• Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Évolution de l'iPod classic

Apple met fin à l’iPod Classic, le pionnier des baladeurs MP3

10 septembre 2014 | Techno & Sciences | 2 commentaires
Partager » Facebook Twitter
Crédit image : Brieftraeger

Voilà une nouvelle qui est peu surprenante, mais qui fait rendra nostalgiques les fiers utilisateurs de l’iPod Classic. Comme à l’habitude, Apple a fermé quelques instants sa boutique en ligne durant sa conférence du 9 septembre où elle a présenté son iPhone 6. Au retour de la mise en ligne, l’iPod Classic avait disparu de la boutique. Fin d’une grande histoire…

Mes abonnés sur les réseaux sociaux savent que je ne suis pas (ou plus) un adepte des produits Apple. Il n’y en a pourtant un qui subsiste toujours chez moi, l’iPod Classic. J’en possède depuis 2005, année où la firme à la pomme a présenté son iPod de 5e génération pouvant lire enfin des vidéos. Il avait alors une capacité de 30 Go (un autre modèle de 60 Go était offert).

L’iPod Classic, un appareil avec disque dur, a toujours été mon choix de baladeur numérique surtout pour l’espace de stockage qu’il propose. Mon baladeur actuel a une capacité de 160 Go. C’est la principale raison de mon adoption de ce iPod, car il faut dire que l’arrivée des téléphones intelligents qui permettent d’écouter la musique et lire les vidéos ne justifie plus vraiment l’achat de ce baladeur.

Évidemment, j’ai toujours mon téléphone intelligent avec moi. Mon Galaxy S4 (Samsung) permet d’ajouter une carte mémoire d’une capacité allant jusqu’à 64 Go. Inutile de vous dire qu’au quotidien, c’est mon téléphone qui me sert de baladeur. Mon iPod a toujours sa place dans ma poche, principalement pour l’entraînement ou lors des voyages où je veux avoir avec moi toute ma collection de CD encodée au format MP3 avec une qualité de 320 kbps (ce qui augmente la taille des fichiers). Là encore, avec la venue du service Google Musique auquel je suis abonné, ma collection de musique me suit partout, pour autant que je sois connecté à Internet.

Ainsi, les iPod à écran tactile d’Apple (iPod nano, iPod touch) et les téléphones intelligents, dont l’iPhone 6 dévoilé le 9 septembre qui est offert notamment avec une capacité de 128 Go, auront eu raison de la disparition prévisible de l’iPod Classic qui n’a pas vraiment été mis à jour depuis 2008 (mis à part l’augmentation de la capacité).

Avant qu’Apple ne le retire de sa boutique en ligne, le iPod Classic ne représentait plus que 1 % des ventes de la compagnie. Un triste sort pour un produit qui a permis à Apple de se sortir d’une période très difficile financièrement il y a une dizaine d’années. La firme n’a pas officialisé la nouvelle, ni publié de communiqué sur la suite des choses quant à la disponibilité du produit sur les tablettes des boutiques d’électronique.

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Techno & Sciences »

Laisser un commentaire

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

2 commentaires sur « Apple met fin à l’iPod Classic, le pionnier des baladeurs MP3 »

  1. OGenius a écrit :

    Merci à toi Dominic pour ce beau partage. Moi, c’est le tout premier iPhone que je regrette aujourd’hui… Je me souviens encore, c’était en novembre ou décembre 2007, je ne me souviens plus trop de la date. Ça n’a pas vraiment d’importance. Je me souviens que la première fois que j’en avais entendu parler, je m’étais dit comme la plupart des gens: 1000 morceaux (!) dans un gadget! Mais c’est de la folie! Jamais on n’arrivera à écouter tout ça…

    C’était encore à l’époque des lecteurs CD Sony (vous savez, ceux qui sautent tout le temps dès qu’on fait un petit mouvement sur le côté…sic). Bref, j’avais acheté un iPod tout blanc, avec la grosse molette. Oui, celle qu’on tournait à l’infini, tellement on trouvait ça génial comme concept.

    Vous trouverez ça bête mais je l’avais déballé…puis remballé… Juste pour le plaisir de le sortir encore une fois… Je ressemblais à un grand gamin dont les yeux pétillent de plaisir…

    Cette nostalgie, je ne l’ai plus jamais ressentie avec aucun autre produit croqué (pommé je veux dire :) même si pour ma part je continue à les utiliser pour leur simplicité volontaire.

    Avec l’Apple Watch, ça m’a l’air différent…Peut-être est-ce parce que comme avec l’iPhone 1er, je ne sais pas vraiment à quoi m’attendre…qui sait, je l’achèterai peut-être aussi pour la déballer…et pouvoir la remballer…juste pour le plaisir…

    Enfin bref, tout ça pour te remercier de m’avoir fait retourner dans le passé ne serait-ce qu’un instant, pour mieux regarder en avant ;)

    • Dominic Desbiens a écrit :

      @OGenius quelle belle tranche de vie… l’époque de la sortie de l’iPod en a été une belle. Comme vous le mentionnez, on sortait de notre épisode du CD qui s’égratigne rapidement et qui finit par « sauter » dans notre baladeur (tiens, nous avons eu le même… ?!). Les lecteurs CD ont toutefois évolué à un certain moment, j’ai eu un autre lecteur, Panasonic cette fois, qui avait une fonction de mémoire tampon (10 secondes si je me souviens bien). C’en a été fini des problèmes de coupure de son, la musique était continue même en faisant du jogging.

      Apple a répété l’exploit de l’iPod avec l’iPhone. Excepté Blackberry qui avait un semblant de téléphone intelligent, l’iPhone était le premier vrai « smartphone » tactile qui était, vraiment cette fois, une révolution. C’est la raison pour laquelle, même si je ne suis plus un utilisateur de iPhone, j’aurai toujours du respect pour cette compagnie qui a fait naître une nouvelle ère technologique.

      Merci pour le bon commentaire…