• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Voitures électriques

Crise dans l’automobile : que deviendra la technologie verte?

4 décembre 2008 | Techno & Sciences | 0 commentaire
Partager » Facebook Twitter
Crédit image : Mariordo | Wikipedia

Bon, ce n’est plus un secret pour personne. Nous vivons actuellement une crise économique mondiale, initiée par la première puissance du monde. Tout a commencé par les banques à qui le gouvernement américain a dû verser des milliards de dollars pour éviter le pire. Le 2 décembre dernier, les majors de l’industrie automobile américaine ont fait une demande de 34 milliards de dollars d’aides publiques. C’est quand même ironique de voir descendre radicalement le prix de l’essence à la pompe alors que dans le domaine de l’automobile, rien ne va plus. Les grands constructeurs songent maintenant à éliminer des modèles bien connus comme Pontiac et Saturn chez GM, ainsi que toutes les voitures qui ne sont pas des Jeeps ou des fourgonnettes chez Chrysler. Avec toutes ces mesures draconiennes, peut-on croire encore à l’avenir des voitures écologiques?

La terre connaît des bouleversements climatiques jamais vus jusqu’à nos jours. Elle souffre de la négligence de l’homme qui a profité de ses ressources que l’on croyait inépuisables. Tout un chacun a une responsabilité dans la survie de notre planète. Encore faut-il que nous ayons les moyens de parvenir à une amélioration de cette situation catastrophique.

Le réchauffement climatique et toutes les conséquences qui en résultent sont dus principalement à la pollution causée, notamment, par une trop grande utilisation des moyens de transport, dont l’automobile.

Au cours des dernières années, les constructeurs automobiles ont donc tenté de se donner bonne conscience en investissant des sommes pour la recherche et le développement de véhicules qui utiliseraient une énergie plus écologique comme l’hydrogène et les piles électriques. Or, qu’adviendra-t-il de ces technologies vertes au moment où les géants de l’industrie devront fermer des usines, congédier des milliers d’employés et même éliminer des bannières bien encrées depuis des décennies?

De nombreuses rumeurs circulent depuis quelques semaines et elles tendent à se confirmer. Les trois grands de l’industrie automobile soit GM, Chrysler et Ford se départiraient de certaines de leurs bannières afin de se remettre sur pied financièrement. Ils ont même donné un nom à cette mesure draconienne : le Chapter 11 (ne me demandez pas le pourquoi de ce terme!).

Ainsi, GM abandonnerait GMC, Hummer, Pontiac, Saab et Saturn. Chyrsler, pour sa part, se départirait d’à peu près tout ce qui n’est pas Jeep ou une fourgonnette. Et enfin, Ford, qui semble toutefois moins touché par la crise, dirait adieu à sa Volvo et éliminerait Mercury.

Le Chapter 11 est une mesure radicale. Des bannières disparaitront de l’industrie, les hauts dirigeants et les employés verront leurs salaires et conditions de travail diminués, et je n’ose même pas imaginer toutes les mises à pied qui suivront. Espérons que tout ceci ne sera pas aussi pire que l’on croit.

Et dire qu’en 1985, lors du visionnement de ma trilogie préférée, Retour vers le futur, je croyais pouvoir vivre dès 2015 une époque où l’on se déplacerait avec des automobiles volantes… Je veux seulement croire aujourd’hui que dans ce futur, nous aurons survécu aux changements climatiques, et notre planète aussi!

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Techno & Sciences »

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Liens vers cet article :

  1. […] me posais donc des questions plus tôt cette semaine dans un précédent article sur l’avenir des technologies vertes. Mais cette initiative de Honda pourrait lui permettre, […]