• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!

Conférence F8 de Facebook édition 2016 : Messenger se dote de l’intelligence artificielle

14 avril 2016 | Internet, Mobilité | 3 commentaires
Partager » Facebook Twitter

Comme chaque printemps, Facebook a tenu cette semaine sa conférence F8 destinée aux développeurs. Si les annonces s’adressent aux professionnels, au final ce sont les utilisateurs qui en profitent. Cette année, un peu comme l’année dernière, l’accent a été mis notamment sur Facebook Messenger qui devient peu à peu une plateforme où seront centralisés la communication, les services et les applications.

Lors de sa conférence l’an dernier, Facebook a dévoilé un changement majeur dans le fondement même de sa messagerie instantanée. Clamant son indépendance au réseau bleu, l’application Messenger s’est ouverte aux développeurs pour concevoir des services et applications intégrés directement à la messagerie.

Le réseau avait présenté, entre autres, un service nommé « Businesses on Messenger » permettant aux commerçants en ligne d’améliorer leur relation avec les clients. Ces derniers peuvent par exemple recevoir dans la messagerie la confirmation de leur achat en ligne, de même que le suivi de leur colis expédié et des infos après-vente. Personnellement, je n’ai jamais pu faire l’expérience d’un tel service (disponible au Canada ?!).

On a vu arriver également diverses applications s’intégrant à Messenger. Je pense notamment à celles qui permettent d’envoyer à un contact des GIFs animés ou des photos amusantes, mais aussi Spotify avec lequel il est possible de partager et d’écouter des découvertes musicales directement dans une conversation avec un(e) ami(e).

Ces derniers jours, Dropbox a aussi offert une mise à jour de son application iOS et Android qui permet de partager et de visualiser des fichiers avec ses amis directement dans Messenger (communiqué officiel).

Si l’idée est intéressante, je l’ai toujours trouvée un peu limitée. En effet, les applications sont peu diversifiées et la plupart doivent être téléchargées depuis la boutique de Google ou d’Apple. Cette année, Messenger évolue et tente le coup des « bots », des applications automatisées qui vont interagir avec les utilisateurs.

L’intelligence artificielle de Messenger à votre service et celui des entreprises

Facebook Messenger compte désormais plus de 900 millions d’utilisateurs. Chaque jour, 60 milliards de messages sont échangés sur la messagerie. Cette popularité peut et va profiter particulièrement aux entreprises (en plus de Facebook qui générera des profits avec l’éventuelle publicité intégrée).

La vision de Facebook est claire. Le réseau considère maintenant sa messagerie comme étant une plateforme (Facebook Platform) à part entière avec laquelle il pourra concurrencer Google et Apple sur le plan des applications mobiles. La stratégie de Facebook repose sur une nouvelle interface de programmation (API), dont plusieurs partenaires ont déjà accès pour développer leur « chatbot » automatisé.

Par exemple, plutôt que de magasiner et de commander un produit depuis l’application mobile d’un commerce en ligne, de recevoir les confirmations par courriel et de joindre le service à la clientèle par la page Facebook du marchand ou de son site Internet, vous n’aurez qu’à ouvrir Facebook Messenger pour tout faire dans celui-ci. L’intelligence artificielle est de la partie puisque le tout sera automatisé par un « robot » qui apprendra à vous connaître et vous proposera les informations selon vos besoins.

Quel est l’intérêt ? C’est que vous n’aurez plus besoin de télécharger une application différente pour chaque service, commerce et autres entreprises. Vous n’aurez plus besoin non plus de vous créer un compte sur chacun d’eux, Facebook a déjà toutes vos informations personnelles requises. Il suffira maintenant de charger le « bot » de chaque service directement dans Messenger pour tout faire au même endroit.

Comment ajouter et contacter ces nouveaux « chatbot » dans Messenger ?

Les « chatbot » se présentent dans Messenger comme n’importe quel contact avec lequel on a une conversation. Facebook a annoncé un nouvel outil de recherche qui permettra de les trouver facilement depuis sa messagerie (je ne sais pas quand ce sera déployé). En attendant, certains peuvent être contactés depuis des liens sur Internet.

Il y a quelques jours, Facebook a dévoilé de nouvelles façons simples et rapides de joindre des amis et des entreprises sur Messenger. L’une d’elles consiste à lien court et personnalisé qui, une fois cliqué, ouvre Messenger et une conversation avec la personne que l’on veut contacter. Je vous propose de lire mon article à ce sujet. Dans le cas des chatbot, il faut savoir qu’ils existent…

J’ai testé l’un de ces robots : Poncho !

Comme je le disais, certains partenaires de Facebook ont déjà accès à sa nouvelle technologie. Trois d’entre eux proposent de contacter leur « chatbot » depuis la page officielle de Messenger Platform. C’est notamment CNN qui propose de nous informer selon certains thèmes précis, la boutique new-yorkaise Spring qui nous aide à magasiner et… Poncho, un robot qui se définit comme un « Weathercat » (chat qui dit la météo).

J’ai contacté Hi Poncho en utilisant la version Web de Messenger et j’ai échangé quelques mots avec lui. Il a compris rapidement que je viens du Canada (Saguenay) et m’a brièvement expliqué son fonctionnement. Malheureusement, il ne parle qu’en anglais.

Hi Poncho

D’autres annonces intéressantes ont été faites durant cette conférence. Je vous invite à les découvrir dans cet article : https://www.dominicdesbiens.com/articles/facebook-presentation-de-quelques-nouveautes-suite-a-la-conference-f8-edition-2016.html

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Internet »

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Liens vers cet article :

  1. […] la manière du nouveau Facebook Messenger présenté lors de la conférence F8 (on s’en est inspiré ?!), l’application Allo permet de dialoguer avec un « bot » de […]

  2. […] la manière du nouveau Facebook Messenger présenté lors de la conférence F8 (on s’en est inspiré ?!), l’application Allo permet de dialoguer avec un « bot » de […]

  3. […] dernier, la principale annonce de l’événement concernait la « plateforme » Messenger (mon compte-rendu ici). Outre cela, certaines nouveautés dévoilées par Facebook pour son réseau ont retenu mon […]

3 commentaires sur « Conférence F8 de Facebook édition 2016 : Messenger se dote de l’intelligence artificielle »

  1. Mathieu Noël a écrit :

    Merci ! Oui, on est déjà inondé par la publicité et il y en aura en plus dans Messenger !

  2. Mathieu Noël a écrit :

    Bonjour,

    C’est moi où c’est encore pour nous faire surconsommer toujours plus ?

    Merci !

    Mathieu

    • Dominic Desbiens a répondu :

      @Mathieu Pas vraiment une question de surconsommer (si ce sont des marchands, vous avez choisi vous même de converser avec leur robot). C’est plus dans le but de vous faire rester davantage sur la plateforme et vous « forcer » à l’utiliser pour à peu près tout ce que vous faites. Évidemment, il y a une question monétaire à tout cela. Pour le moment, Facebook n’a pas vraiment abordé le sujet de la publicité dans les robots, mais ça ne saurait tarder (le réseau vit de la publicité).