Accueil
  • Abonnez-vous à l'infolettre !
Suivez-moi!
Suivez-moi!
Premier iPad

Apple dévoile enfin sa tablette tactile : l’iPad

27 janvier 2010 | Techno & Sciences | 2 commentaires
Partager » Facebook Twitter

Après plusieurs mois de rumeurs à propos d’une éventuelle tablette tactile chez Apple et de nombreuses spéculations sur le nom de celle-ci (voir cet article), Steve Jobs a confirmé le tout lors de sa traditionnelle « Keynote » du 27 janvier. Le nouveau gadget de la firme à la pomme se nomme finalement « iPad ». Est-ce un simple concurrent des autres marques comme HP et Dell? Ou est-ce en fait ce que l’on avait prédit chez Apple : encore une révolution dans ce domaine?

Peut-on vraiment parler de révolution? Les avis seront sûrement mitigés à ce sujet et j’attends vos commentaires à ce propos. Quoi qu’il en soit, l’iPad est un produit Apple, c’est-à-dire un gadget doté de fonctionnalités simplistes et agréables à utiliser.

La tablette tactile d’Apple est ni plus ni moins qu’un iPhone (ou iPod touch) de plus grande taille. L’iPad intègre d’ailleurs le même système d’exploitation que ses petits frères. Cela veut donc dire qu’il est compatible avec les 140 000 applications présentement offertes sur l’App Store. Plusieurs d’entre elles seront certainement adaptées spécifiquement pour la taille du nouveau joujou de la firme.

Un peu de technique

La tablette tactile est à mi-chemin entre un téléphone intelligent et un ordinateur portable. C’est d’ailleurs là son principal avantage. Assez mince (13,4 mm d’épaisseur) et légère (680 grammes), elle se transporte aisément tout en offrant des caractéristiques proches de celles d’un ultraportable.

L’iPad est doté d’un écran tactile multipoint de 9,7 pouces de diagonale. Comme l’iPhone, il est pourvu d’un accéléromètre. Ce qui veut dire qu’il détecte les mouvements effectués sur l’appareil. L’image peut ainsi basculer entre le mode paysage et portrait. Il intègre également (à la grande surprise d’ailleurs) un processeur Apple cadencé à 1 GHz et construit spécialement pour lui par la compagnie PA Semiconductor (rachetée par Apple en 2008).

La tablette tactile possède un haut-parleur et un microphone, en plus d’offrir une connexion Bluetooth et WiFi 802.11n. Pour ce qui est de la connectivité, certains modèles plus dispendieux (évidemment) proposeront le 3G utilisé par l’iPhone et offert en forfait avec certains fournisseurs de téléphonie mobile comme AT&T aux États-Unis (sans contrat il semblerait).

Enfin, l’autonomie de la pile pourra atteindre les 10 heures d’utilisation et près d’un mois en mode veille. Trois capacités seront offertes, soit 16, 32 et 64 Go. Les prix seront respectivement de 499, 599 et 699 dollars pour les modèles avec WiFi seulement. Pour ceux équipés également de la connexion 3G (cellulaire), il faudra débourser environ 130 dollars de plus, sans compter le forfait de données chez le fournisseur de téléphonie.

Les nombreuses utilisations de l’iPad

Au niveau de son utilisation, l’iPad peut tout faire (enfin, c’est ce que prétend son créateur). Il est possible de naviguer sur Internet (ce qui sera tout de même plus facile que sur un écran de petite taille comme l’iPhone), écouter de la musique, regarder des photos, visionner des vidéos en HD et jouer à des jeux. Mais ce n’est pas tout…

Apple a misé sur la productivité avec sa tablette en développant une version complète de sa suite bureautique iWorks spécialement redessinée pour elle. Cette suite, qui intègre notamment un traitement de texte, sera offerte sur l’App Store au prix de 9,99 $ (pourquoi ne pas l’avoir inclus dans l’appareil à la base??).

Par ailleurs, l’iPad se présente aussi comme un lecteur de livres électroniques à part entière. À ce propos, Steve Jobs n’a pas manqué de saluer le travail effectué par Amazon avec son Kindle qu’il qualifie de pionnier dans ce domaine. La nouvelle application « iBooks » intégrée à l’iPad permet de lire un manuscrit d’une façon très réaliste en tournant les pages avec le bout des doigts. En complément de cette application a été mise en ligne une boutique de livres électroniques nommée « iBook Store ».

Voici une vidéo de présentation (en anglais) qui vous donnera peut-être l’eau à la bouche. Si l’iPad vous intéresse, il faudra patienter encore deux mois avant de vous le procurer.

Articles qui pourraient vous intéresser

Paru récemment dans « Techno & Sciences »

Laisser une réponse

Nom *

Adresse de courriel *

Site Web

Commentaire *

2 commentaires sur « Apple dévoile enfin sa tablette tactile : l’iPad »

  1. Charles de Gaulle Boisbouvier a écrit :

    A proprement parler,nous avons atteint le point culminant de la technologie,qu’est-ce qu’on a pas fait qui doit être fait?Bienvenue ipad,nous te souhaitons plein succès et longue vie comme tes prédecesseurs!

    • Dominic Desbiens a écrit :

      Vous avez bien raison. Nous avons un tel niveau dans ce domaine que nous nous demandons maintenant ce que l’on doit faire de plus. Certains parlent de domotique (contrôler toute la maison avec son iPad) et autres trucs du genre. Mais on aurait bien pu faire de mon iPod touch une télécommande pour mes appareils électroniques. Les possibilités sont infinies, mais Apple se concentre sur l’essentiel. Déjà nous avons l’App Store qui propose des applications auxquelles on aurait jamais pensé. Comme vous dites, longue vie au iPad…