Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Vie privée Facebook

Je reprends le contrôle de ma « vie privée » : voici ma nouvelle page Facebook

Publié le 1 février 2015 | Internet | 0 commentaire

Depuis plusieurs années, je publie sur les réseaux sociaux des informations technologiques, mais aussi sur d’autres sujets variés de notre quotidien. Qu’il s’agisse d’actualités, de critiques ou d’opinions, je l’ai toujours fait de façon publique. Ce week-end, après une réflexion qui a été plutôt courte, j’ai décidé qu’il était temps de faire autrement et je vous dévoile ainsi ma nouvelle page Facebook.

Chaque réseau social sur Internet a sa particularité. La façon d’utiliser chacun d’eux, de publier les informations et de cibler un certain groupe de gens est bien différente. Sur Twitter, par exemple, à moins d’avoir « verrouillé » son compte en mode privé, toute publication est automatiquement visible à tous. Sur Facebook, chacun décide de la visibilité du contenu qu’il publie sur son compte. Pour ma part, le contenu a généralement été ouvert à toutes les personnes qui n’étaient pas des « amis » Facebook. Pour recevoir mes publications sur le fil d’actualités, il suffisait de s’abonner à mon compte accessible au public.

Mais voilà, la ligne est mince entre ce que l’on peut publier ou pas lorsque l’on travaille dans un domaine comme celui de l’informatique où, par exemple, l’on gère et traite les données de clients qui s’attendent à la transparence et l’entière confidentialité de celles-ci. Même si l’on croit faire les choses de la bonne manière (et souvent impeccable), ce qu’on publie peut enfreindre l’idéologie de certaines personnes quant à cette mince ligne qui sépare la vie professionnelle de la vie privée.

Je n’expliquerai pas ici les raisons qui ont mené à une réflexion que je me suis faite ces derniers jours, elles m’appartiennent. J’ai simplement décidé de reprendre une certaine « vie privée » sur Facebook et de changer mes méthodes d’utilisation des réseaux sociaux afin de bien séparer ma vie personnelle de ma vie professionnelle et de mon travail.

Appelez cela une auto-censure ou une auto-restriction au droit de la liberté d’expression si vous voulez (surtout à l’heure où l’on en parle abondamment à la suite des événements de Charlie Hebdo en France), je ne m’avancerai pas sur un débat que je ne souhaite pas aujourd’hui.

En ce 1er février, j’ai converti mon compte Facebook « public » en page où je me limiterai à diffuser de l’information technologique et à conseiller les gens qui en ont besoin. Sur cette page, comme sur Twitter d’ailleurs, j’éviterai désormais tout débat qui pourrait sortir du cadre de mon « mandat », celui d’être un pourvoyeur d’informations et de conseils sur la technologie, en me permettant de temps à autres certains écarts pour discuter de mes passions comme la culture et la photographie.

Je possédais mon compte Facebook depuis 2008. C’est donc une partie de ma vie numérique qui s’est envolée en quelques minutes lorsque j’ai converti ce compte en page Facebook où je recommence à zéro. Je vous invite à vous joindre aux quelque 1 800 personnes déjà abonnées à cette page pour être à l’affût des actualités technologiques diffusées sur mon blogue et sur d’autres sites que j’aime consulter.

Ci-dessous est affichée une capture d’écran du dernier message qui aura été publié sur mon compte Facebook avant la création de ma page. Au plaisir de vous retrouver sur celle-ci.

Page Facebook : https://www.facebook.com/DominicDesbiensBlogueur/

Dernier message Facebook

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.

Liens vers cet article :

  1. […] de transformer mon compte Facebook public en page et de me créer un nouveau compte privé (voir cet article). Lors de la création de la nouvelle page, j’avais axé celle-ci vers la promotion de mon […]

  2. […] février 2015, je publiais un article sur mon blogue (à lire ici) qui expliquait un choix complètement opposé à celui que je fais aujourd’hui. Pour rappel, […]