Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Nouvelle alliance autour de Tou.tv

ICI Tou.tv en pleine mutation : enfin, les diffuseurs québécois s’unissent pour mieux concurrencer Netflix !

Publié le 9 mai 2018 | Divertissement, Internet | 2 commentaires

Le « streaming » vidéo n’a jamais été aussi populaire. Parmi les ténors du domaine, Netflix est arrivé au Canada en 2010. Ayant peu d’impact durant les premières années au Québec en raison de son contenu principalement anglophone, le service américain a étendu son offre au marché francophone ces dernières années. Pour mieux concurrencer Netflix, Radio-Canada a annoncé une association avec quatre diffuseurs pour regrouper l’offre de streaming sur une seule plateforme. Il était temps…

C’est une drôle de coïncidence. Il y a quelques semaines, j’ai eu des échanges avec certaines personnes sur les médias sociaux à propos du fait que le service américain Netflix ne paie pas de taxes au Canada, contrairement aux diffuseurs d’ici qui paient tous des taxes pour proposer aux internautes du contenu vidéo en continu (streaming) sur le Web.

J’avais alors exposé l’idée qu’il serait intéressant que les diffuseurs québécois s’unissent pour ne proposer qu’une seule plateforme où on aurait accès à un maximum de contenu. Comme je le disais alors, on a bien le droit de rêver…

S’unir pour mieux régner sur ses terres…

Comme quoi, il semble que les rêves deviennent parfois réalité. Le 8 mai 2018, la Société Radio-Canada a annoncé qu’elle s’unissait à Groupe V Média (V), Bell Média (Canal Vie, Z, VRAK), TV5 Québec (TV5 et Unis TV) et l’Office national du film du Canada (ONF) pour enrichir sa plateforme ICI Tou.tv Extra.

La plateforme Web francophone Tou.tv, rebaptisée ICI Tou.tv en 2014, a été lancée en 2010 par Radio-Canada. Elle propose une offre gratuite et un abonnement payant au coût de 6,99 $ / mois (forfait « Extra »). Les clients de l’opérateur téléphonique canadien Telus ont la chance d’avoir accès gratuitement au contenu du forfait Extra (j’en fais partie).

À son lancement, la plateforme proposait 2 000 heures de programmation en ligne. Il s’agissait alors de la plus importante webtélé de divertissement francophone au Canada. Au cours de la première année, le site a reçu en moyenne 456 000 visiteurs uniques par mois. Selon des chiffres divulgués par Radio-Canada, la plateforme aurait enregistré 8,6 millions de branchements au mois de mars 2018.

Aujourd’hui, on retrouve sur ICI Tou.tv, entre autres, le premier épisode de quelques nouveautés avant sa diffusion à la télé, des séries américaines doublées, quelques productions originales et des films en exclusivité.

Grâce à la nouvelle alliance, c’est déjà plus de 700 heures de contenus francophones de genre divers (fictions, docus-réalités, magazines et documentaires) qui sont ajoutées au service Extra d’ICI Tou.tv. À noter que les internautes qui ne sont pas abonnés à l’offre payante ont accès gratuitement au premier épisode des émissions.

Pour le moment, il s’agit principalement de contenus en « rattrapage » que l’on a pu voir sur les chaînes des diffuseurs et sur leur site Internet respectif. Au cours des prochains mois, il devrait y avoir du contenu exclusif (le Groupe V Média a déjà promis une primeur pour l’automne prochain).

En parcourant le service hier soir, j’ai constaté que les contenus proposés par les diffuseurs partenaires ne sont pas tous ceux que l’on retrouve sur le site Web de leur(s) chaîne(s) télé. On ne peut pas dire que tout a entièrement convergé vers une même plateforme comme je l’avais souhaitée. Tout n’est jamais parfait !

Programmes ICI Tou.tv Extra

De nouvelles fonctionnalités enrichissent aussi l’offre

Outre les nouveaux contenus, ICI Tou.tv propose de nouvelles fonctionnalités similaires à ce que l’on retrouve notamment chez Netflix. On profite désormais de l’enchaînement automatique des épisodes, de la suggestion de contenu similaire et de la possibilité de poursuivre le visionnement sur l’appareil de son choix. À ce sujet, l’application mobile (autant sur Android que sur iOS) a été mise à jour pour proposer comme la version Web les nouvelles fonctionnalités. C’est assez intéressant…

Je déplore toutefois le fait qu’il y ait toujours autant de publicités dans l’application (c’est presque comme à la télé), même lorsqu’on a le forfait Extra…

D’autres médias se joindront, mais pas le Groupe TVA

Évidemment, on se donne le droit de rêver, mais il y a des limites. Sans grande surprise (je n’étalerai pas mon opinion sur le sujet !), le Groupe TVA de Québecor (qui propose la plateforme concurrente « Club Illico ») a refusé de se joindre à cette alliance.

Cela ne m’étonne pas vraiment, surtout lorsque j’entends le vice-président à la direction du Groupe V Média, Dimitri Gourdin, affirmer ceci au Téléjournal de Radio-Canada :

« … Il n’y a aucun des partenaires de cette union qui va se mettre riche avec cette expérience… Ce n’est pas un enjeu de revenus, mais un enjeu de diversification des revenus… ».

Et de lire les propos de Michel Bissonnette, vice-président principal de Radio-Canada, qui soutient que « la bataille contre les chefs de file américains ne se gagnera pas par l’argent ». Ça veut tout dire !

Il y a quand même d’autres médias qui seraient intéressés par cette union, dont Télé-Québec qui offrirait du contenu d’ici quelques mois.

Si vous n’êtes pas encore abonné(e) à ICI Tou.tv, je vous le recommande. Notez que l’offre est géobloquée, c’est-à-dire que vous ne devriez pas avoir accès au contenu de la plateforme ailleurs qu’au Canada.

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Divertissement »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.

2 commentaires sur « ICI Tou.tv en pleine mutation : enfin, les diffuseurs québécois s’unissent pour mieux concurrencer Netflix ! »

  1. lise lauzon a écrit :

    J’aimerais recevoir infolettre
    merci

    • Dominic Desbiens a répondu :

      @Lise merci pour votre intérêt pour mon infolettre. Vous pouvez vous abonner à mon infolettre en entrant simplement votre adresse courriel dans les champs affichés sur mon site (barre latérale gauche et dans le pied de page si vous êtes sur un ordinateur). Si vous êtes sur un appareil mobile (téléphone), vous pouvez vous abonner en tapant sur l’icône du menu en haut du site (il y aura un champ d’abonnement dans le menu). Sinon, il était aussi possible de s’abonner à mon infolettre en cochant la case affichée sous la boîte de commentaire quand vous avez commenté mon article.