Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
WWDC 2015

Conférence Apple WWDC 2015 : son service de streaming musical, iOS 9 et OS X « El Capitan »

Publié le 8 juin 2015 | Techno & Sciences | 0 commentaire
Crédit image : MobileSyrup

Le 8 juin 2015, comme chaque année à cette période qui annonce l’été, Apple a tenu sa conférence annuelle WWDC (Worldwide Developers Conference) à Las Vegas. Même si elles s’adressent principalement aux développeurs Mac et iOS, les annonces de cette conférence finissent par toucher l’ensemble des utilisateurs des produits et des services d’Apple. Au menu de cette édition : une nouvelle version de iOS (iPhone et iPad) et OS X pour Mac, de même que le nouveau service de streaming musical Apple Music.

iOS 9 pour iPhone et iPad

Je retiens d’abord un chiffre qui me fait un peu rager quand je vois ceux d’Android. 83 % des iPhone sont passés à iOS 8, soit dans une période de 9 mois. La dernière version d’Android, Lollipop, sortie en novembre 2014 est à peine sur 12 % des appareils. C’est l’une des forces de l’écosystème Apple : une seule marque à gérer, donc moins de fragmentation.

Pour commencer, iOS 9 propose un assistant Siri grandement amélioré et plus intelligent. En fait, je ne veux pas faire mon rabat-joie et « péter » la bulle d’Apple et de ses adeptes, mais plusieurs des améliorations rapprochent iOS du système Android et de son Google Now. L’assistant devient proactif et apprend désormais de son utilisateur en lui offrant des informations connexes.

Par exemple, Siri pourra très bien trouver le nom d’un appelant inconnu dans les signatures des courriels, ou encore suggérer des applications selon le moment de la journée. Pour faire mieux que Google, Apple affirme que le traitement des données se fait uniquement sur le téléphone. Si les données doivent passer par ses serveurs, ce sera de façon totalement anonyme (vraiment ?).

Le reste des annonces pour iOS 9 portent sur les applications. Entre autres, l’application de paiement Passbook devient Wallet. Pour la prise de notes, l’application permet d’insérer des photos et des dessins, de faire des croquis et d’ajouter des listes pouvant être cochées. De son côté, Maps s’améliore avec l’intégration des transports en commun et d’un guidage GPS pas à pas pour les piétons. Une nouvelle application « News », qui rappelle Flipboard, propose des actualités internationales et personnalisées sous forme de magazine personnel.

Pour terminer, iOS 9 sur iPad donne enfin la possibilité à la tablette d’utiliser deux applications en simultanée. On peut alors regarder une vidéo tout en consultant ses courriels ou naviguer sur le Web. C’est quand même une fonctionnalité que propose Samsung (Android) depuis longtemps !

Les utilisateurs iPhone et iPad seront heureux d’apprendre qu’iOS 9 devrait augmenter significativement l’autonomie de la batterie de leur appareil grâce à un nouveau mode d’énergie. En désactivant des services gourmands et non essentiels, le système ira chercher jusqu’à 3 h d’autonomie supplémentaires. Enfin, la mise à jour ne demandera maintenant que 1,3 Go d’espace sur l’appareil (contrairement aux 5 Go d’iOS 8 !). iOS 9 sortira en version « bêta » en juillet et en version définitive à l’automne.

OS X 10.11 pour Mac

OS X 10.11 porte le nom « El Capitan » qui fait référence à une formation rocheuse de la vallée de Yosemite aux États-Unis. Haute de 900 mètres, elle est connue notamment par les amateurs d’escalade. Cette nouvelle version n’apporte pas de grandes nouveautés, mais beaucoup de corrections de bogues et des améliorations du point de vue des performances. Apple affirme que l’ouverture d’une application sera 1,4 fois plus rapide. Pour les jeux, ce serait 10 fois plus rapide (en théorie évidemment). Plus fluide, le graphisme est géré par le « moteur » Metal, le même que sous iOS.

Quelques nouveautés intéressantes ont quand même été présentées. Certaines concernent le navigateur Web Safari. Apple, qui croit toujours tout révolutionner (!!), semble s’inspirer de Google puisque son navigateur, comme avec Chrome, permet enfin d’épingler des onglets et de couper le son sur ceux où la page joue un média que l’on a pas demandé.

L’engin de recherche « Spotlight » du système est l’une des améliorations les plus marquantes de cette mise à jour. Plus intelligent, l’outil comprend maintenant le langage « naturel ». On peut lui demander quelque chose de concret et il le trouve rapidement. Par exemple, le fait de lui dire « trouve mes photos de décembre 2014 » lancera la recherche des photos, une possibilité qui s’étend autant dans l’application Mail que dans le « Finder » pour trouver des fichiers.

L’autre grande amélioration concerne la gestion des fenêtres. Outre l’inspiration chez Google, Apple reprend quelques fonctionnalités de Windows (depuis la version 7). L’une d’elles est la possibilité de mettre côte à côte automatiquement deux fenêtres ajustées. De même, on peut mettre deux brouillons (courriels en cours de rédaction) dans l’application Mail. Les utilisateurs d’iOS retrouveront dans ce nouvel OS X quelques gestuelles qu’ils connaissent bien pour jouer avec les fenêtres et certaines fonctionnalités dans les applications.

OS X El Capitan respecte le même calendrier de sortie qu’iOS 9. Une version « bêta » sera proposée au public dès le mois de juillet, avant sa sortie officielle à l’automne. Comme Windows 10 pour les PC (enfin !), la mise à jour du système d’Apple sera gratuite pour tous.

Voilà enfin le service de streaming musical d’Apple

Les fans de la pomme l’attendaient depuis longtemps (surtout depuis le rachat de Beats Music en 2014 pour 3 milliards de dollars). Le pari d’Apple est lancé : concurrencer des majors bien établis, comme Spotify, Deezer et Google Music.

Le service musical d’Apple propose donc, évidemment, l’écoute en ligne illimitée de musique variée. Apple Music, c’est plus de 30 millions de chansons offertes en tout temps sur ses appareils mobiles et son Mac. Outre la musique, il y a également une sélection de vidéos musicales. Comme la concurrence, on peut créer des listes de lecture et les partager, mais aussi télécharger la musique pour une écoute hors ligne.

Apple Music donne accès également au catalogue des pièces déjà achetées sur iTunes. Le tout est bien sûr lié à iCloud. Le service s’intégrera à l’application Musique qui se divisera maintenant en trois sections : le streaming, une radio mondiale nommée Beats One et une plateforme de partage baptisée Connect qui mettra en relation les artistes avec leurs admirateurs.

Comme à son habitude, Apple a affirmé subtilement que son service est « révolutionnaire ». Comme à mon habitude, je fronce les sourcils. La concurrence est déjà établie depuis un bon moment avec des offres très complètes et alléchantes.

Mais bon, c’est Apple et je ne doute pas que son service va rapidement faire de l’ombre aux autres et faire découvrir au peuple qui attendait Apple Music ce qu’est le streaming musical. Surtout que…

Le service, qui sera disponible dès le 30 juin dans 100 pays, sera offert pour un essai gratuit de trois mois. Par la suite, l’abonnement coûtera 9,99 $ par mois pour un utilisateur ou 14,99 $ pour une utilisation à 6 personnes (ça fait mal à la concurrence !). Chacune pourra avoir ses propres réglages et des suggestions personnalisées. Apple pense à la famille (Google devrait prendre des notes !).

Enfin, Apple Music démarquera sur les appareils Android à l’automne prochain. De quoi gagner des utilisateurs de Google Music ?

Apple Music

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Techno & Sciences »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.

Liens vers cet article :

  1. […] cœur des utilisateurs d’un appareil Android. Non annoncée lors de la conférence WWDC 2015 (lire mon compte rendu), une application mobile a fait son apparition sur le site d’Apple dans la page de […]