• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Satellite GeoEye-1

GeoEye-1 : bientôt la haute résolution pour Google Earth

8 septembre 2008 | Techno & Sciences | 0 commentaire
Partager » Facebook Twitter
Crédit image : DigitalGlobe

Le 6 septembre 2008 a eu lieu le lancement d’un nouveau satellite nommé GeoEye-1. Celui-ci, développé par la compagnie américaine qui porte son nom, permettra de fournir des images en haute résolution au gouvernement américain et à Google qui a signé une entente d’exclusivité il y a moins de deux semaines. Le nouveau satellite fournirait, selon ses créateurs, la plus grande résolution à ce jour dans le domaine de l’imagerie commerciale. Les amateurs de Google Earth seront donc heureux d’apprendre que leur logiciel fétiche qui leur permet de découvrir les infimes parties de notre planète leur offrira bientôt des images d’une résolution plus grande que nature.

J’utilise depuis longtemps Google Maps pour localiser mes clients et trouver ainsi le chemin le plus court pour me rendre à leur domicile. Je scrute également de temps à autre notre planète avec Google Earth dont les images sont fournies, notamment, par Ikonos, un satellite lancé il y a 9 ans et développé par GeoEye inc., cette même compagnie qui nous offre aujourd’hui GeoEye-1.

Google continuera tout de même d’utiliser des images provenant d’autres fournisseurs actuels comme DigitalGlobe, qui a lancé son satellite WorldView-1 à la fin de 2007. Mais la société a signé une entente avec GeoEye inc. qui lui fournira exclusivement les images en haute résolution depuis son nouveau satellite. Aucun autre service de cartographie sur Internet ne pourra profiter de cette performante technologie. D’ailleurs, lors du lancement de GeoEye-1, on pouvait voir un immense logo de Google arborer la fusée de lancement.

GeoEye-1 pourra, semble-t-il, fournir des images d’une haute résolution jamais vue à ce jour dans le domaine de l’imagerie commerciale. On parle de 1,65 m par pixel de résolution spatiale pour les images en couleurs, et de 41 cm pour celles qui sont en noir et blanc. Une règlementation américaine oblige cependant la compagnie à réduire la résolution des images à un demi-mètre pour les applications commerciales. Notons que Google ne pourra pas recevoir ses premières images en haute résolution avant deux mois.

Enfin, précisons que le nouveau satellite peut prendre des clichés à plus de 681 kilomètres de la Terre et qu’il se déplace à une vitesse de sept kilomètres par seconde. Selon ses créateurs, il pourra prendre en images tout le Nouveau-Mexique en seulement une journée.

Je me demande s’il y a lieu de s’inquiéter de la résolution et de la grande précision offerte par GeoEye-1. Déjà que de nombreux détails de notre cour extérieure peuvent être affichés par Google Earth, les nouvelles images fournies par le nouveau satellite pourraient bien dévoiler au monde entier quelques petits secrets gardés au fond de notre jardin!

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Techno & Sciences »

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Liens vers cet article :

  1. […] les nouvelles images envoyées par le Satellite GeoEye-1. Celui-ci, sur lequel j’ai rédigé un article en septembre dernier, a été lancé en orbite le 6 septembre 2008. Au moment du décollage, on pouvait voir le logo de […]