurs une caractéristique du Betta Splendens (et peut-être celle qui le rend si populaire), il réagit lorsqu’on s’approche de l’aquarium.

Le dimanche 20 juillet au soir, c’en était trop. J’ai donc pensé à l’euthanasie. Ne riez pas! Juste le fait d’y penser, je me sentais plutôt ridicule. Mais les nombreux forums que j’ai visités m’ont fait voir que bien des gens se soucient de cette question lorsque leur poisson est malade ou mourant.

J’ai trouvé plusieurs méthodes expliquées en détail sur ces mêmes forums, certains étant parfois plutôt barbares. J’ai choisi celle reconnue par l’ordre des vétérinaires aux États-Unis qui consiste à créer une solution à base d’huile de clous de girofle (aussi nommée Eugénol et utilisée notamment par plusieurs cliniques dentaires comme anesthésiant).

Pour ma part, j’ai utilisé une variante : faire bouillir de l’eau avec une poignée de clous de girofle (achetés en épicerie), laisser revenir à la température de la pièce et mettre le poisson dans cette solution. La mort serait alors sans souffrance puisque l’essence de clous de girofle agit comme anesthésiant. Comment peut-on le savoir? C’est du moins ce que prétendent les scientifiques qui étudient les poissons.

J’ai procédé à l’euthanasie le 21 juillet 2008 vers 14 heures. J’ai peut-être exagéré sur la dose de clous de girofle dans mon eau puisque cette dernière avait pris une couleur jaune plutôt foncée. Ti-Gars a nagé rigoureusement pendant trois à cinq secondes, puis s’est lentement déposé sur le gravier dans le fond de mon bocal de rechange que j’avais pris la peine de garnir quelques minutes avant pour qu’il puisse partir dignement (comme je me suis trouvé ridicule !). La mort a été presque instantanée. Dans les forums visités, plusieurs personnes relataient avoir vu leur poisson respirer pendant une dizaine de minutes.

Je garderai des souvenirs de ce premier Betta Splendens (et le seul que j’aurai?) que j’ai adopté. J’ai pris quelques photos en mai 2008, lors de mon déménagement dans ma maison. Je me souviendrai de sa façon de venir me voir lorsque j’approchais sa boule de verre et celle qu’il utilisait pour me défier avec ses ouïes qui se gonflaient (autre caractéristique du Betta Splendens dominateur que l’on ne peut pas mettre avec d’autres poissons mâles de la même espèce).

Vous trouverez ci-dessous des liens pointant vers des sites qui m’ont été utiles grâce à leur forum et leurs informations constructives à propos des poissons, particulièrement le Betta Splendens. Sont affichées également des photos de Ti-Gars. S’il vous donne l’envie d’avoir un Betta Splendens, consultez les sites ci-dessous afin d’en prendre soin comme il se doit.

Sites :

Poisson-Combattant.net
Aquabase.org (Fermé)
AquaPortail.com
Aqua-fish.net
Aqua-passion.com
Aquariophilie.org
Aquariophilie-pratique.net (Idéal pour débutants)
Aquatribu (Forum actif)
Poissons.org (Autre forum)

Photos de mon défunt Betta Splendens

Betta Splendens

Betta Splendens

Betta Splendens

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.