Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

Suivez-moi !

Google Inbox

Google Inbox se met à jour avec des améliorations et s’ouvre au grand public

Publié le 29 mai 2015 | Internet, Mobilité | 0 commentaire

En octobre 2014, Google lançait un nouveau service conçu par les développeurs de la messagerie Gmail. Se voulant une évolution de la boîte de courriels telle qu’on la connaît, Inbox était offert sur invitation seulement. À l’occasion de la conférence IO 2015 de Google, l’application et le site Web sont proposés à tous avec quelques améliorations notables.

Inbox est en quelque sorte un nouveau Gmail plus évolué. Il a pour mission de rendre votre utilisation de la messagerie plus efficace, intuitive et intelligente. Alors que l’on perd beaucoup de temps à faire le tri de ses courriels chaque jour, Inbox tente de nous redonner un peu de ce temps en s’adaptant à notre vie.

Le service regroupe de façon intelligente les courriels. Par exemple, il saura associer un courriel envoyé lors de l’achat d’un produit à celui qui notifie de l’arrivée du colis. Il met aussi en évidence les informations importantes contenues dans certains messages, telles que des informations concernant un vol réservé en ligne, une invitation à un événement, ou encore des photos ou documents que des proches vous ont envoyés par courriel.

Vous pouvez en savoir plus sur la page de présentation du blogue de Google France et dans la vidéo qui suit :

Des lacunes enfin corrigées dans la première version publique

Comme je le mentionnais dans mon introduction, Inbox était jusqu’à la conférence IO 2015 de Google réservé aux chanceux qui avaient obtenu une invitation. J’ai pu tester ces derniers mois la version Web du service et l’application mobile (Android). Je dois avouer que celle-ci, bien qu’elle soit intéressante, présentait plusieurs lacunes qui m’ont fait revenir à Gmail il y a quelques semaines. Elles ont enfin été comblées.

Signature : Qui n’ajoute pas de signature à ses courriels en 2015 ? C’était pourtant impossible sur Inbox. L’option est maintenant offerte. Il suffit de passer par les paramètres de l’application ou du service Web. La signature sera la même sur toutes les plateformes.

Suppression rapide : Google a ajouté la possibilité de sélectionner l’action « Mettre à la corbeille » par défaut à la place de « Marquer comme terminé » dans son application. En plus du bouton de la corbeille, on peut supprimer les messages par un simple glissement de doigt.

Annuler l’envoi : il est maintenant possible d’annuler l’expédition d’un courriel après avoir cliqué sur le bouton d’envoi.

Rappels : les rappels dans les notes du service Keep s’affichent maintenant dans Inbox. On peut mettre en attente un rappel Keep jusqu’à une date ou une heure différente dans Inbox. La boîte de réception pourra également saisir des listes et les transformer en notes qui seront enregistrées directement dans Keep.

Menu épinglé : sur la version Web, j’ai toujours trouvé qu’il y avait une perte d’espace avec le menu qui se cachait automatiquement en cliquant dans la section des messages. Ce menu s’épingle maintenant sur le côté gauche de l’écran.

Inbox finira-t-il par remplacer définitivement Gmail ?

C’est une question à se poser. Une nouvelle option dans Inbox permet de rediriger vers celui-ci le site de Gmail (gmail.com et mail.google.com) quand on tente d’y accéder. Cette option est offerte seulement dans Inbox. On peut retourner à l’ancienne boîte Gmail par un lien affiché dans le menu de gauche de Inbox.

Redirection Gmail

Version Web
https://inbox.google.com/

Application Android
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.google.android.apps.inbox

Application iOS
https://itunes.apple.com/ca/app/id905060486?mt=8

Partagez cet article !

Publicité

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de vouloir commenter cet article. Notez que tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.