Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Google Chrome

Google fête les deux ans de Chrome avec une nouvelle version

Publié le 2 septembre 2010 | Informatique | 0 commentaire

Deux événements importants chez Google avec son navigateur. D’abord, il s’agit du deuxième anniversaire de ce dernier qui gagne en popularité et vole peu à peu les parts de marché de ses concurrents Internet Explorer, Firefox et compagnie. Ensuite, c’est la sortie officielle de la sixième version stable qui était déjà en test depuis quelques mois. Au chapitre des nouveautés : encore plus de vitesse et plusieurs améliorations.

On ne perd pas de temps chez Google avec le développement du navigateur Chrome. Comme c’est maintenant une habitude, la sixième version stable vient à peine de sortir que la société travaille déjà sur la prochaine mise à jour importante : Chrome 7.

À quoi doit-on s’attendre avec cette nouvelle version? Sans grande surprise, encore une vitesse et des performances améliorées. Mais on voit arriver plusieurs fonctionnalités intéressantes qui, sans vraiment révolutionner le navigateur, apportent une meilleure utilisation et prise en main de celui-ci.

D’abord, la fonction de synchronisation qui permet d’avoir les mêmes favoris et préférences du navigateur sur tous ses ordinateurs supporte maintenant la synchronisation des extensions. Ainsi, si vous avez installé un module dans Chrome sur votre portable, il pourra être également greffé à celui de votre ordinateur de bureau.

Ensuite, l’autoremplissage des formulaires plaira à plus d’un. Cette fonction enregistre les données renseignées dans un formulaire (nom, adresse, courriel, etc.) pour vous soumettre des suggestions dès que vous tapez les premières lettres dans les champs des autres formulaires.

Il y a quelque temps, un nouveau format vidéo a fait parler de lui : WebM. On le verra peut-être de plus en plus au cours des prochains mois sur le Web (YouTube peut diffuser du contenu sous ce format sur demande). Google est étroitement lié à ce projet (notamment avec son codec VP8) et intègre donc à Chrome 6 le support du WebM.

Autre support logiciel important : celui du PDF. Chrome 6 intègre un module créé par Google qui serait plus léger et rapide que le lecteur proposé par Adobe. Ainsi, l’installation d’Adobe Reader ne sera plus nécessaire pour visualiser des documents PDF sous Chrome.

Enfin, quelques nouveautés au niveau de l’interface ont fait leur apparition. Plus précisément, des ajouts et des modifications dans le menu principal accessible depuis le bouton en forme d’outil (clef).

En juillet dernier, je suis passé officiellement sur Google Chrome après quelques années d’utilisation de Mozilla Firefox. Ce choix repose principalement sur la rapidité du navigateur. Toutefois, j’ai éprouvé quelques problèmes avec la version test (Beta) de Chrome 6.

Entre autres, le téléchargement de gros fichiers était souvent interrompu rendant ceux-ci inutilisables. De plus, les pages d’applications sur le site d’Apple qui ouvrent habituellement iTunes pour le téléchargement indiquaient que le lecteur n’était pas installé sur l’ordinateur. Un bogue gênant pour les utilisateurs d’un iPod touch ou d’un iPhone.

Alors que le premier bogue semble corrigé, le deuxième est toujours présent. Ce dernier a été signalé sur les forums de Google depuis un moment, mais n’a pas été pris en compte. Voilà la raison pour laquelle j’ai essayé cette semaine la quatrième « Beta » de Firefox 4 dont la version définitive est prévue pour le mois d’octobre.

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Informatique »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.