Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
La note Techno

La note techno : édition du 6 mai 2012

Publié le 6 mai 2012 | Internet | 0 commentaire
Crédit image : ToshiroFrog | deviantart.com

Après une absence la semaine dernière, voici un retour en force de mon condensé des informations technologiques qui ont retenu mon attention sur les différents blogues et mes réseaux sociaux durant les sept derniers jours. Laissons la superstition de côté, voici la treizième édition de « La note techno », pour finir la semaine … sur une bonne note !

Samsung dévoile son nouveau téléphone Galaxy S3

Après des spéculations à propos du prochain téléphone de Samsung, ce dernier a présenté son Galaxy S3 le 3 mai. Si je m’attendais à un téléphone très puissant du fabricant pour faire suite au Galaxy S2 et au Galaxy Nexus, je dois avouer que ce nouveau modèle répond bien aux attentes, du moins dans son ensemble et en comparaison avec la concurrence, dont Apple.

Le S3 est équipé d’un écran Super AMOLED+ HD de 4,8 pouces (un peu plus grand que le Galaxy Nexus avec ses 4,65 pouces et le Galaxy S2 avec 4,3 pouces) pour une résolution de 1280 x 720 pixels (la même que le Nexus). Contrairement aux deux précédents modèles mentionnés plus haut qui sont équipés d’un processeur à deux coeurs, celui du Galaxy S3 propose quatre coeurs (quad-core) et est cadencé à 1,4 GHz. Concernant la mémoire vive, il possède 1 Go de RAM (comme l’ancienne génération et le Nexus) et est offert avec une capacité de 16, 32 ou 64 Go. Une fente de carte mémoire MicroSD permet d’étendre la capacité de l’appareil. La caméra de 8 Mpx (je me serais attendu à au moins 12 Mpx!) peut aussi filmer en plein HD 1080p. Pour la connexion réseau, on a droit à du 4G (le terme est ici relatif), le Wi-Fi et la puce NFC. Disponible à la fin du mois en Europe et au Canada avant l’été (aucune date précisée), il embarque Android 4 (Ice Cream Sandwich), comme le Galaxy Nexus qui a été le premier appareil à en être équipé.

Je suis un peu surpris des caractéristiques du Galaxy S3 qui est plutôt similaire à la précédente génération. Mais grâce à son processeur à quatre coeurs, il serait deux fois plus rapide que le Galaxy Nexus (mon téléphone) sorti il y a six mois. Sur ce point, je suis un peu sceptique. Des « benchmarks » démontrent déjà que le iPhone 4S n’est tout simplement pas de taille à lutter contre le S3 de Samsung. Hors caractéristiques, ce nouveau téléphone se démarque avec sa version Android du système de reconnaissance vocale d’Apple, le « S Voice ». L’intelligence de l’appareil ne se limite pas au vocal : il peut même détecter si vos yeux sont devant l’écran ou non (économie d’énergie en vue?). Un appareil qui fera jaser…

La populaire application Flipboard arrive sur Android

Flipboard est une application gratuite de gestion et de lecture de contenu. Elle réunit des sources d’informations par défaut et d’autres ajoutées par l’utilisateur comme Facebook, Twitter et des blogues pour les afficher comme un magazine. Flipboard est un véritable journal numérique où vous tournez les pages du bout des doigts. Nommée par Apple l’application iPad de l’année en 2011, elle est encore aujourd’hui proposée seulement sur iOS. Bientôt, les utilisateurs d’un appareil Android pourront en profiter.

Aucune date de sortie n’a encore été confirmée. Un formulaire proposé par Flipboard a été mis en ligne pour être averti de la sortie de l’application sous Android. Par contre, on sait que le nouveau Galaxy S3 de Samsung l’intégrera et sera ainsi le premier appareil à le proposer durant quelques semaines.

Google Music propose maintenant les chansons partagées par les contacts Google+

Le service de musique de Google, qui permet d’écouter depuis le Web ou son téléphone Android sa bibliothèque musicale sauvegardée sur les serveurs de la société, propose une nouvelle fonction. Elle est en quelque sorte une réponse face à iTunes d’Apple.

Un nouveau lien nommé « Shared with me » ajouté à Google Music suggère des titres partagés par des contacts de ses cercles Google+. Cette fonctionnalité limite toutefois à une seule écoute de la pièce en question. Un lien permet d’acheter la chanson depuis Google Play, la boutique en ligne de Google (qui a remplacé le Market il y a quelques semaines, information que j’avais diffusée dans La note techno du 10 mars 2012). En France, il semble que l’écoute ne soit possible que 30 secondes. Il faut avoir un compte américain pour en bénéficier.

Si vous n’avez pas encore de compte Google Music, je vous propose une petite lecture sur cette publication postée sur mon compte Google+ en septembre dernier. Plusieurs personnes ont apporté des précisions sur les méthodes à suivre pour se créer un compte avec l’aide d’un « proxy » si vous êtes à l’extérieur des États-Unis. Cela a fonctionné pour moi. Si vous n’y arrivez pas, n’hésitez pas à demander de l’aide en commentant à votre tour la publication.

RIM : un retour avec de nouveaux appareils, un nouvel OS et un accessoire de musique en streaming

Mardi se tenait en Floride le BlackBerry World 2012, une conférence où RIM a tenté de séduire l’industrie et les professionnels avec le dévoilement de son prochain système d’exploitation qui équipera ses futurs téléphones et tablettes. Le fabricant canadien tente de revenir en force, lui qui a subi d’énormes pertes l’an dernier dues à un manque d’intérêt des professionnels et du grand public qui se sont tournés vers d’autres appareils et systèmes, soit iOS et Android (ou Windows Phone dans une moindre mesure). Lors de la conférence, le système d’exploitation BlackBerry 10, qui ne sera pas compatible avec les anciens modèles de téléphones et tablettes de la firme, a montré ses couleurs. Un accessoire intéressant a également été présenté.

BlackBerry 10 (BB10) promet de nouvelles façons de naviguer par la gestuelle et la gestion du multitâche en temps réel. De son côté, le prochain téléphone portant le même nom que le système d’exploitation (et portant le nom de code « Alpha » proposera une surface entièrement tactile (fini le clavier physique des précédents modèles). Par contre, lors de la conférence, le PDG de RIM Thorsten HeinsAinsi a affirmé qu’une version du téléphone avec clavier sera proposée aux entreprises.

Le système d’exploitation BlackBerry 10 proposera un clavier tactile intelligent s’adaptant aux habitudes d’écriture de l’utilisateur. On sait par ailleurs que la caméra arrière intégrée à l’appareil pourra prendre des clichés en rafale. L’écran sera vraisemblablement d’une taille de 4,2 pouces avec une résolution de 1 280 pixels par 768 (356 dpi). Il sera pourvu d’un port microHDMI et microUSB et offrira la connectivité HSPA+, BlueTooth et NFC. Le téléphone est toujours au stade de prototype, la version définitive n’étant offerte que plus tard cette année.

Enfin, RIM a également présenté un accessoire intéressant qui pourra transmettre sur une chaîne HiFi la musique sauvegardée sur un BlackBerry ou une Playbook (modèles actuels). La connexion avec l’appareil, qui pourra servir alors de télécommande et contrôler le gadget musical sur une distance de 30 mètres, se fera par Bluetooth et NFC. Le « Blackberry Music Gateway » sera vendu au prix de 49 $ à partir du mois de juin 2012.

Site Web de BlackBerry : http://ca.blackberry.com/fr/

Traduction dans Gmail : encore une raison d’utiliser ce service !

La plupart des gens qui me connaissent ou qui me suivent sur les réseaux sociaux savent sans doute que je n’utilise que Gmail comme service de messagerie. De loin bien plus efficace pour la gestion des contacts qu’un Hotmail par exemple, la gestion et l’organisation de ses courriels sont aussi des points forts de la messagerie de Google. La société a abandonné plusieurs applications destinées à améliorer l’utilisation de Gmail. L’une a par contre survécu et a même été intégrée au service cette semaine. La fonction de traduction faisant partie du « Labs » était effectivement très utilisée et aimée des utilisateurs. Ainsi, maintenant, il est possible d’un simple clic dans un courriel de le traduire dans la langue de son choix. À noter que cette fonction peut même être automatisée ou désactivée dans les préférences de la messagerie.

Google+ obtient un « Webby Awards » décerné par… le public

Décidément, c’est un condensé à saveur Google cette semaine. C’est ici une nouvelle que je trouve plus ou moins importante pour faire partie de La note techno. Toutefois, elle m’a fait sourire. C’est que depuis la sortie du réseau social de Google (terme que je n’aime pas utiliser, je parlerais plutôt d’une couche sociale à un ensemble de services), beaucoup de professionnels, spécialistes et agences de statistiques dévoilent des chiffres qui ne sont pas en faveur de Google. L’une des plus récentes provenait de ComScore et affirmait que Google+ est utilisé en moyenne que 3 minutes par mois par ses membres. Des chiffres qui sont à prendre à la légère étant donné que l’agence ne comptabilise pas le temps passé sur le réseau depuis un mobile, ni depuis les autres services de Google où est présent son réseau social. Par exemple, je réponds souvent aux notifications sur mon compte depuis la barre Google affichée depuis son moteur de recherche, Gmail, Drive et autres.

Les « Webby Awards », décernés par l’Académie internationale des arts et sciences numériques, sont à Internet ce que les Oscars sont au monde du cinéma. L’évènement récompense divers acteurs du marché qui se sont démarqués dans le domaine du numérique et du Web. Ils sont décernés par un jury, mais certains le sont par le grand public. Comme les Oscars, il y a plusieurs catégories. Pour celle des réseaux sociaux, le grand public a choisi Google+… pas mal pour un réseau où ce grand public ne l’utilise que 3 minutes par mois !!

À propos, depuis quelque temps, je remarque un retour en force des utilisateurs qui commentent davantage mes publications sur mon compte. Des commentaires très souvent intelligents et qui apportent des informations et opinions complémentaires aux miennes. Un retour dû à l’engouement créé par la venue récente de Google Drive, le service de stockage de Google? Si vous n’y êtes pas encore, je vous encourage à vous inscrire, à suivre quelques comptes (dont le mien : http://goog.la/dominicdesbiens) et à observer. Google+ a quelque peu le même intérêt que Twitter où sont diffusées des informations intéressantes que l’on peut cette fois commenter de façon plus élaborée (j’adore Twitter, mais c’est parfois difficile d’aider une personne avec 140 caractères par message!).

Les premières liseuses de livres électroniques à écran flexibles de LG arrivent

Nous ne sommes plus très loin d’avoir une version numérique de notre journal papier qui peut se transporter de la même façon, soit plié sous le bras ou dans la main. Avec l’écran flexible de LG, un matériau qui donne l’impression de tenir un vrai journal entre les mains, vous ne verrez plus la liseuse numérique de la même façon. Le produit de LG peut effectivement se plier jusqu’à 40 degrés. Ce n’est pas encore du papier, mais nous sommes dans la bonne voie.

L’écran de six pouces fonctionne avec de l’encre électronique et propose une résolution de 1080 x 768 pixels. Il a une épaisseur de 0,7 mm et pèse à peine 14 grammes. Une couche protectrice de plastique lui permet de résister à une chute de 1,50 mètre. Les premières liseuses de livres électroniques à en être équipées sortiront ce mois-ci. Elles pourront lire plusieurs formats de fichiers, dont les PDF, les .doc et .docx (format des documents Microsoft Word), les ePUB et divers formats d’image comme le JPG. Destinées à la seule lecture de documents, ces liseuses seront pourvues d’une mémoire vive de 128 Mo (je sais, nous sommes loin des 512 Mo ou 1 Go proposés par les tablettes actuelles) et d’une capacité de 4 Go, ce qui est suffisant pour une grande bibliothèque de livres.

L’entreprise chinoise Onyx commercialisera les premiers modèles pour un prix encore inconnu. Aucune date n’a été précisée quant à leur arrivée sur les rayons des grands magasins.

Facebook au service de la santé : le don d’organes rendu accessible

Qui a dit que Facebook n’était qu’un réseau social? Il permet de partager des moments de sa vie avec ses amis, de retrouver des anciens camarades de classe, et bientôt il permettra de sauver des vies. Le réseau aux 900 millions d’utilisateurs a effectivement annoncé qu’il ajoutera une option dans le profil des utilisateurs qui désirent donner leurs organes. Information renseignée dans la rubrique « Santé » de leur compte, ceux-ci informent leurs amis de leurs choix qui pourront faire comme eux. Lors du changement de statut « Donneur d’organes », l’utilisateur est redirigé vers un registre officiel qu’il doit remplir pour devenir un donneur officiel.

Disponible seulement pour le moment aux utilisateurs américains et britanniques, l’idée du statut du don d’organe est venue à Mark Zukerberg, fondateur de Facebook, lors d’une discussion avec sa petite amie qui lui confiait que beaucoup de gens meurent alors qu’ils sont en attente d’un organe. Il aurait également pensé à cette initiative lors d’une rencontre avec le regretté Steve Jobs, fondateur d’Apple décédé l’an dernier. Ce dernier avait reçu une greffe du foie en 2009.

Si l’option du don d’organe arrive au Canada, changerez-vous votre statut? Est-ce que cette option de Facebook sauvera davantage de vies que la carte d’assurance maladie?

Le site de présentations SlideShare racheté par LinkedIn

Connaissez-vous SlideShare? Il s’agit d’un site (malheureusement seulement anglophone) utilisé principalement par les professionnels. Les membres publient des présentations PowerPoint à distance, notamment des comptes rendus lors de conférences. Je suis inscrit à ce service et je trouve sur celui-ci de la documentation très pertinente pour mon domaine, dont à propos des réseaux sociaux. Plusieurs des présentations peuvent même être téléchargées au format PDF pour une lecture hors ligne sur son ordinateur ou une tablette. Une inscription gratuite sur le service est alors nécessaire (ou avec une connexion Facebook).

Comme sur un réseau social, il est possible de suivre des personnes pour être informé de la publication de leurs présentations. Il n’est pas étonnant que LinkedIn, le réseau social pour les professionnels qui l’utilisent pour se bâtir un réseau de contacts, ait acheté SlideShare pour la somme de 119 millions de dollars. Ce dernier compte près de 29 millions d’utilisateurs et est « l’un des sites les plus fréquentés pour les contenus professionnels », de déclarer LinkedIn. Je ne sais pas à quel point SlideShare sera intégré au site de LinkedIn, nous le saurons sûrement prochainement.

Fermeture d’un pionnier de l’information techno au Québec : Branchez-Vous

Une certaine nostalgie s’est emparée de moi à la fin de la semaine. J’ai su que le portail Branchez-Vous, premier site d’information indépendant au Québec qui a vu le jour en 1995, sera fermé à la fin du mois. La stupéfaction a d’ailleurs été exprimée par de nombreux visiteurs fidèles et réguliers du site lors de l’annonce par Rogers Communications qui avait acheté le site et affiliés en 2009.

Personnellement, je consulte l’information de ce site spécialisé à l’origine dans la technologie et le Web depuis plus d’une douzaine d’années. Il était un concurrent direct lorsque j’étais rédacteur au défunt magazine Québec Micro (2003 – 2007), que j’ai dirigé en tant que rédacteur en chef adjoint en 2006. J’ai toujours eu un énorme respect pour les collaborateurs de Branchez-vous qui en auront fait un site de qualité et un incontournable de l’information jusqu’à sa fin.

J’ai tenté d’obtenir des informations sur les raisons de cette fermeture qui entraînera également dans la disparition des sites affiliés comme Matin.qc.ca (ex-Matinternet), Showbizz.netCiné-Horaire.com et LeCinema.ca. Il semble que ceux-ci ne faisaient pas partie de la stratégie du fournisseur de services au moment du rachat il y a 3 ans. Je suis surpris qu’on ait pas tenté au moins de revendre le site ou de lui redonner sa vocation unique d’actualités technologiques comme certains le croyaient. Rogers ferme huit sites au total, six d’entre eux sont francophones !

La publication d’articles a cessé sur ces sites il y a quelques jours. Certains collaborateurs possèdent toutefois leur propre blogue en parallèle à Branchez-vous et il n’ont pas hésité à publier un message de remerciement aux fidèles lecteurs pour leur dire un au revoir. C’est notamment le cas de Maxime Johnson.

C’est une semaine difficile pour les médias québécois, la journée suivant cette annonce concernant Branchez-vous, j’apprenais que la publication du journal culturel Voir sera également arrêtée dans quelques régions, dont la mienne au Saguenay-Lac-Saint-Jean. Le monde des médias est en évolution est en période de changements, et en voilà les conséquences !

Merci pour vos nombreuses discussions et interactions tout au long de la semaine sur les réseaux sociaux. Rendez-vous le week-end prochain pour la quatorzième édition de La note techno. Bonne semaine !

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.