Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
iPad 2

iPad 2 : le défi d’un pionnier du mobile (2e partie)

Publié le 2 mars 2011 | Techno & Sciences | 5 commentaires

Cette deuxième partie de mon billet est bien sûr la suite de la première que je vous invite à lire (http://bit.ly/eqfUk6). Elle fait référence à la présentation officielle de l’iPad 2 que l’on a présenté sans grandes surprises. En effet, tout (ou presque) avait été dévoilé par les rumeurs circulant depuis les dernières semaines. Si les caractéristiques énoncées dans la première partie vous ont déçues, consolez-vous, car le meilleur est dans les applications et les accessoires qui accompagnent la tablette. Conclusion et mise en scène de mes opinions !

iTunes 10.2 et iOS 4.3 : la communication entre les appareils

Chaque nouveau matériel présenté par Apple vient inévitablement par la mise à jour des logiciels liés à celui-ci. iPad 2 se verra donc muni de la mise à jour 4.3 de son iOS, disponible dès le 11 mars 2011 non seulement pour la tablette, mais aussi pour l’iPhone 4 et 3GS.

Grâce à cette mise à jour, une fonction très attendue est maintenant une réalité. L’appareil pourra désormais servir de borne Wi-Fi (HotSpot) pour connecter à Internet tous les appareils sans fil connectés de la maison (ordinateur portable par exemple). Attention toutefois, cette fonction routeur ne sera pas accessible pour les possesseurs d’un iPhone 3GS (malheur à moi !) et elle pourrait occasionner un surplus dans la facturation, car elle utilise évidemment le réseau 3G cellulaire pour transmettre l’Internet.

Une autre nouveauté très intéressante concerne toujours iOS 4.3 qui est accompagné de la mise à jour iTunes 10.2 (déjà disponible en téléchargement). Par l’entremise d’une connexion Wi-Fi, l’ordinateur équipé d’iTunes pourra transmettre du contenu multimédia à l’appareil mobile. Ainsi, vous pourrez par exemple écouter sur votre iPad (iTouch ou iPhone) de la musique diffusée à distance par votre ordinateur (Mac ou PC). C’est la nouvelle fonction « iTunes Home Sharing ».

Enfin, la nouvelle version de iOS propose une amélioration dans le navigateur Web Safari. Grâce à un nouveau moteur JavaScript (Nitro), la navigation sur Internet sera plus rapide.

Des applications et logiciels version iPad

Je crois que ce qui aura marqué la présentation Apple du 2 mars, c’est principalement les logiciels de Mac portés sur l’iPad. Les habitués des ordinateurs Apple connaissent tous la suite iLife qui comprend plusieurs outils. Deux de ces composants payants sont maintenant proposés pour l’iPad 2 : iMovie et GarageBand. Ce dernier est tellement impressionnant que je vous invite à regarder cette vidéo de mes confrères de Cnet.

Ensuite, du côté des applications, FaceTime est bien sûr à l’honneur puisque l’iPad 2 possède maintenant deux caméras. L’application permettra de faire des appels vidéoconférence avec son iPad vers d’autres iPad, un iPhone ou encore un iMac équipé de FaceTime.

Les accessoires : de l’HDMI et un étui pliant qui sert de support

Si les nouvelles caractéristiques de cet iPad sont plutôt décevantes par rapport à mes attentes, deux accessoires viennent combler quelques lacunes. Là encore, aucun ne vient d’emblée avec l’appareil et ils seront vendus séparément (encore une fois !).

Smart Cover est une protection aimantée pour l’écran qui, une fois sur celui-ci, met en veille l’appareil. Une fois retirée, la protection réveille l’iPad et se plie pour lui servir de support. Offert pour la somme de 70 $ supplémentaires.

Le deuxième accessoire est un adaptateur HDMI qui permettra de brancher la tablette à son téléviseur HD et afficher sur celui-ci ce que l’on voit sur l’écran de l’appareil. Fonctionnant avec toutes les applications, l’adaptateur supporte la rotation de l’écran et permet de charger en même temps l’iPad. Il sera vendu séparément pour un prix de 39$.

SmartCover iPad 2

Peut-on alors parler de « iPad Killer » ? Mon opinion…

Très honnêtement, je ne crois pas que l’iPad 2 présenté ce 2 mars 2011 s’inscrive dans les faits marquants d’Apple. Au niveau des caractéristiques, ces dernières me déçoivent quelque peu si je les compare à celles de ses concurrentes, dont j’ai publié les informations sur les médias sociaux lors du Consumer Electronic Show 2011 (CES) et, plus récemment, le Mobile World Congress (MWC).

L’iPad 2 est-il une révolution ? Absolument pas. Il est seulement une évolution (que je qualifierais même mineure) de la précédente et première génération. Les nouveaux utilisateurs seront plutôt ravis, ce nouveau modèle corrigeant les lacunes du premier. Mais l’iPad 2 donne-t-il une raison valable aux utilisateurs de l’ancienne génération de se départir de celle-ci pour acheter la nouvelle ? Encore une fois, je ne crois pas.

J’oserai même m’avancer d’une prédiction choquante : Apple perdra définitivement ses 90 % de parts de marché dans le domaine cette année. Avec l’arrivée de tablettes concurrentes très performantes, qui proposent des connectiques absentes de l’iPad 2, qui fonctionnent sur un système Android de plus en plus populaire et aimé du public, la firme à la pomme perdra définitivement sa position de monopole, en demeurant tout de même le leader visionnaire de la tablette tactile.

Certes, le prix demeure tout de même légèrement inférieur à celui de certains concurrents comme Motorola avec sa Xoom. À capacité égale et avec la connexion 3G, cette dernière se vendra 800 $ (contre 730$ pour l’iPad 2). Mais la Xoom est selon moi bien supérieure sur plusieurs plans et l’investissement des 70 $ supplémentaires s’avère tout à fait justifié.

Qu’en pensez-vous ? Serez-vous devant la boutique au petit matin le 25 mars prochain pour essayer de vendre votre vieux modèle afin d’acheter le nouveau ? Ou attendrez-vous la prochaine génération qui devra cette fois offrir beaucoup plus que la concurrence en terme de caractéristiques techniques ?

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Techno & Sciences »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.

Liens vers cet article :

  1. […] 2e partie de cet article : La partie logicielle et accessoires… iTunes 10.2, iOS 4.3, AirPlay,… […]

5 commentaires sur « iPad 2 : le défi d’un pionnier du mobile (2e partie) »

  1. Paul Charbonneau a écrit :

    Merci Dominic pour cette analyse très pertinente.
    J’utilise quotidiennement un iPad depuis juillet 2010 et une prise USB ne m’a jamais manqué, ce qui n’est pas les cas pour la HDMI.Pour moi, une tablette n’est pas un ordi… c’est autre chose et la iPad répond très bien à mes besoins. Est-ce que je vais changer pour iPad 2 ? toujours en réflexion.

    • Dominic Desbiens a répondu :

      Merci pour le commentaire. bien sûr, tout dépend de comment on perçoit la tablette. Pour moi, elle remplacera éventuellement l’ordinateur portable. Lors du CES de janvier, j’ai beaucoup aimé les présentations de tablettes hybrides. Celles-ci proposent par exemple un clavier coulissant et un support intégré à l’arrière (le iPad 2 a donc un étui qui fait cela, mais vendu séparément) qui transforme la tablette en quelque sorte comme un écran d’ordinateur portable. Le port USB peut ici être utilisé par exemple pour ajouter un clavier à la tablette, ou encore récupérer depuis la tablette directement des photos que l’on pourra ajouter entre autres à la mémoire d’un cadre numérique. Avec les produits Apple, il est difficile de récupérer le tout. Je prends parfois des photos sur mon iPhone. J’aimerais bien qu’il soit plus facilement possible de transférer les photos de l’appareil vers l’ordinateur. Même chose pour la musique et autres médias. Il faut souvent utiliser des logiciels ou applications connexes qui sont encore payantes. Le tout est rendu plus facile sur un ordinateur Mac, mais pour un PC équipé de Windows, c’est plus difficile.

      Pour 70 $ de plus, je me pencherais sérieusement sur la possibilité d’acheter la Xoom de Motorola.

    • Paul Charbonneau a répondu :

      Bien d’accord que cela dépend du besoin. Pour moi, la tablette est un outil léger pour consulter le Web et utiliser certaines applications. Combinée à un portable Mac, le iPad est l’idéal (selon notre budget bien sûr) … peut même être utilisé dans des endroits discrets !!!
      Si je n’avais pas de portable, je regarderais moi aussi le Xoom, après avoir vérifié si la fiabilité est aussi élevée que celle du iPad.

    • Sophie a répondu :

      Mais où peut-on se procurer le Xoom dans la région de Montréal.

    • Dominic Desbiens a répondu :

      La Motorola Xoom n’est disponible aux États-Unis que depuis le début de mars. Certaines rumeurs prétendent que la Xoom pourrait arriver au Canada d’ici la fin mars. Je n’ai pas encore de date officielle sur cette sortie. Elle coïncidera peut-être avec la sortie de la version Wi-Fi (sans connexion au réseau mobile 3G) aux États-Unis prévue pour le 27 mars. Je vous recommande de me suivre sur Twitter ou devenir adepte de ma page Facebook dont les liens sont à votre droite. Je publie régulièrement les infos sur les sorties officielles des tablettes.