Qui n'a jamais vu passer sur Internet la rumeur à propos d'un éventuel bouton « J'aime pas » sur Facebook ? L'an dernier, Mark Zuckerberg, patron du réseau, avait été catégorique en affirmant que cela n'arriverait jamais. Comme on dit, il n'y a que les fous qui ne changent pas d'idée (quoique...!). En test depuis quelques mois, les « Réactions » fortement demandées par les utilisateurs sont déployées en ce moment sur les comptes Facebook.

À défaut de ne pas avoir le bouton « J'aime pas » qui est devenu un grand débat chez les utilisateurs de Facebook (et aussi un gettapend pour plusieurs arnaqueurs), on voit arriver sur notre compte aujourd'hui de nouvelles icônes pour remplacer le traditionnel bouton « J'aime ». Ces « Réactions » très demandées et attendues par les utilisateurs de Facebook étaient en test auprès de certains d'entre eux depuis cinq mois.

Je suis plutôt ravi de cette nouveauté. J'ai toujours éprouvé un certain malaise de voir des « likes » sur des publications Facebook aussi dramatiques que l'annonce d'un décès ou d'une maladie chez une connaissance. Les réactions mises en place par Facebook aujourd'hui viendront « humaniser » davantage la plateforme et la relation avec nos amis « virtuels ». À ce sujet, je parlais hier d'une autre fonctionnalité déployée en ce moment pour souhaiter joyeux anniversaire à quelqu'un avec une vidéo. J'avoue aimer les nouvelles idées « humanistes » des développeurs de Facebook.

Pour utiliser l'une des 5 réactions maintenant offertes aux utilisateurs (J'adore, Haha, Wouah, Triste et Grrr), il suffit de les faire apparaître en appuyant longuement sur le traditionnel bouton « J'aime » dans l'application mobile. Sur ordinateur, on doit pointer la mention « J'aime » avec le curseur de la souris et attendre quelques instants que les réactions s'affichent. On choisit ensuite celle qui convient à notre humeur et à la publication.

Le déploiement est en cours, autant sur la version Web que l'application iOS et Android. J'ai pu l'essayer, déjà, sur mon téléphone. Vous en pensez quoi ?