Je voulais épargner les personnes qui me suivent sur Twitter et qui ont été inondées de « Tweets » à propos de la panne du service de courriel Gmail, le premier septembre dernier. Mais j'ai reçu quelques messages de personnes qui étaient « inquiètes » de ce qui arrivait avec leur compte de courriel. Que s'est-il passé? La société Google a-t-elle été victime de pirates informatiques? Il n'en est rien. Il s'agissait seulement d'une panne...

Le service de courriel Gmail n'en était pas à sa première panne le premier septembre. C'était en fait la troisième fois qu'il y avait une interruption de service cette année. Heureusement pour Google, la panne n'a pas été causée par une attaque de pirates (souvent appelée DOS, ou Denial of Service).

C'est plutôt la compagnie elle-même qui a « planté » involontairement son réseau en effectuant une routine de maintenance. Ces entretiens sont fréquents chez Google (comme pour la plupart des grandes compagnies informatiques). Mais il semble qu'elle est sous-estimée cette fois la fragilité de son réseau.

La société a procédé récemment à certaines modifications dans les routeurs qui gèrent le trafic de Gmail. Lors de la période de maintenance du premier septembre où certains serveurs ont été mis hors ligne, la nouvelle infrastructure a cédé sous la charge de travail provoquée par les demandes des utilisateurs.

La panne a duré deux heures. Pour résoudre le problème, Google a simplement redirigé les utilisateurs de Gmail sur les autres serveurs de son réseau qui ont tenu le coup. Les nombreux messages diffusés sur Internet à propos de cette panne prouvent hors de tout doute la popularité du service de courriel de Google qui s'en sort bien face à son concurrent Hotmail de Microsoft.