Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

Suivez-moi !

Google I/O 2018 : l’intelligence artificielle au cœur de toutes les nouveautés printanières

Publié le 10 mai 2018 | Mobilité, Techno & Sciences | 0 commentaire

Chaque année au printemps, j’attends avec grand intérêt la conférence I/O de Google destinée aux développeurs. Comme toujours, cet événement annonce les projets actuels et à venir de la société, des nouveautés auxquelles profitent les utilisateurs de ses produits et services les semaines et les mois suivants. Cette année, l’intelligence artificielle était au cœur de toutes les annonces.

Article mis à jour le 16 mai 2018

Durant les deux dernières années, Google a accordé une place de plus en plus importante à l’intelligence artificielle, un domaine où la société innove à un rythme étourdissant. Cette année encore, plus que jamais, on a assisté à des démonstrations assez « bluffantes » à ce sujet durant la conférence Google I/O. D’ailleurs, le PDG de Google, Sundar Pichai, a donné le ton dès le départ en affirmant que « l’intelligence artificielle va impacter tous les produits de Google ».

J’ai pris le temps de regarder la conférence quelques heures après sa diffusion et de lire mes nombreuses sources d’informations anglophones et francophones avant de rédiger cet article. Voici ce qui a retenu mon attention.

Gmail rédigera les courriels à notre place

À la fin du mois d’avril, Google a commencé à déployer une nouvelle version de son service de courriels Gmail. Elle présente une interface modernisée et plusieurs nouvelles fonctionnalités en cours de déploiement.

Google en a dévoilé une autre de taille lors de sa conférence : « Smart Compose ». Grâce à l’intelligence artificielle, Gmail va suggérer et compléter du texte à mesure que l’on écrit notre message. La fonctionnalité sera offerte pour tout le monde dès le mois prochain.

Google Photos offre des outils de retouche intelligents et automatiques

Il semble que ce soit une année de changement en termes de visuel chez Google. Outre Gmail, l’application Google Photos a subi elle aussi une cure de jeunesse en avril (c’est toujours en déploiement, je n’ai pas la nouvelle interface sur mon téléphone). Cette nouvelle version propose surtout un éditeur de film amélioré pour la création des montages vidéo.

Lors de sa conférence, Google en a dévoilé un peu plus. Toujours grâce à l’intelligence artificielle, Google Photos va proposer lors du défilement des photos des suggestions pour modifier automatiquement celles qui auraient besoin de retouches (luminosité, cadrage, filtres, etc.). Une fonctionnalité va aussi permettre de convertir les photos en documents PDF (utile si on a l’habitude de numériser des factures et reçus).

Mais ce n’est pas là le plus intéressant encore. C’est davantage la possibilité de détourer un sujet sur un cliché en couleur qui va permettre de passer tout l’arrière-plan en noir et blanc. Mieux encore, on va pouvoir comme par magie coloriser de vieilles photos monochromes.

Google Assistant parle de façon plus naturelle, mais plus encore…

Lorsque je parlais de démonstrations « bluffantes » plus tôt, en voici une qui m’a impressionné. D’abord, Google a mentionné le travail fait sur son assistant virtuel qui bénéficie d’un système de synthèse vocale amélioré.

L’entreprise a employé de vraies personnes qui ont enregistré des voix de façon professionnelle en studio. Au total, 6 voix différentes (masculines et féminines) ont été ajoutées à l’assistant. Une autre sera offerte sous peu, celle du chanteur John Legend (ce sera évidemment uniquement en anglais !).

Honnêtement, ça devient assez difficile de différencier la voix de Google Assistant à celle d’un humain. D’ailleurs, il sera bientôt capable de téléphoner à notre place, par exemple, pour réserver une table dans un restaurant, sans que la personne sache qu’il s’agit d’une intelligence artificielle. Cela est rendu possible grâce à la technologie « Google Duplex ». Comme une image (ou une vidéo) vaut mille mots, regardez celle-ci :

Outre cela, Google Assistant va embarquer la « conversation continue ». En résumé, il va nous écouter quelques secondes après notre première question afin qu’on n’ait plus besoin de lui répéter « OK Google » lorsqu’il sollicite des réponses de notre part. Grâce à cette fonctionnalité, il sera aussi possible de poser plusieurs questions en une seule requête, alors qu’il fallait jusqu’à maintenant séparer les différentes questions en plusieurs demandes.

Petit ajout sympathique : les enfants qui s’amusent avec Google Assistant seront félicités s’ils ajoutent « s’il vous plaît » à leur question (c’est plutôt éducatif !).

De nouvelles enceintes équipées d’un écran

Lors de la période des fêtes de 2017, les Google Home ont connu un immense succès. Les petites enceintes connectées auront dès l’été prochain une nouvelle venue dans la famille qui avait été annoncée lors du CES 2018. Il s’agit d’une enceinte à écran tactile embarquant, évidemment, Google Assistant. Plusieurs fabricants partenaires vont en concevoir et les commercialiser dès le mois de juillet aux États-Unis.

Enceinte intelligente de Lenovo

Enceinte intelligente de Lenovo

Un peu de social et plus d’intelligence dans Google Maps

Incontournable et indispensable pour moi, Google Maps va subir une transformation qui me plait. Une nouvelle section « For You » (ou « Pour vous » en français) va concentrer en un seul endroit plein d’informations utiles et importantes sur les lieux qui nous entourent.

L’application va utiliser notamment l’intelligence artificielle et les algorithmes de Google pour nous suggérer les endroits les plus susceptibles de nous intéresser. Pour ce faire, elle va établir un pointage de correspondance (match score) présent sur les pages de chaque lieu en se basant, notamment, sur les avis et les commentaires pour déterminer un pourcentage de compatibilité avec le lieu en question.

Sur la route, Google Maps va permettre d’obtenir plus facilement de l’information en évitant les distractions lorsqu’on est au volant. Pour sa part, la navigation piétonne va être plus précise grâce à l’utilisation de la caméra du téléphone et l’intégration de la réalité augmentée. Elle pourra afficher à l’écran, en temps réel, les directions à prendre et des informations sur les commerces à proximité. C’est du pur bonheur et j’ai hâte à l’été pour en profiter (ça ne sera pas disponible avant) !

Enfin, un peu de social fait son apparition. On pourra, par exemple, partager une sélection de restaurants avec ses amis et créer un sondage pour choisir celui que l’ensemble du groupe préfère. Les amis pourront voter à même l’application qui va afficher un compteur de votes en temps réel. Ça peut être cool…

Google Lens fait son entrée sur tous les téléphones Android… ou presque

Nouveauté annoncée lors de la conférence Google I/O l’an passé, Google Lens est une fonctionnalité qui a été intégrée à l’application caméra des téléphones Pixels 2 en octobre 2017. Elle utilise l’intelligence artificielle et la reconnaissance d’images pour fournir à l’utilisateur des informations relatives à un sujet photographié. On peut, par exemple, prendre en photo une affiche de cinéma et obtenir sur le téléphone le synopsis du film et les plages horaires des salles à proximité.

La fonctionnalité exclusive au Google Pixel 2 a été partiellement portée sur l’application Google Photos offerte sur tous les appareils Android. Elle est en cours de déploiement depuis le mois de mars dernier.

Lors de Google I/O 2018, quelques annonces majeures ont été faites à propos de Google Lens.

D’abord, le scanneur affiche maintenant plus rapidement et en temps réel une notification au bas de l’écran qui contient les informations relatives au sujet pointé avec la caméra. Il peut aussi reconnaître en temps réel du texte qui peut être copié et collé dans une application sur le téléphone. Google a montré en exemple une liste de recettes. L’utilisateur sélectionne l’un des plats de la liste et l’application ouvre une petite fenêtre dévoilant une courte description.

Mieux encore, Google Lens veut devenir le « Shazam » de la photographie avec sa fonctionnalité « Style Match » qui sera utile notamment pour le magasinage en ligne. Celle-ci reconnaît l’objet pointé avec la caméra et peut proposer des articles similaires en plus des informations sur le produit. Elle affiche alors les prix et des liens pour acheter les objets chez des marchands participants.

Toutes ces nouveautés seront offertes seulement avec la fonctionnalité Google Lens qui est intégrée à l’application photo du téléphone (je ne crois pas que ce sera offert sur l’application « universelle » Google Photos). Évidemment, les utilisateurs du Google Pixel 2 en profiteront, mais pas seulement eux. Google a annoncé que la fonctionnalité sera intégrée nativement à l’application photo de nombreux téléphones compatibles, dont ceux de LG, Xiaomi, Sony, Nokia, Motorola, Asus et OnePlus. Malheureusement pour les utilisateurs d’un appareil Samsung et Huawei, les deux marques sont exclues. Ce sera déployé dès la semaine prochaine.

Refonte majeure du service Google Actualités

Le service Google Actualités (ou Google News) connaît sans doute ses plus grands changements depuis sa création en 2002 (le service est offert en français depuis 2009). Il proposera notamment un visuel modernisé en accord avec celui qui a déjà été appliqué à d’autres applications et services de Google cette année.

L’intelligence artificielle devrait scruter et trier les infos plus en profondeur, en plus de diversifier davantage les sources d’informations proposées dans l’application. Comme l’explique Google sur son blogue, l’application « prendra un flux constant d’informations au fur et à mesure qu’il arrive sur le Web, l’analysera en temps réel et l’organisera en histoires ». Il s’agit de la fonctionnalité « Couverture complète ».

À la manière de Maps, un nouvel onglet « Pour vous » concentrera en un endroit les actualités personnalisées selon nos centres d’intérêt et nos habitudes de lecture. Le flux d’informations va désormais s’enrichir d’images, mais aussi de vidéos YouTube et même de commentaires publiés sur les médias sociaux.

Enfin, l’application permettra de choisir des médias reconnus par Google comme importants et facilitera l’abonnement à ceux-ci. Il sera ainsi possible de s’abonner directement à plus de 7 000 titres de presse papier et magazine, dont le contenu sera valorisé dans les résultats de recherche. Le service, qui sera offert au cours des prochaines semaines, est le fruit d’une collaboration lancée dans le cadre de la « News Initiative » entre une soixantaine d’éditeurs à travers le monde.

MAJ du 16 mai 2018 : l’application Google Play Kiosque a été remplacée par Google Actualités qui est aussi offerte sur iOS.

La prochaine version d’Android est dévoilée, sans son nom officiel…

Je termine enfin ce long compte-rendu par l’annonce de la nouvelle version d’Android, alors que celle présentée l’an dernier (Android Oreo) vient tout juste d’être déployée sur un nombre encore trop limité de téléphones compatibles.

Android P propose un visuel modernisé avec des retouches esthétiques à plusieurs endroits comme le centre de notifications et les paramètres où sont de retour les icônes de couleur.

Devant l’arrivée croissante des téléphones qui « imitent » l’encoche de l’iPhone X popularisée par Apple en 2017 (mais lancée pour la première fois sur le téléphone Android « Essential Phone »), l’interface d’Android P a été repensée pour ces nouveaux formats d’écran. Les développeurs pourront alors adapter leurs applications en conséquence.

Essential Phone

Encoche sur Essential Phone | Crédit image : AndroidCentral

Toujours inspiré de l’iPhone X d’Apple, l’interface amène un nouveau système de navigation. Les trois boutons virtuels que l’on retrouve habituellement dans l’écran des téléphones Android (pour ceux qui n’ont plus de boutons physiques) vont disparaître au profit de gestuelles. En réalité, seul le bouton d’accueil, un peu plus allongé qu’avant, sera encore affiché complètement en bas de l’écran.

Du côté des fonctionnalités, « App Action » proposera des actions en fonction des applications les plus utilisées au quotidien. On peut penser, par exemple, au lancement automatique d’une application musicale lors du branchement des écouteurs.

Outre ces actions automatisées, la fonctionnalité « Slices » permettra aux applications de proposer en fonction du contexte des informations dynamiques et interactives directement depuis la barre de recherche de Google. Le principe consiste à lancer seulement une partie de l’interface d’une application sans l’ouvrir complètement. On peut alors exécuter n’importe quelle action associée comme on le fait sur une notification par exemple.

Et l’intelligence artificielle dans tout ça ? On la retrouve partout. Elle est mise à contribution notamment pour optimiser l’utilisation de la batterie en allouant plus efficacement au système les ressources consommées par les applications.

On la retrouve aussi dans un mode « Ne pas déranger » amélioré qui peut gérer de façon autonome l’éclairage nocturne lorsqu’il fait sombre, ou encore la luminosité de l’écran en fonction de nos habitudes de réglages de celle-ci. Il enlève même les couleurs de l’affichage et le transforme en niveaux de gris à l’heure du coucher.

Un nouveau tableau de bord (Dashboard) profite lui aussi de l’intelligence artificielle pour veiller à notre bien-être et nous aider à déconnecter de l’appareil. Il donne une vue d’ensemble de nos activités sur celui-ci au cours des 24 dernières heures : les applications qui ont été lancées, le temps passé sur celles-ci, le nombre de fois que l’appareil a été déverrouillé et bien plus. Le système pourra ainsi poser des actions, comme rendre indisponible pour le reste de la journée une application si l’on a dépassé le temps d’utilisation alloué. Est-ce une fonctionnalité réellement utile ou seulement une façon de collecter encore plus de nos données ?

Tableau de bord dans Android P

Parmi les autres nouveautés intéressantes, on peut retenir :

  • la géolocalisation possible par WiFi à l’intérieur d’un bâtiment où le signal cellulaire est inexistant
  • de nouvelles options lorsqu’on branche l’appareil en USB
  • un outil de capture amélioré proposant des fonctions similaires à celles proposées par Samsung
  • une plus grande sécurité (les applications en tâche de fond n’accèdent plus au microphone et à la caméra, de même que certains capteurs arrêtent de transmettre des informations vers Internet)
  • le support du format d’image HEIF adopté par Apple sur les récentes versions de ses systèmes d’exploitation

Android P est déjà disponible en version « Bêta » pour les utilisateurs des Google Pixel (1e et 2e générations), mais aussi ceux des téléphones Sony Xperia XZ2, Xiaomi Mi Mix 2S, Nokia 7 Plus, Oppo R15 Pro, Vivo X21, OnePlus 6 et Essential PH‑1. La version définitive devrait sortir au début de l’automne prochain.

Vous pouvez revoir dans son intégralité la conférence d’ouverture Google I/O 2018 :

Partagez cet article !

Publicité

Récemment dans « Mobilité »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de vouloir commenter cet article. Notez que tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Liens vers cet article :

  1. […] semaine dernière avait lieu la conférence Google I/O 2018 destinée aux développeurs. Plusieurs nouveautés intéressantes ont été dévoilées. On […]