Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

Suivez-moi !

La note Techno

La note techno : édition du 17 mars 2012

Publié le 17 mars 2012 | Internet | 0 commentaire
Crédit image : ToshiroFrog | deviantart.com

Chaque semaine, je rédige un article proposant un condensé des informations technologiques qui ont retenu mon attention sur les différents blogues et mes réseaux sociaux. Voici donc la septième édition de ce que j’appelle « La note techno », pour finir la semaine … sur une bonne note !

 

Firefox 11 : enfin la synchronisation des extensions

Mes abonnés sur les réseaux sociaux savent sans doute que j’ai une grande préférence pour le navigateur de Google, Chrome. Outre sa rapidité, son système de synchronisation permet avec une simple connexion à son compte Google d’avoir sur tous ses ordinateurs ses favoris, paramètres, historiques, mots de passe et, non des moindres et pratiques, ses extensions.

Firefox a été populaire bien avant Chrome. Il a d’ailleurs été mon navigateur de prédilection avant que j’adopte celui de Google. Après des versions peu convaincantes (je pense à la 5 et la 6 qui plantaient et consommaient beaucoup de mémoire sur l’ordinateur), je me suis détourné de ce logiciel Open Source. Mais je dois avouer que depuis les dernières mises à jour majeures, Mozilla a grandement amélioré son navigateur. La fondation continue dans cette voie avec la version 11, dont la principale nouveauté concerne la synchronisation possible, enfin, des extensions de son navigateur sur tous ses ordinateurs.

Le système de Mozilla requiert une clé pour la synchronisation. Il est moins pratique que le système de Google Chrome où il suffit d’entrer ses identifiants, mais il fonctionne. J’ai d’abord testé à la maison en essayant de synchroniser les extensions de mon navigateur au travail. L’expérience a été un échec. Je me suis repris sur une installation neuve de Firefox en version portable sur une clé USB, tout s’est bien synchronisé.

Mozilla vient de gagner des points à mon avis. Il ne manque plus maintenant qu’une nouvelle gestion des extensions qui fera en sorte que l’on ait plus besoin de redémarrer le navigateur chaque fois que l’on installe, désinstalle, active ou désactive ces composants.

Pour télécharger Firefox 11 : http://www.mozilla.org/fr/firefox/

Instagram, l’app photo au 27 millions d’utilisateurs, sera enfin portée sur Android

Si vous n’avez jamais entendu parler d’Instagram, sachez que le service est actuellement le plus populaire sur mobile. Apple l’a nommé comme étant l’application de l’année 2011. Depuis, elle est passée de 15 millions d’utilisateurs en décembre dernier à 27 millions cette semaine.

Instagram est une application gratuite qui permet de prendre des photos, de leur appliquer de nombreux filtres, puis de les partager sur les réseaux sociaux. La particularité est que le service n’est disponible que sur les téléphones intelligents, par surcroît, seulement sur ceux d’Apple. Pour les utilisateurs d’Android, il y a bien une certaine application nommée « Lightbox », mais cela reste qu’une app non officielle (même si elle fait un excellent travail).

Cette semaine, lors du festival SXSW à Austin aux États-Unis, les fondateurs d’Instagram ont présenté la future application pour les appareils Android. La présentation s’est d’ailleurs faite sur le Galaxy Nexus, la référence du moment pour les téléphones sous le système de Google. Non seulement ils ont fait de nombreux heureux avec cette annonce, mais ils ont aussi affirmé qu’elle serait « l’une des applications les plus étonnantes que vous aurez jamais vu sur Android ». Qui plus est, à certains égards, elle serait beaucoup mieux que l’application iPhone.

Je n’ai jamais essayé Instagram. Ce sera sûrement le moment de la tester sur mon Nexus. En attendant, il y a toujours l’application iPhone :

Possible rachat à venir de Mashable par CNN

Encore une nouvelle en provenance de l’évènement South by Southwest (SXSW) au Texas qui a lieu cette semaine. Un journaliste de Reuters a lancé une forte rumeur qui semble provenir d’une source bien informée. Mashable est le blogue d’actualités technologiques le plus populaire au monde. Il est parmi les 10 blogues les plus rentables du Web. 20 millions d’internautes le visitent chaque mois. Le blogue a été fondé en 2005 par un jeune écossais de 19 ans, Pete Cashmore. Il porte bien son nom puisqu’après seulement un an d’activité sur le site, il gagnait plus de 3 000 dollars par mois. Il faut dire qu’il travaillait un maximum de 20 heures par jour (tiens, cela me rappelle quelqu’un… je ne suis pas riche pour autant!).

Ainsi, la chaîne américaine serait sur le point d’acquérir le blogue spécialisé pour la somme de 200 millions de dollars américains. Je ne sais pas vraiment quelles sont les intentions de CNN, mais il s’agit là d’une transaction importante dans le domaine du Web. Le rachat n’a pas encore eu lieu, même si l’on supposait qu’il serait annoncé officiellement le 13 mars dernier. Voici la vidéo à propos de cette nouvelle (en anglais) : http://www.youtube.com/watch?v=ajowmrii9RQ

Deux grandes publications papier passent au numérique

Le numérique, il est partout. Plus seulement dans le domaine de la musique et du cinéma, mais également dans la littérature. Ainsi, on voit de plus en plus d’éditeurs de publications papier importantes adopter le format numérique. On pense entre autres à certains magazines et journaux comme le New York Times. Désormais, le monde de la BD en fera partie.

D’abord, l’incontournable de la bande dessinée Marvel, éditeur des Spider-man, Thor, Iron Man et X-Men, a annoncé que ses « Comics » papier vendus à 3,99 $ proposeront désormais un code qui permettra au lecteur de télécharger sur son appareil iOS ou Android la version numérique de la BD avec du contenu enrichi. Mieux encore, l’éditeur a développé un nouveau format de BD nommé « Infinite Comics » qui permet aux artistes de mieux contrôler et modifier la présentation visuelle de leurs oeuvres. L’expérience de ce format sera faite sur des publications de Marvel, dont la première à en bénéficier sera le premier numéro d’Avengers vs. X-Men qui sortira aux États-Unis en avril. Il contiendra du contenu en réalité augmentée qui interagira au bon vouloir du lecteur. Par exemple, des vidéos et animations 3D sur certaines pages, dont les commentaires des auteurs. Tout ceci est rendu possible grâce à l’utilisation de l’application mobile « Marvel AR ».

Une autre nouvelle d’envergure concerne cette fois l’encyclopédie Britannica qui, après 244 ans d’histoire, tourne la page définitivement à sa version papier pour emprunter le chemin du numérique. La dernière édition date de 2010 et compte 32 volumes. Selon le président de l’entreprise Encyclopaedia Britannica Inc., Internet propose un meilleur outil et permet de tenir continuellement à jour l’encyclopédie et de lui ajouter du contenu multimédia. On dit qu’elle sera plus petite que Wikipedia, la référence actuelle sur Internet. Mais ses informations seraient plus exactes. Les articles du Britannica ne seront pas tous gratuits, évidemment. La totalité du site Internet pourra être consultée dans son intégralité moyennant une somme de 70 dollars par an. Un obstacle à son adoption plutôt que Wikipedia qui est entièrement gratuite et collaborative?

Bientôt, vous parlerez n’importe quelle langue grâce à Microsoft

La firme de Bill Gates a de la suite dans les idées. Après les développements effectués sur Windows 8 qui va changer notre façon de voir le système d’exploitation qui équipe nos ordinateurs depuis des années, Microsoft s’affaire maintenant sur un nouveau logiciel de langue. Le projet est de taille. Il consiste à traduire instantanément ce que vous dites, dans la langue de votre interlocuteur, et ce, avec votre propre voix. Le système analyse cette dernière, crée une synthèse qu’il modélise et l’intègre à la conversion du texte en parole développée par Microsoft. Impressionné? Il y a plus encore. Le tout est associé à un avatar parlant reproduit en 3D selon une photographie et animée de façon à imiter vos expressions faciales.

L’entraînement du logiciel pour parler ensuite à votre place durerait une heure. Il peut reconnaître 26 langues, celles qui sont principalement parlées dans le monde. Bien sûr, il faudra sûrement quelques années avant que le résultat de ces expériences puisse profiter au grand public pour leurs voyages par exemple. Vous pouvez voir une démonstration de cette technologie sur Dailymotion : http://www.dailymotion.com/video/xpe5oe_microsoft-research-traduction_tech?start=312

Twitter fait l’acquisition du service de blogging Posterous

Vous n’êtes peut-être pas tous et toutes sur Twitter, mais je suis très actif sur ce réseau et c’est la raison pour laquelle je propose cette brève. Est-ce que Twitter a l’intention de concurrencer davantage Facebook et Google+ ? C’est ce que l’on pourrait croire après le rachat de Posterous, une plateforme de blogue simplifiée fondée en 2008 et qui permet, entre autres, à l’utilisateur d’alimenter son contenu en envoyant ses textes par courriel ou sur un mobile. Ainsi, peut-être que le réseau réussira peut-être à attirer les personnes qui n’aiment pas l’idée (pourtant excellente) des 140 caractères de Twitter. Posterous permettra notamment d’enrichir davantage le contenu visuel, en photos et en vidéos, publié par les utilisateurs.

Une application vous évitera de tomber dans un nid-de-poule

Chaque printemps c’est le même problème. La neige et la glace se retirent du paysage québécois, laissant derrière elles d’énormes trous dans les rues. La situation est souvent critique dans les grandes artères comme dans la ville de Montréal (il y en a parfois de la taille des égouts!). Bon, j’exagère à peine. Pour éviter les dommages sur votre véhicule ou des blessures post-traumatiques (j’exagère encore à peine), une application proposée par l’agence de publicité Taxi Canada est offerte gratuitement. Grâce à la collaboration des conducteurs qui signalent les nids-de-poule lorsqu’ils sillonnent les rues, vous serez averti de leur emplacement avec des statistiques en temps réel.

En visitant le site Internet, j’ai constaté que les signalements ont été faits un peu partout au Québec, dont ma région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. D’ailleurs, la carte géographique affichée montre clairement les endroits où les rues ont le moins résisté à notre hiver. Plus de 4 800 nids-de-poule ont été répertoriés depuis le lancement qui a eu lieu au début de la semaine.

Adresse du site Internet : http://saisondesnidsdepoule.ca/

L’application iPhone (aucune pour Android) : http://itunes.apple.com/app/id501778906

Paypal propose un nouveau dispositif permettant aux marchands de se faire payer depuis un mobile

Il est le service de paiement en ligne le plus utilisé sur Internet et sans doute l’un des plus sécurisés. Paypal désire à court terme faire évoluer son service au-delà du Web. Il a donc lancé un dispositif destiné aux petits marchands et qui permet d’effectuer des transactions directement sur un appareil mobile muni d’une prise jack 3.5 mm et du système d’exploitation iOS ou Android. Le client passe sa carte dans le lecteur du petit module qui, à l’aide de l’application dédiée, verse le montant de l’achat sur le compte Paypal du marchand. À noter que lors de la transaction, le numéro de la carte est crypté avant de passer par le téléphone.

J’avoue être sceptique sur ce nouveau mode de paiement qui est déjà offert à Hong-Kong, aux États-Unis, en Australie et au Canada. Ma conjointe a justement reçu un appel de sa banque cette semaine que j’ai d’abord trouvé suspect, mais qui était bien le service des fraudes. Sa carte de crédit a été clonée comme cela arrive malheureusement trop souvent. Je me demande alors si cette solution de Paypal engendre un certain risque ou s’il est davantage sécuritaire que les terminaux de paiement actuels. Par contre, cela aurait été une solution intéressante lorsque je me déplaçais chez mes clients quand j’étais travailleur autonome…

Pour voir une démonstration, c’est par ici : http://www.youtube.com/watch?v=UMx-sPAX5zM

Google Flight Search quitte les États-Unis pour s’étendre au reste du monde

Ce titre est plutôt optimiste. Le service de Google permettait de trouver des billets d’avion depuis et vers différentes destinations américaines seulement. Depuis cette semaine, il est possible de trouver des vols dont la destination est à l’extérieur des États-Unis. Malheureusement, encore, le départ doit avoir lieu depuis ce pays. Selon Google, plus de 500 destinations à l’extérieur des États-Unis sont répertoriées. Espérons que dans un avenir rapproché, Google permette de trouver des vols dont le départ peut avoir lieu dans n’importe quelle ville du monde.

Site de Google Flight Search : http://www.google.com/flights/

Une canne intelligente pour les personnes aveugles

S’il y a un des cinq sens que je ne voudrais pas perdre, c’est bien la vue. Mais les non-voyants se débrouillent plutôt bien avec leur chien guide et leur canne. D’ailleurs, une invention pourrait bien améliorer grandement le quotidien de ces personnes. « BlindSpot » est le nom donné à l’innovation de Selene Chew, une étudiante de Singapour. Elle a reçu jeudi le Grand Prix Netexplo 2012 qui vise à récompenser les projets qui ont pour mission de bouleverser de belle façon le quotidien du grand public.

La canne intelligente est munie d’un téléphone, d’un capteur à ultra-sons et d’un navigateur tactile. Capable de détecter les obstacles en hauteur, elle permet à son propriétaire de savoir si des amis sont à proximité grâce à la fonction de géolocalisation. Tel que mentionné, le gadget tout-en-un peut aussi servir de téléphone.

Voyez la démonstration de cette canne sur YouTube : http://www.youtube.com/watch?v=jPacInrOlII

Merci d’avoir lu, en tout ou en partie, cette autre édition de La Note Techno. Rendez-vous samedi prochain pour la huitième édition.

Partagez cet article !

Publicité

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de vouloir commenter cet article. Notez que tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Liens vers cet article :

  1. […] encyclopédie Britannica offerte en version papier depuis 244 ans passait au numérique (voir cette note techno du 17 mars). La tendance se poursuit, cette fois au Québec. Depuis le 22 mars dernier, le Multidictionnaire […]