Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

Suivez-moi !

La note Techno

La note techno : édition du 27 mai 2012

Publié le 28 mai 2012 | Internet | 0 commentaire
Crédit image : ToshiroFrog | deviantart.com

Avec le long week-end dû à un congé lundi dernier, j’ai pris une petite pause de rédaction. C’est avec un peu de retard que je vous propose mon condensé des informations technologiques qui ont retenu mon attention sur les différents blogues et mes réseaux sociaux au cours de la semaine dernière. Voici la quinzième édition de « La note techno ». Bonne lecture !

YouTube fête ses sept ans sous des chiffres impressionnants

Qui n’a jamais partagé une vidéo YouTube à des amis sur Facebook ou tout autre réseau social? Pour ma part, j’aime bien partager à l’occasion mes découvertes de vidéos virales ou simplement agréables à regarder. C’est la raison pour laquelle d’ailleurs j’ai créée ma chaîne YouTube. Je propose sur celle-ci des innovations technologiques, mais aussi une sélection musicale que j’aime écouter, des animations 3D dignes des productions cinématographiques et bien d’autres choses.

YouTube a donc sept ans. Lancé en version test (bêta) en 2005, le réseau de partage de vidéos a été racheté par Google en octobre 2006. À ce moment, le site enregistrait plus de 15 millions de vidéos vus par jour. Aujourd’hui, ce chiffre est passé à 4 milliards de vidéos visionnées quotidiennement. Une explosion vous dites? Le chiffre le plus impressionnant dévoilé par YouTube cette semaine concerne le nombre de vidéos envoyées sur ses serveurs. On parle de 72 heures de vidéos envoyées chaque… minute! En un mois, cela équivaut à 60 ans de vidéos produites par les trois plus grandes chaînes de télévision américaines.

Avec la croissance des services de vidéos à la demande comme Netflix où l’on peut louer des films à des tarifs avantageux, YouTube n’a eu d’autre choix que de s’adapter. Pour ce faire, il a conclu des partenariats avec de grandes maisons de production. Avec l’entrée en scène de Google+, le réseau social du géant de la recherche Web, le site permet aujourd’hui de diffuser en direct des évènements comme des concerts, des émissions Web et autres. J’ai d’ailleurs expérimenté cette plateforme pour la première fois le vendredi 25 mai avec quelques collaborateurs pour la diffusion d’une émission spéciale à propos du conflit étudiant au Québec. Vous pouvez revoir cet échange qui aura duré trois heures : http://www.youtube.com/watch?v=7Be9B_12G0E&list=UUoBuGpP47XmuZSkyXWJK8fQ

En soutien aux étudiants québécois, Anonymous attaque les sites du gouvernement

Certains en ont marre d’entendre parler du conflit étudiant au Québec. Je peux les comprendre, car il y a moins d’une semaine je disais la même chose. Mais cette nouvelle est plutôt importante. En effet, le groupe de pirates informatiques le plus connu à travers le monde, Anonymous, s’est attaqué pour la première fois à des systèmes québécois.

Ce collectif d’individus, qui piratent les systèmes de façon anonyme, se disent être les défenseurs du droit à la liberté d’expression. Pourquoi ont-ils attaqué le Québec? Ils sont en désaccord avec la Loi 78 qui a été votée par le gouvernement et qui vise à restreindre le droit de manifester contre la hausse des frais de scolarité. Le 22 mai marquait le 100e jour de grève chez les étudiants. Les attaques par Anonymous qui ont rendu indisponibles plus de 13 sites du gouvernement ont été perpétrées les jours précédents.

Par ailleurs, durant la semaine, le groupe s’attaquait à nouveau à un site québécois, celui de la ville d’Alma, au Lac-Saint-Jean. J’ai d’ailleurs expliqué sur les ondes de RadioX Saguenay le phénomène. Je n’ai pas pu dire avec certitude ce qui a pu inciter Anonymous à s’en prendre à une ville où les quelques manifestations des dernières semaines ont toutes été très pacifiques. Peut-être était-ce la nouvelle loi interdisant les citoyens de la ville de porter un masque durant leurs manifestations? Anonymous menace encore, la prochaine fois sera-t-elle plus sérieuse? La crise étudiante est suivie maintenant partout dans le monde. Même PCinpact, un site français d’actualités technologiques, a rédigé à propos de ces attaques : http://www.pcinpact.com/news/71051-attaques-sites-quebec-gouvernement-anonymous.htm

Google finalise son rachat de Motorola Mobility

Annoncé en août dernier, le rachat de la branche mobile de Motorola par le géant de la recherche et créateur du système Android a été finalisé le 22 mai. La transaction s’est effectuée sur un montant de 12,5 millions de dollars. C’est ainsi que Google fait l’acquisition de 17 000 nouveaux brevets et profitera de l’expertise de Motorola dans le domaine de la téléphonie mobile. La question que l’on peut se poser maintenant : est-ce que Samsung continuera de développer le Nexus, seul téléphone officiel estampillé Google? Il est certain que l’un des objectifs de la société est de concurrencer sur le terrain Apple et Microsoft avec leur système respectif iOS et Windows Phone. Même si Samsung est aujourd’hui en tête des fabricants de téléphones intelligents, il ne serait pas surprenant que Motorola Mobility devienne le constructeur officiel des téléphones Google (et des futures tablettes?).

Suivez le tournoi de tennis Roland Garros avec une application mobile

L’un des tournois majeurs de l’année dans le monde du tennis, Roland Garros, se tient du 27 mai au 10 juin prochain. Pour l’occasion, les applications mobiles officielles du tournoi ont été grandement améliorées. Elles proposent, entre autres, le pointage en temps réel des tournois et des informations en continu, des photos et vidéos, ainsi que des entrevues en coulisse. Des nouveautés sont également au rendez-vous, dont des jeux-questionnaires, des jeux et une intégration des réseaux sociaux pour partager les informations avec vos amis.

L’application Roland Garros est offerte seulement sur iPhone et iPad, de même qu’Android. Il semble toutefois que sur les autres systèmes, BlackBerry et Windows Phone, la version mobile du site officiel soit assez fluide et ergonomique.

Application iPhone et iPad : http://itunes.apple.com/app/fr/id371730173

Application Android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.orange.rg

Changement à venir (encore) dans la TimeLine de Facebook

Rien n’est vraiment officiel, mais il semble que Facebook travaille sur certaines améliorations pour la TimeLine, le nouveau design qui est arrivé il y a quelques mois sur nos comptes (mis en ligne pour tous le 30 mars dernier). Pour ceux et celles qui signent des pétitions et s’abonnent à des groupes chaque fois qu’il y a un gros changement sur le réseau, soyez rassurés, les changements seront cette fois mineurs.

Comme nous pouvons le voir sur certaines captures d’écran (voir ce montage sur mon Pinterest), une modification de l’organisation de l’information en haut du journal Facebook (TimeLine) a été apportée. Les renseignements personnels tels que le nom, la ville natale et le lien de travail se retrouveront directement sur l’image de couverture plutôt qu’en dessous. Les zones (rectangles) affichant les amis, abonnés, abonnements, photos et autres seront décalées vers le haut avec un nouveau style accompagné de petites icônes. Si le but de ces petites améliorations demeure nébuleux, elles auront l’avantage de remonter le contenu et rendre le tout plus soigné, voire professionnel. Le réseau n’a pas confirmé combien de comptes ont eu accès à cette nouveauté, ni même si elle prend place définitivement sur nos compte. Avez-vous déjà ce changement sur le vôtre?

Le jeu Diablo III fracasse des records

Il est rare que je parle de jeux vidéo sur mon blogue. La raison est que je ne suis tout simplement pas « gamer » et que je me concentre davantage sur les gadgets, les nouvelles technologies et le Web. Mais j’ai eu des discussions intéressantes ces derniers jours avec mes abonnés sur mes réseaux sociaux. Diablo III est sorti le 15 mai dernier. Quelques chiffres ont été dévoilés à peine 10 jours après son arrivée.

Après un peu plus d’une semaine, pas moins de 6,3 millions de membres se sont créé un compte sur les serveurs de Battle.net,. 3,5 millions d’exemplaires du jeu se sont écoulés en 24 heures seulement. Il semble d’ailleurs que l’éditeur du jeu, Blizzard, n’a pas su répondre à la demande des joueurs qui ont expérimenté plusieurs problèmes de connexion durant les premiers jours d’exploitation sur les serveurs. Il faut savoir que Diablo III requiert une connexion Internet en permanence. Ce qui, visiblement, n’a pas empêché des millions d’adeptes de se procurer cette nouvelle édition.

Site officiel de Diablo III en français (France) : http://eu.blizzard.com/fr-fr/games/d3/index.html?int=d3

Lecteurs d’empreintes digitales mobiles à Londres

Il est loin ce temps où l’on identifiait des suspects dans un poste de police avec de l’encre plein les doigts. Aujourd’hui, nous utilisons de nouvelles technologies, et l’une d’elles semble plutôt intéressante. Le Metropolitan Police Service (MET) de Londres utilise depuis peu des appareils mobiles pour prendre les empreintes digitales. Aux allures d’un téléphone mobile, les 350 appareils envoyés aux officiers par le Scotland Yard, la force de police la plus importante en Grande-Bretagne, permettent bien plus que d’identifier des criminels suspects. Ils peuvent notamment permettre de connaître l’identité de personnes inconscientes ou victimes d’un accident.

Les lecteurs d’empreintes testés à Londres utilisent le système de 3M Cogent, spécialiste de données biométriques. Ils s’appuient sur une grande base de données contenant les données d’identification. Selon la National Policing Improvement Agency, cette technologie mobile permet d’économiser environ 60 minutes aux policiers qui auraient dû autrement amener les individus au poste.

Des lentilles de contact qui indiquent la glycémie chez les diabétiques

Je dis souvent sur mes réseaux que la technologie que je préfère est celle qui permet d’améliorer la qualité de vie de l’humain. Dans le cas du diabète, plusieurs avancées ont bien sûr vu le jour, notamment les petites pompes qui permettent de contrôler automatiquement la quantité d’insuline à injecter à la personne atteinte de la maladie. Celle dévoilée cette semaine est pour le moins surprenante.

Il s’agit de lentilles de contact développées à l’université d’Akron, aux États-Unis. Pour l’instant qu’au stade de prototype, ces lentilles apposées aux yeux du diabétique sont capables de détecter le taux de glucose dans ses larmes. Si celui-ci est à un niveau inadéquat pour la personne, elles changent de couleur. Cette nouvelle façon de prendre sa glycémie évite ainsi la prise de sang qui doit être analysée par un lecteur.

Le docteur Jun Hu, un chercheur chimie organique, travaille sur ce projet depuis 1999. À moyen terme, il espère coupler sa technologie à celle des appareils mobiles. En effet, les lentilles fonctionneraient avec une application pouvant scanner l’oeil et indiquer avec précision le taux de sucre dans le sang. Le docteur espère même diagnostiquer avec cette technique les conditions pré-diabétiques.

Une nouvelle section « Choix de la rédaction » sur l’App Store d’Apple

Il y a plus de 500 000 applications dans la boutique d’Apple. Il peut être difficile parfois de trouver certaines applications que vous ne voyez pas et qui mériteraient d’être connues. Je contribue à ma manière à vous les faire connaître avec mes sélections quotidiennes d’applications ponctuellement gratuites pour iPhone et iPad (sans oublier l’iPod touch). Apple a enfin décidé de faire la même chose avec une nouvelle section dans sa boutique nommée « Editors’ Choice », ou « Choix de la rédaction ». Cette sélection est accessible depuis l’onglet « En vedette » de l’App Store.

Les applications mises en vedette par Apple sont celles pour Mac et iOS. En plus de proposer cette sélection, la firme offre chaque semaine une application ponctuellement gratuite durant plusieurs jours. Ainsi, en plus de découvrir d’excellentes applications, il vous sera possible d’en essayer tout à fait gratuitement. Cette nouveauté devrait déjà être présente dans l’App Store de votre pays.

Supprimer tous les messages privés Facebook, c’est maintenant possible

Facebook, il n’est pas parfait. Malgré ses 900 millions de membres, j’ai l’impression que le grand réseau n’écoute pas (ou plutôt ne lit pas) les nombreux commentaires de ses utilisateurs. Vous êtes déjà sûrement très nombreux à connaître l’une des principales lacunes qui m’a souvent fait réagir sur Facebook. Pas seulement moi d’ailleurs, car chaque fois plusieurs personnes commentent mon opinion qu’elles approuvent la plupart du temps.

Voilà, je n’ai jamais compris pourquoi Facebook n’a jamais songé à proposer une simple fonction permettant de supprimer plusieurs messages privés à la fois sur notre compte, voire les supprimer toutes avec un seul clic. Si vous pensiez qu’en cliquant sur le « X » à proximité d’une conversation suffisait à la supprimer, sachez qu’elle se classe plutôt dans une archive. Et pour retirer ces archives, vous devez entrer dans chaque conversation, cliquer sur le bouton Actions, puis supprimer tous les messages.

Grâce au talent des développeurs, j’ai pu enfin faire un peu de ménage dans mes messages privés Facebook. Non, ce n’est pas le réseau qui aura sorti cette fonctionnalité en premier, mais bien le programmeur d’une extension Google Chrome. Ah oui, avec la bonne nouvelle en vient peut-être une moins bonne pour vous. Quoiqu’elle vous forcera peut-être à adopter l’excellent navigateur de Google. En effet, la fonctionnalité de suppression des messages ne fonctionnera que si vous utilisez Chrome et que vous installiez l’extension « Facebook Fast Delete Message ».

Alors, elle vous intéresse? Je vous recommande de lire mon article à sujet qui vous explique brièvement comment l’utiliser : https://www.dominicdesbiens.com/articles/enfin-une-facon-de-supprimer-tous-ses-messages-prives-facebook.html

La note techno n’avait pas été publiée durant le long week-end où nous avions un congé lundi dernier. Cette fin de semaine, j’ai pris beaucoup de retard, notamment en raison de la diffusion d’une émission spéciale sur le Web concernant le conflit étudiant au Québec. Un podcast pour lequel j’ai collaboré avec Alexis Cornellier de MacQuebec. Il est possible d’ailleurs d’écouter à nouveau celui-ci sur ma chaîne YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=7Be9B_12G0E&list=UUoBuGpP47XmuZSkyXWJK8fQ. J’essaierai de faire mieux pour samedi prochain.

Rendez-vous donc le week-end prochain pour la seizième édition de La note techno. Bonne semaine !

Partagez cet article !

Publicité

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de vouloir commenter cet article. Notez que tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.