• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Facebook Paper

Et si l’application Paper était le futur de Facebook ?

30 janvier 2014 | Internet | 0 commentaire
Partager » Facebook Twitter

Une nouvelle application développée par Facebook fait jaser sur le Web où de nombreux blogues on reprit l’information. Dévoilée ce jeudi et lancée officiellement et exclusivement sur l’App Store d’Apple le 3 février prochain, Facebook Paper se montre déjà comme l’alternative à la populaire application Flipboard. Et si elle était aussi la réponse de Facebook à Google+ ?

Au cours des derniers mois, Facebook a apporté plusieurs modifications et nouveautés à son réseau afin de rendre le fil d’actualités plus intéressant. Récemment, il a revu son algorithme qui affiche de façon plus « intelligente » les publications postées par les pages que l’on aime, mais aussi celle de nos amis. De même, avec l’arrivée des hashtags l’été dernier (lire cet article) et des « tendances » qui feront leur apparition bientôt, Facebook semble vouloir s’adapter à la mode des réseaux comme Twitter et Google+ qui sont reconnus, entre autres, pour le partage d’informations et de l’actualité diversifiée.

Une nouvelle application mobile inspirée de Flipboard

Si les réseaux sociaux ont contribué à faire circuler l’actualité sur le Web, une certaine application lancée en 2010 a quelque peu changé la façon de consulter et de lire ce contenu richement partagé sur Internet. Flipboard, offerte sur plusieurs plateformes mobiles, se veut une sorte de revue de presse réunissant sous un style « magazine social » les actualités provenant de différentes sources d’information.

À première vue des images offertes par Facebook dans sa présentation, le réseau s’est clairement inspiré de Flipboard pour mettre en avant-plan d’une belle façon les publications ayant un certain intérêt dans sa nouvelle application « Paper ». Non seulement elle proposera les meilleures publications de nos amis et des pages que l’on aime, mais aussi du contenu provenant de sources d’information de partenaires. Celles-ci seront classées par rubriques que l’on pourra personnaliser à notre guise selon nos centres d’intérêt. Les personnes comme moi qui utilisent les flux RSS pour s’informer seront toutefois déçues d’apprendre que l’application ne permettra pas leur importation (contrairement à ce que propose Flipboard).

L’ergonomie et la simplicité d’une application digne de Google

Je dois l’avouer, la vidéo affichée au bas de cet article a grandement suscité mon intérêt. Facebook Paper semble d’une simplicité et d’une ergonomie qui la rend très agréable à utiliser. Le contenu, présenté sous forme de cartes où les images et les vidéos s’affichent en plein écran, est mis en valeur d’une façon qui me rappelle certaines applications Google (particulièrement Google+). On s’est même permis de créer des effets de transition entre les publications et d’utiliser des fonctions de l’appareil mobile, dont le gyroscope. Par ailleurs, une prévisualisation permet d’avoir un aperçu du statut que l’on est sur le point de publier. C’est franchement la première fois qu’une nouveauté de Facebook me laisse en appétit.

Paper, la prochaine version de Facebook ?

Il y aura bientôt un an, Facebook annonçait son nouveau fil d’actualités qu’une majorité de membres (dont moi-même) n’a jamais eu. Quelques semaines plus tard, le réseau dévoilait une nouvelle application pour les téléphones Android permettant de modifier l’écran d’accueil de celui-ci. Jugée trop intrusive, Facebook Home n’a jamais connu le succès. Pourtant, certains éléments de la nouvelle application Paper semblent venir de cet « échec » qui aura été, peut-être, qu’un projet menant vers la concrétisation d’un autre.

J’ai le sentiment que Facebook est à l’apogée d’une transformation inévitable. Sur ses 1,23 milliard d’utilisateurs, Facebook compte désormais 945 millions de membres chaque mois qui se connectent sur le réseau depuis un appareil mobile. Il n’a plus vraiment le choix de miser sur ce marché en forte progression. Si Facebook Paper s’avère un succès, peut-on imaginer que l’application mènera à une évolution majeure du réseau bleu ? Une nouvelle plateforme axée davantage sur la qualité du contenu que sur les statuts souvent insignifiants que certaines personnes se plaisent à publier à toute heure du jour… Voilà un nouveau Facebook que j’aimerais sûrement plus qu’aujourd’hui !

Facebook Paper sera offerte sur l’App Store pour l’iPhone à partir du 3 février prochain aux États-Unis seulement. Aucune date n’a été communiquée quant à sa sortie ailleurs dans le monde, ni de sa disponibilité pour la plateforme Android. Facebook a mis en ligne cette page de présentation : https://www.facebook.com/paper

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Internet »

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Liens vers cet article :

  1. […] d’autres services comme Facebook avec son application Paper offerte seulement sur iOS (lire cet article de mon blogue), je ne croyais pas que l’application « Google Actualités et Météo » […]