Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Favoris Chrome

Google réactive par défaut son ancien gestionnaire de favoris dans Chrome

Publié le 15 juin 2015 | Informatique | 2 commentaires

En avril dernier, Google activait par défaut un nouveau gestionnaire de favoris dans la version stable 42 de Chrome (lire mon article à ce sujet). Anciennement proposée sous forme d’extension pour le navigateur, cette fonctionnalité n’a pas fait l’unanimité auprès des utilisateurs et Google a donc décidé de revenir en arrière et de réactiver par défaut l’ancien gestionnaire de favoris.

Personnellement, j’ai utilisé le nouveau gestionnaire de favoris seulement quelques jours. Ce n’est pas tant la présentation des favoris dans le gestionnaire qui m’a fait revenir à l’ancienne formule, mais surtout l’ajout d’un favori Web qui est devenu, selon moi, peu ergonomique. Il faut cliquer plusieurs fois, entre autres, avant d’arriver dans le bon dossier où enregistrer le dit favori.

Je ne suis donc pas le seul à ne pas avoir réellement apprécié l’idée de Google. Après les retours plutôt négatifs des utilisateurs, Google réactive par défaut l’ancien gestionnaire de favoris dans sa dernière mise à jour de Chrome.

Pour ceux et celles qui aimaient le nouveau gestionnaire intégré dans la mise à jour 42 de Chrome, il est possible d’installer l’extension Bookmark Manager qui, au départ, était utilisée pour profiter de ce gestionnaire dans la version 40 du navigateur.

Dans la mise à jour 43 installée sur mon ordinateur, le paramètre dans les configurations de Chrome pour activer ou désactiver le nouveau gestionnaire de favoris est toujours là. Je ne sais donc pas si Google enlèvera complètement cette option dans une prochaine mise à jour pour n’utiliser que l’extension citée plus haut.

Pour le moment, vous retrouverez l’astuce d’activation et de désactivation du nouveau gestionnaire de favoris dans mon article paru en avril dernier.

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Informatique »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.

2 commentaires sur « Google réactive par défaut son ancien gestionnaire de favoris dans Chrome »

  1. Luc Ménard a écrit :

    À mon avis il y a 2 applications de haute qualité pour gérer les favoris 1 – Speed Dial2 (SP2)
    2 – Evernote
    La version gratuite de SP2 est tres le fun mais limité. Tout ce qu’il manque à SpeedDial2 ( je ne sais pas si la version pro donne cette possibilité) C’est de créer des sous groupe dans les groupes. Avec l’extension Google de speedDial2…Je sauvegarde des favoris en un clic…il y a Speeddial3 qui est aussi le fun mais seulement la possibilité de créer 8 groupes… enfin tout ca pour dire que la gestion des favoris est un casse tete pour tout le monde.. et je m’interroge sur la réelle utilité à moyen et long terme de cet outil.
    Evernote est super bon aussi mais Il faudrait penser à une extension qui fait le mix entre SpeedDial2 et Evernote…

    Voilà mon point de vue Dominic.

    • Dominic Desbiens a répondu :

      Bon point de vue et merci de nous avoir présenté vos deux solutions. Effectivement, Evernote est génial pour cela, mais comme prise de notes pour retrouver rapidement, par exemple, des pages sur lesquelles ont aurait annoté des choses. Pour la synchronisation entre navigateurs, j’utilise aussi l’extension Xmarks. Mais il n’y a pas de réel gestionnaire de favoris, c’est davantage pour la synchronisation. Enfin, Google Bookmarks existe toujours, et on peut utiliser aussi une solution qui permet de lire plus tard des pages comme Pocket (ça peut aussi servir de gestionnaire de favoris en ligne avec ses étiquettes).