Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Futureshop

Future Shop sur le bord de la faillite!

Publié le 27 novembre 2008 | Internet | 2 commentaires

C’est du moins ce que laisse croire un courriel qui circule actuellement au Canada. Selon le message, le grand détaillant de produits électroniques Future Shop, propriété de Circuit City, serait sur le point de faire faillite. Par conséquent, toutes les cartes-cadeaux de la bannière deviendraient invalides et ne pourraient pas être échangées. Toute cette mascarade est bien sûr un canular. Future Shop a publié un communiqué aux médias affirmant que le détaillant se porte plutôt bien à l’arrivée de la période des fêtes. À la suite de ce faux courriel que vous avez peut-être reçu ou que vous recevrez bientôt, je rappelle que vous ne devez pas vous laisser berner par la plupart des faux courriels qui arrivent dans votre boîte aux lettres virtuelle.

Je ne le répèterai jamais assez. Les courriels que vous recevez annonçant des choses presque impossibles comme l’arrêt imminent du service de courriel Hotmail de Microsoft, ou encore la mort d’une personne si vous n’envoyez pas le message à 10 contacts, ne sont que du « Spam », de faux courriels. Ils ont pour principal but de vous faire perdre votre temps, engorger les serveurs de courriels et ralentir ainsi Internet.

L’annonce que de nombreux internautes canadiens ont reçue selon laquelle le détaillant Future Shop serait sur le point de faire faillite est un canular qui a pourtant été pris au sérieux. Le marchand a d’ailleurs dû réagir à cette propagande en précisant qu’il se porte plutôt bien et qu’il a d’ailleurs embauché plus de 6 000 associés saisonniers pour la période des fêtes qui arrive à grands pas. Future Shop a également ajouté qu’en plus des 137 magasins déjà en activité, d’autres franchises seront ouvertes d’ici la fin de l’année.

La confusion du canular vient certainement de la mauvaise posture du concurrent de Future Shop, soit Circuit City. En effet, ce dernier a connu des pertes de plus de 235 millions de dollars américains de juin à août 2008. La chaîne américaine a dû fermer 155 de ses 721 magasins. Mais Circuit City, contrairement à ce qui a été dit dans le courriel frauduleux, n’est pas le propriétaire de Future Shop. Il s’agit plutôt de Best Buy qui se porte tout aussi bien.

Il est à noter que les cartes-cadeaux de Future Shop n’expirent jamais et qu’elles peuvent être utilisées dans toutes les succursales de la chaîne au Canada. À ce propos, vous avez ici une excellente idée-cadeau qui fera plaisir à coup sûr aux amateurs de technologie, de musique, de jeux et bien plus encore.

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.

Liens vers cet article :

  1. […] dernier, j’ai utilisé un titre semblable pour parler d’une rumeur qui annonçait que Future Shop était en faillite. Il s’agissait d’un courriel qui circulait au Canada et qui n’était qu’un […]

2 commentaires sur « Future Shop sur le bord de la faillite! »

  1. faillite montreal a écrit :

    Ahhh quel bonheur de recevoir des courriels du genre… Je me suis toujours demandé qui a vraiment intérêt à envoyer un truc du genre…

    De toute façon Future Shop en faillite?? Faut y réfléchir en voyant ce genre de nouvelle. C’est où la place qu’on nous montre aux nouvelles lors de boxing day?? Au future shop :)))

    • Dominic Desbiens a répondu :

      Tant qu’à choisir un détaillant susceptible d’être en faillite, aussi bien prendre n’importe lequel qui ne s’appelle pas Future Shop ! La crédibilité du courriel aurait au moins pu être à ce moment viable. J’aurais dû fournir un lien utile dans mon article concernant les Hoax (canulars par courriel). Le site http://www.hoaxkiller.fr permet de savoir si un courriel est un canular ou non en copiant une simple partie du texte du courriel. On éviterait déjà d’être inondé de ce genre de message.