Recherche

Le Blogue

Bulletin électronique

Inscrivez-vous pour recevoir par courriel les derniers articles du blogue.

J'ai lu et accepte la Politique de confidentialité de ce site

Informations

Suivez-moi !

Suivre sur Twitter Suivre sur Facebook Suivre sur Linkedin Suivre sur Google+ Suivre sur YouTube S'abonner au fil RSS
Flickr

Avec 5 milliards de photos, Flickr survit à Facebook

Publié le 21 septembre 2010 | Internet | 0 commentaire
Crédit image : Emmanuel Dunand | AFP

On pourrait penser qu’avec la popularité des médias sociaux comme Facebook où l’on peut publier des albums photo, des services comme Flickr finiraient par devoir fermer. Peut-être que le célèbre site est une exception puisque ce dernier a passé le cap des 5 milliards de photos.

Utilisé notamment par les professionnels de la photographie et les amateurs confirmés, Flickr est un service de partage de photos qui a su résister à l’avènement des réseaux sociaux, plus particulièrement Facebook.

C’est notamment avec des améliorations et de nouvelles fonctionnalités que Flickr a gardé ses fidèles qui envoient au total près de 3 000 images par minute sur le service. Par exemple, le site s’est refait une beauté récemment avec une page d’accueil qui propose de nouveaux outils d’affichage.

La dernière fois qu’un nouveau chiffre symbolique a été dévoilé par Flickr, c’était en octobre 2009 où le service annonçait les quatre milliards de photos envoyées sur ses serveurs. Ainsi, depuis les trois dernières années, on constate qu’il se poste plus d’un milliard de photos par an.

La cinq milliardième photo postée sur le site appartient à Aaron Yeo. Le nom donné à son cliché est Woodwards Collage. L’heureux titulaire de celle-ci proclame sur son profil : « Je suis M. 5 milliards et il n’y a rien que vous puissiez faire pour m’arrêter… ». Voyez ci-dessous la photo qui passe à l’histoire :

Woodwards Collage

Publicité

Partagez cet article !

Récemment dans « Internet »

Sujets connexes

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

Merci de commenter cet article. Tous les commentaires publiés sur ce blogue sont modérés et soumis à mon approbation. Votre adresse de courriel est requise, mais ne sera pas visible publiquement.

Consultez la politique de confidentialité de ce site Web pour en savoir plus sur la collecte, la conservation et l'utilisation de vos données personnelles.