• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Apple Park

iPhone X : un 10e anniversaire à l’ère du changement chez Apple

12 septembre 2017 | Mobilité | 0 commentaire
Partager » Facebook Twitter

Le 12 septembre 2017 était une date importante pour Apple qui présentait un nouvel iPhone destiné à souligner le 10e anniversaire du célèbre téléphone pommé. En raison des nombreuses rumeurs qui ont pratiquement tout dévoilé avant l’heure, l’effet de surprise n’a pas été vraiment présent durant la conférence que je vous résume en vous donnant mon opinion sur les nouveaux produits.

Article mis à jour le 13 septembre 2017

Avant de commencer ce long article, je dois être honnête avec vous. J’ai avoué récemment sur les réseaux sociaux que c’était la première fois depuis de nombreuses années que j’étais aussi impatient et excité à l’approche d’une keynote d’Apple annonçant son nouvel iPhone.

J’ai même osé affirmer à la surprise de plusieurs que je n’écarterais pas la possibilité de me procurer l’iPhone du 10e anniversaire de la marque. Ce retour vers Apple serait une première pour moi depuis mon iPhone 3GS que j’avais abandonné pour un appareil Android (Galaxy Nexus) il y a plus de cinq ans.

Est-ce que l’annonce d’aujourd’hui par Apple m’a convaincu ? Je vous résume d’abord les annonces de la conférence qui a eu lieu dans le nouveau « Steve Jobs Theater » de l’Apple Park imaginé par le gourou de la firme avant son décès en 2011.

L’iPhone du 10e anniversaire se nomme « iPhone X »

Parce que c’est ce qui m’intéressait le plus de cette « keynote », je commence par le dévoilement de l’iPhone X, nom officiel de l’appareil qui souligne le 10e anniversaire de la marque. À ce propos, il est intéressant de préciser qu’on prononce le chiffre romain « dix » et non la lettre X. Les rumeurs des dernières semaines avaient vu juste sur à peu près tous les points.

L’iPhone X a bien un écran de 5,8 pouces de diagonale qui est « bord à bord », c’est-à-dire que les bordures latérales sont minimisées au maximum. L’écran s’étend jusqu’en bas, supprimant ainsi le célèbre bouton d’accueil physique (nommé Touch ID depuis l’iPhone 5s). Il couvre également la partie supérieure qui est séparée de manière à faire place au haut-parleur et aux multiples capteurs.

Personnellement, je ne déteste pas. Mais comme me l’a fait remarquer un abonné de ma page Facebook, je me demande comment vont s’afficher les icônes supplémentaires situées dans la barre système en haut de l’écran.

Écran bord à bord de l'iPhone X

Écran bord à bord de l’iPhone X

Cet écran est de type OLED (nommé « Super Retina HD »), une technologie qui, en principe, consomme moins d’énergie pour l’affichage et améliore les contrastes et les couleurs. C’est le premier téléphone d’Apple à en être équipé. Sa résolution est de 2436 x 1125 pixels pour une définition de 458 ppi.

Tel qu’écrit précédemment, le bouton « Touch ID » a été abandonné. Pour ouvrir le menu de l’iPhone ou sortir d’une application et revenir à l’accueil, il faut glisser son doigt vers le haut à partir du bas. Un appui long sur l’écran active la fonction multitâche, alors qu’il faut maintenir une pression sur le bouton d’alimentation pour lancer l’assistant Siri.

Pour déverrouiller le téléphone, ce dernier utilise une nouvelle technologie de reconnaissance faciale infrarouge et en 3D. On l’appelle « Face ID ».

La reconnaissance faciale 3D pour déverrouiller son iPhone

Je trouve vraiment intéressante la technologie qui va permettre de déverrouiller l’iPhone X par simple reconnaissance du visage, et ce, en pleine obscurité. La technologie 3D permet de sécuriser le tout. En théorie, il ne sera pas possible de contourner la protection par une simple photo de notre visage comme cela a été possible chez certains concurrents. Apple assure aussi que la reconnaissance fonctionnera même si on porte un chapeau ou que l’on change de coupe de cheveux.

Capteurs pour reconnaissance faciale

Reconnaissance faciale iPhone X

Alexis Cornellier, référence en matière de produits Apple, m’a donné une belle explication à ce sujet :

« Apple a racheté la compagnie Israélienne qui avait développé la première Kinect pour Microsoft. La technologie Face ID est donc une Kinect miniature qui est intégrée au-dessus du téléphone. Un projecteur à point et une caméra infrarouge prendront une « topographie » de votre visage pour la sauvegarder dans une enclave sécurisée. La technologie serait plus sécuritaire que le Touch ID et nécessiterait le contact visuel de l’utilisateur (on ne peut pas faire ouvrir le téléphone d’une personne qui dort, sauf si elle dort les yeux ouverts). »

Le système utilise donc une demi-douzaine de capteurs pour reconnaître le visage du propriétaire de l’iPhone à chaque déverrouillage de l’appareil. Un système sécuritaire sophistiqué qui est aussi utilisé pour authentifier l’utilisateur lors des paiements avec Apple Pay.

À ce sujet, je me vois mal approcher mon visage de la borne de paiement au centre d’achat et à l’épicerie !? J’ai hâte de voir comment le tout s’utilisera. Il faudra voir également si le système est vraiment efficace; durant la démonstration on a eu droit à un beau « fail » :

Enfin, la reconnaissance faciale sert aussi à autre chose : les « Animojis ». L’iPhone X permet de créer des emojis animés grâce à la reconnaissance du visage qui imite les expressions faciales et qui les réplique sous forme d’animaux. Ces animations pourront être utilisées notamment dans l’application iMessage.

Petite démonstration :

Du matériel photographique qui s’oriente désormais sur la réalité augmentée

Du côté de la photographie, Apple propose toujours le double capteur photo arrière introduit avec son iPhone 7, mais elle l’a amélioré. Les deux capteurs proposent une définition de 12 Mpx. L’un est pourvu d’une ouverture f/1.8 (optique grand-angle) et l’autre une ouverture f/2.4 (focale équivalente à un zoom optique 2x).

Double capteur photo de l'iPhone X

Double capteur photo de l’iPhone X

L’ensemble est notamment accompagné de nouveaux capteurs gyromètre et accéléromètre, en plus d’un système de positionnement qui font entrer l’iPhone dans l’ère de la réalité augmentée. Cette technologie, qui ajoute des éléments virtuels (sons, images 2D, 3D, vidéos, etc.) à son environnement réel, est déjà utilisée dans l’univers d’Android. Mais nul doute que plusieurs facteurs permettront à Apple de la démocratiser davantage auprès du grand public.

Pour ce qui est de la vidéo, les capteurs permettent de filmer en 4K jusqu’à 60 ips (images par seconde). Les ralentis peuvent quant à eux être créés en Full HD jusqu’à 240 ips.

Les amateurs d’égoportraits (selfies) pourront profiter d’un capteur avant de 7 Mpx pouvant filmer en Full HD. Il s’agit de la même caméra « TrueDepth » qui permet la reconnaissance faciale en 3D.

Recharge sans fil

Apple s’est enfin décidée à introduire sur son iPhone la recharge sans fil par induction. Et la bonne nouvelle c’est que la firme a opté pour le standard « Qi » actuellement utilisé par la plupart des fabricants offrant cette fonctionnalité. Cela m’étonne grandement puisqu’Apple a l’habitude de développer ses propres standards forçant les utilisateurs à acheter des accessoires compatibles seulement avec l’iPhone. Là, il sera possible théoriquement d’utiliser n’importe quel chargeur par induction.

Cela dit, il y aura bien un chargeur conçu par Apple (le AirPower). Il permettra de charger sans fil les nouveaux iPhone, mais aussi la nouvelle montre Apple Watch présentée plus bas dans cet article et les AirPods. Il ne sera pas commercialisé avant 2018.

Recharge sans fil avec le AirPower

Recharge sans fil avec le AirPower

Quelques détails supplémentaires

Parce que je dois terminer un jour cette section à propos de l’iPhone X, je propose quelques détails supplémentaires ici. D’abord, le processeur qui équipe le téléphone est une puce A11 Bionic avec six coeurs qui est 70% plus rapide que la puce A10 de l’iPhone 7. Outre la puissance, la puce permet une meilleure gestion des ressources énergétiques. À ce sujet, Apple n’a pas donné de détails au sujet de la batterie, mais elle affirme que l’autonomie est augmentée de 2 heures par rapport à l’iPhone 7.

La mémoire vive quant à elle est de 3 Go. Cela paraît peu comparativement à la concurrence (le Galaxy Note 8 en compte 6 Go), mais iOS est beaucoup plus léger qu’Android. Pour la connectique, l’iPhone supporte bien sûr le réseau cellulaire 4G, mais aussi le WiFi 802.11ac avec MIMO et le Bluetooth 5.0.

Enfin, son boîtier offert dans les couleurs gris cosmique et argent porte la certification IP67. Il est donc étanche à la poussière et à l’eau, jusqu’à 1 m pendant 30 min. Le tout viendra avec iOS 11 qui sortira le 19 septembre.

Et maintenant, il faut bien aborder la question du prix…

L’année 2017 aura marqué une étape importante sur le marché de la téléphonie mobile. D’abord, Samsung a surpris tout le monde à la fin du mois d’août avec un prix dépassant le cap des 1 000 $ pour son Galaxy Note 8. Il semble que Google pourrait aussi suivre cette tendance avec le dévoilement de son Pixel 2 en octobre prochain.

Il est vrai que l’édition spéciale du 10e anniversaire de l’iPhone est un bijou technologique, mais il a son prix. Il faudra débourser la somme de 1 319 $CAN (1 159 euros) pour le modèle à 64 Go et 1 529 $CAN (1 329 euros) pour celui d’une capacité de 256 Go. Il sera sur le marché seulement à partir du 3 novembre prochain (en précommande le 27 octobre).

Mon verdict :

Est-ce que je suis tenté par l’iPhone X ? Oui, je le suis. C’est un appareil très sophistiqué qui, même s’il intègre plusieurs technologies déjà offertes chez les concurrents Android, se démarque des précédentes générations d’iPhone. Et j’aimerais bien avoir en main l’appareil qui marquera l’histoire d’Apple et le 10e anniversaire de son iPhone qui a révolutionné le domaine de la téléphonie mobile.

Mais son prix est astronomique et l’iPhone 8 plus abordable que je vous présente ci-dessous m’intéresse plus ou moins. Tant qu’à changer de téléphone (mon Galaxy Note 5 est dû), je préfère alors attendre l’annonce du Google Pixel 2 en octobre plutôt que d’opter pour un iPhone qui n’a pas vraiment évolué visuellement. Pour me convaincre, j’aurais bien aimé qu’Apple offre un bonus comme un abonnement gratuit d’un an à Apple Music ou, encore mieux, un espace de stockage augmenté sur iCloud.

Les iPhones 8 et iPhone 8 Plus succèdent aux iPhone 7 et iPhone 7 Plus

Apple a décidé de rompre une habitude instaurée depuis très longtemps. L’année qui suit la sortie d’une version majeure de son téléphone, la firme propose généralement une « révision mineure » de ses appareils qui portent le même numéro de version que la mouture précédente.

On aurait donc pu s’attendre cette année à voir arriver l’iPhone 7s et l’iPhone 7s Plus. Ce sont plutôt les iPhone 8 et iPhone 8 Plus qui ont été dévoilés. Je me demande bien pourquoi puisqu’ils sont assez similaires à la précédente génération.

D’abord, le boîtier reprend les traits de son prédécesseur. La seule réelle différence réside dans la composition de la face arrière qui est recouverte de verre (comme l’iPhone X) et qui, toujours selon Apple, est « le plus résistant jamais utilisé dans un téléphone intelligent ».

iPhone 8 et iPhone 8 Plus

Du côté de l’écran, celui de l’iPhone 8 a une taille de 4,7 pouces (personnellement je trouve toujours cela trop petit !) et celui de l’iPhone 8 Plus atteint les 5,5 pouces. On ne parle pas ici d’un écran sans bordures comme l’iPhone X (le bouton Touch ID est donc toujours là). Par contre, le processeur est la même puce A11 intégrée au modèle 10e anniversaire.

La partie photographie ressemble à celle de l’iPhone 7, mais on a amélioré la stabilisation optique et la gestion des couleurs. Sur l’iPhone 8 Plus, le capteur est double (ouvertures f/1.8 et f/2.8).

Fonctionnalité assez intéressante réservée à l’iPhone 8 Plus : Portrait lightning. Elle crée une cartographie de la profondeur de champ et change la lumière sur le visage pour une meilleure luminosité de l’ensemble sur les portraits.

Pour la vidéo, les deux appareils peuvent filmer en 4K (60 ips) et les ralentis peuvent être créés à 240 ips en Full HD comme l’iPhone X. Aussi, tout comme ce dernier, les deux nouveaux iPhone supportent la recharge sans fil.

Offerts en finis gris cosmique, argent et or, l’iPhone 8 et l’iPhone 8 Plus seront en précommande le 15 septembre pour une commercialisation le 22 septembre. Les prix démarrent à 929 $CAN (809 euros) pour l’iPhone 8 de 64 Go et 1059 $CAN (919 euros) pour l’iPhone 8 Plus de 64 Go.

Une nouvelle montre autonome et une Apple TV qui s’initie à la 4K

Apple Watch

Selon Apple, sa montre est la plus populaire au monde. On n’a pas donné des chiffres exacts, mais on dit que les ventes de la montre ont grimpé de 50 % par rapport à l’an dernier. Elle serait même la montre la plus rentable au monde devant… Rolex !

On a présenté le système d’exploitation Watch OS 4. L’amélioration la plus marquée concerne le capteur de rythme cardiaque. La montre permettra notamment de mesurer l’activité cardiaque au repos, la récupération cardiaque et pourra même alerter l’utilisateur dans le cas où son rythme cardiaque semble anormal alors qu’il ne fait pas de sport. Il sera possible d’ajouter notamment de nouveaux cadres et effets dans l’interface. La nouvelle version du système sera disponible le 19 septembre 2017.

Par ailleurs, Apple a dévoilé la nouvelle génération de sa montre connectée « Apple Watch Series 3 ». Ce nouveau modèle est offert en deux produits distincts, dont l’un intègre une puce 4G rendant complètement autonome la montre (donc plus besoin du téléphone).

L’utilisateur pourra par exemple écouter sur le bijou de la musique depuis Apple Music et passer des appels directement avec la montre qui aura le même numéro de téléphone que l’iPhone (carte SIM virtuelle « eSim »).

Il y a un « hic » à tout cela : il faut activer la montre en la jumelant à un iPhone (impossible donc d’acheter cette montre sans avoir un téléphone Apple). De plus, il semble qu’il faudra payer un abonnement cellulaire supplémentaire pour cette montre; Bell (Canada) a déjà confirmé que ses clients pourront activer la montre pour un tarif de 5 $CAN par mois. Les autres opérateurs n’ont pas communiqué à ce sujet.

Avec un processeur 70 % plus rapide que la précédente génération et une autonomie augmentée de 50 % (18 h), la nouvelle Apple Watch embarque l’assistant Siri. Malgré ces nouvelles composantes, elle n’est pas plus grosse que la « Series 2 » de l’an dernier (l’antenne 4G a notamment été intégrée à l’écran). Elle sera offerte en deux modèles, soit une version de base à 429 $CAN (369 euros) et une version 4G au prix de 519 $CAN (449 euros). Elle sera en précommande le 15 septembre et commercialisée dès le 22 septembre.

Apple TV

Nouveau boîtier connecté Apple TV qui propose maintenant (et enfin !?) la définition 4K. Le modèle de l’an dernier ne supportait que le Full HD (1920 x 1080 pixels). L’appareil pourra donc lire les contenus contenus 4K, HDR, HD-10 et Dolby Vision. À noter que les films 4K offerts sur iTunes seront vendus au même prix que les films HD et tous les films HD qui ont été achetés précédemment pourront être téléchargés à nouveau et gratuitement en 4K.

On dirait qu’Apple veut faire de sa boîte connectée une réelle console. Son processeur (Apple A10X) est deux fois plus puissant que celui du modèle actuel et son GPU (puce graphique) le serait quatre fois.

L’appareil sera sur le marché dès le 22 septembre pour un prix de 229 $CAN (199 euros) pour la version 32 Go et 249 $CAN (219 euros) pour la version 64 Go.

Apple TV 4K

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Mobilité »

Laisser une réponse

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *