• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Root Android

Dossier pratique : initiation au « root » Android par des expériences réussies

Partager » Facebook Twitter

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles l’utilisateur d’un appareil sous Android peut vouloir « rooter » celui-ci. Peu importe celle qui le pousse à utiliser cette procédure, le « root » peut avoir de gros avantages. Je l’ai expérimenté pour la deuxième fois hier soir. Voici un retour d’expérience pour ceux et celles qui se questionnent sur le sujet et qui pensent à faire le grand saut.

Avant propos sur le « root »…

Le root est une technique qui permet d’obtenir des droits plus élevés sur le système d’un appareil Android (ce sont les droits « root »). Si certains fabricants brident volontairement et pour toutes sortes de raisons certaines fonctions qui pourraient être utiles sur l’appareil, le root permet d’exploiter complètement les possibilités de son téléphone ou de sa tablette. Il s’agit en quelque sorte de l’équivalent du « jailbreak » pour iPhone et iPad. On peut vouloir rooter Android pour augmenter les performances de son appareil, installer un système modifié et amélioré par des développeurs tiers, faire des sauvegardes complètes du système (dont les paramètres des applications que l’on pourra récupérer advenant un bris de l’appareil), de même que pour le personnaliser davantage.

Retour sur ma première expérience avec le « root » sur Android

L’été dernier, un contact Google+ m’a « vendu » l’idée du root après lui avoir décrit les problèmes que j’avais avec mon Galaxy Nexus équipé alors de la version 4.0 d’Android (aussi connue sous le nom de « Ice Cream Sandwich). Ne regrettant pas mon passage de l’iPhone à Android, j’étais tout de même déçu de plusieurs problèmes récurrents sur l’appareil : plantages fréquents des applications, redémarrages intempestifs du téléphone et autres. De nombreux utilisateurs sur des forums spécialisés disaient avoir eu les mêmes problèmes qui avaient été résolus par l’arrivée d’Android 4.1, alias « Jelly Bean » (on aime le sucre chez Google!).

Malheureusement pour moi qui vis au Québec, le Galaxy Nexus n’est pas mis à jour par Google comme me l’avait laissé croire mon opérateur téléphonique, mais bien par Samsung Canada. La réputation du fabricant au pays n’est pas très bonne en ce qui concerne le délai de diffusion des mises à jour. J’ai attendu plus de quatre mois la mise à jour Jelly Bean qui allait enfin me donner une expérience utilisateur agréable sur Android.

Ainsi, monsieur Renaud Lepage me proposa un « hangout » Google+ pour m’aider à rooter mon appareil (modification du système à la manière du jailbreak sous iOS). Le but de la procédure était d’installer la mise à jour 4.1 d’Android que je n’avais pas encore reçue, mais aussi de remplacer le « build » interne de mon téléphone pour celui des États-Unis. Ainsi, mon téléphone n’allait plus être mis à jour par Samsung Canada, mais bien directement par Google dès la sortie. Il aura fallu plus de 3 heures pour arriver à faire des sauvegardes, rooter l’appareil, installer Android 4.1 et remettre toutes les applications sans aucune perte de données. Thanks for that monsieur Lepage !

Une mise à jour Android qui supprime le « root » de l’appareil

C’est en voulant essayer l’application DriveDroid (permet de démarrer un ordinateur avec Linux en utilisant son téléphone) que j’ai eu un doute à propos du root installé sur mon appareil. Elle ne pouvait pas obtenir des privilèges administrateur pour fonctionner (ce qui est possible seulement avec le root). Le doute s’est confirmé en essayant l’application Greenify qui m’a été suggérée par un abonné Google+ pour m’aider avec mon problème de performances sur mon appareil depuis la mise à jour 4.2 d’Android. Greenify m’indiquait clairement l’impossibilité d’accéder au root du téléphone.

Que s’est-il passé? La mise à jour 4.2 d’Android a simplement supprimé le root de mon Galaxy Nexus, en plus de verrouiller ce qu’on appelle le « Bootloader ». Il s’agit d’un programme de bas niveau qui permet de démarrer le téléphone, puis de démarrer Android. Il doit être déverrouillé pour installer le root.

Profiter de la situation pour repartir à zéro

Si mon premier « rooting » avait servi principalement à améliorer les performances de mon téléphone avec Android 4.1 et de recevoir les futures mises à jour directement de Google dès leur sortie, mon deuxième était plutôt un caprice d’initié. Je voulais à nouveau le root pour tester certaines applications de « pros » intéressantes qui l’exigent pour fonctionner. Cela dit, tant qu’à faire, j’ai décidé de repartir à neuf en effectuant la procédure pour retrouver un semblant de performances (elles sont de retour, excepté l’autonomie de la batterie plutôt faible depuis Android 4.2).

J’ai sauvegardé mes SMS avec SMS Backup & Restore, puis le journal des appels avec Call Logs Backup & Restore. Ensuite, je suis parti à l’aventure avec des tutoriels trouvés sur Internet pour rooter ma dernière version d’Android, soit la 4.2.2. Ce fut un vrai casse-tête qui m’a demandé plusieurs heures d’essais avant d’arriver à trouver la bonne procédure. Celle-ci vous sera expliquée dans un article qui je publierai sous peu.

Le root : quelques ressources pour en savoir plus et vous aider…

Je n’ai pas été déçu par mes deux expériences avec le root Android. Cela dit, je ne le recommande pas aux débutants. Il faut savoir qu’il existe plus d’une façon d’y arriver et que les procédures qui fonctionnent habituellement peuvent vous causer bien des problèmes. Outre la question sur la garantie du fabricant (modifier le Bootloader annule, théoriquement, cette garantie), vous pouvez perdre des données importantes avec la mise en place d’un root sur votre Android.

Si vous n’avez pas un ami geek pour vous aider à rooter votre appareil, voici à tout le moins des sources d’information qui pourraient vous être utiles. Ce domaine étant très technique, il n’est pas étonnant que mes liens soient en majorité anglophones :

Le forum de @xdadevelopers : Source anglophone incroyable pour les développeurs sur mobile. Il suffit de faire une recherche sur le site pour trouver une aide pour le root de votre appareil (utilisez par exemple « root galaxy nexus android 4.2 »).
http://forum.xda-developers.com

Le blogue de @TeamAndroidBlog : Blogue anglophone qui propose divers tutoriels pour l’installation manuelle des nouvelles versions Android, modifiées ou officielles. Il propose en plus certaines ressources comme des pilotes Windows pour bien reconnaître votre appareil. Il a permis de résoudre un problème que j’ai eu, justement, avec d’anciens pilotes Samsung installés sur mon ordinateur et qui causaient un problème pour l’installation du nouveau root (Android 4.2.2).
http://www.teamandroid.com/

L’outil de @WugFresh : Également en anglais seulement, cet outil permet d’effectuer plusieurs procédures et manoeuvres pour rooter, verrouiller et déverrouiller le « Bootloader », installer des pilotes de périphériques, fait des sauvegardes et des restauration. Tout cela est réalisable à partir d’une seule interface graphique (on oublie donc les lignes de commande).
http://www.wugfresh.com/

GalaxyNexusRoot.com : Site anglophone destiné aux utilisateurs d’un téléphone Galaxy Nexus. Propose des informations et tutoriels à propos du root Android sur cet appareil.
http://galaxynexusroot.com/

Blogue de @Phonandroid : Outre l’actualité, propose divers tutoriels pour vous aider à utiliser votre appareil Android. Certains d’entre eux concernent bien sûr le root.
http://www.phonandroid.com/cat/tutoriaux

Le Wiki de @twandroid : Un lexique à conserver pour comprendre les termes utilisés par la communauté Android, notamment ceux que l’on retrouve dans les tutoriels sur le root.
http://wiki.frandroid.com/wiki/Lexique

Google+ : LE réseau qui, à chaque fois où je me questionnais sur le sujet, m’a apporté de nombreuses réponses par les commentaires pertinents de mes abonnés. De nombreuses pistes laissées par eux m’ont permis de finaliser la procédure de mon deuxième root (en plus de me faire réaliser que je n’avais plus de root sur mon appareil). Voici le lien vers mon profil :
http://goog.la/dominicdesbiens

 

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Techno & Sciences »

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

4 commentaires sur « Dossier pratique : initiation au « root » Android par des expériences réussies »

  1. flo a écrit :

    Hello, il y a un moyen plus simple de mettre a jour ton tel par google et non pas par Samsung.
    J’ai eu le même problème que toi mais je lai résolu en changeant le repository. Bref, je me souviens plus trop mais la je sais que je suis en 4.3
    Si ça t’intéresse, envoie moi un mail et je retrouverait la marche a suivre, sans avoir a rooter ton tel!

    • Dominic Desbiens a répondu :

      @Florian : je suis maintenant mis à jour par Google aussi. Le root a été secondaire mais il n’était pas nécessaire, enfin je crois, au changement de repository de mon appareil. Cela dit, votre méthode m’intéresse. Je ne mets pas mon adresse en public sur le site, vous pouvez communiquer avec moi par le formulaire de contact de mon blogue ou par Google+ ? Merci !

  2. lynda a écrit :

    Salut..en fait j’ai un probleme avec le rooter su mon telephone lg e400 (l3) .
    Des fois quand je rentre sur youtube et je click sur démmarer pr voir la video ya pas d’image ya que le son…et aussi parfois jpeux installer des applications ou télacharger des videos de puis tubemate..chaque fois c la méme chose..il s’affiche un msg : « no root host » comment régler c problemes lá?!

    • Dominic Desbiens a répondu :

      @lynda Je ne peux malheureusement pas vous aider concernant le root de votre téléphone. D’abord parce que je n’ai pas les connaissances et la compétence pour le faire, mais aussi parce qu’une mauvaise manipulation du root peut mener à un dysfonctionnement de votre appareil (et annule la garantie). Je ne voudrais pas en être responsable. Toutefois, pour ceux qui voudraient vous aider, il faudrait nous dire déjà quelle méthode vous avez utilisée pour rooter votre appareil.