La note Techno

La note techno : édition du 1 avril 2012

Chaque semaine, je rédige un article proposant un condensé des informations technologiques qui ont retenu mon attention sur les différents blogues et mes réseaux sociaux. Voici donc la neuvième édition de ce que j’appelle « La note techno », pour finir la semaine … sur une bonne note !

 

Google Drive, le nouveau service de stockage s’en vient

Plusieurs rumeurs circulent depuis un moment selon lesquelles Google s’apprêterait à lancer en avril son service de stockage dans le cloud. D’abord évoqué par le Wall Street Journal, puis soutenu par un réputé journaliste américain cette semaine, le concurrent de Dropbox pourrait être lancé dès la semaine prochaine.

Nul doute que le service de stockage de Google attendu depuis longtemps verra enfin le jour prochainement. S’il y a encore des septiques, une capture d’écran du dit service circule sur Internet depuis quelques jours et tend à confirmer la nouvelle. Celle-ci vient du site Talkandroid.com.

Ainsi, Google Drive (ou Gdrive) proposera vraisemblablement de base 5 Go d’espace gratuit comme mon service préféré SugarSync pour sauvegarder ses fichiers sur le cloud. C’est 3 Go de plus que l’offre de Dropbox qui est le service du genre le plus populaire en ce moment. Tout comme son concurrent, Google Drive proposera également un logiciel pour la synchronisation des données sur l’ordinateur, mais aussi une version pour téléphones et tablettes.

Évidemment, avec l’unification de services de Google, il sera possible d’éditer un grand nombre de ses fichiers grâce, notamment, à Google Documents.

L’avantage de cette solution de stockage en ligne est que vous pouvez créer et éditer des documents à un endroit et les retrouver sur toutes vos plates-formes. Même si cela est pratique et sécuritaire, je n’envoie jamais sur ces serveurs des données confidentielles (factures, relevés d’emploi et autres). Et vous?

Il renaît avec une transplantation complète du visage

C’est notamment grâce au don d’organes qu’un homme a pu recevoir une transplantation quasi complète du visage à l’Université du Maryland, aux États-Unis. Ce type d’opération n’est pas une première. C’est plutôt la grande surface de visage couverte qui l’est.

Richard Lee Norris a eu le visage déformé il y a une quinzaine d’années par une arme à feu. Il n’avait plus de nez, plus de lèvres et la mâchoire ouvrait difficilement. La délicate opération de 36 heures a été dirigée par le Dr. Eduardo Rodriguez et s’est avérée un succès.

La reconstruction du visage s’est effectuée avec l’aide d’un logiciel informatique qui calculait avec précision l’emplacement où devaient être greffés le visage, les dents et une partie de la langue. Des tissus et des muscles relevés sur la nuque du patient ont même permis de reconstituer des nerfs pour l’expression faciale.

Vous pouvez voir une photo avant/après de l’homme de 37 ans : http://pinterest.com/pin/141300507028814609/

Facebook pourrait proposer un moteur de recherche concurrent de Google

L’une des fonctionnalités qui font la force, selon moi, de Google+ est son moteur de recherche intégré. Je l’utilise d’ailleurs régulièrement pour retrouver certaines de mes anciennes publications lorsque je reçois des questions de personnes qui me suivent sur les réseaux sociaux. Il est très pratique notamment pour retrouver des applications mobiles que j’ai déjà suggérées dans mes listes quotidiennes (ne manquez pas d’ailleurs mes condensés de la semaine publiés chaque dimanche sur ce blogue!). Je me suis souvent dit : et si Facebook proposait la même chose, ce serait tellement génial.

Je réclame depuis longtemps des améliorations sur ce réseau que je crois essentielles. Entre autres, la fonction « Modifier » dans les publications et les commentaires, de même qu’une refonte du système de messagerie privée qui fait défaut en ne permettant même pas de supprimer plusieurs messages à la fois (et que l’on doit par surcroît archiver).

Selon certaines rumeurs, Facebook travaille donc sur un moteur de recherche pour son réseau qui permettrait de trouver des informations depuis les statuts de ses amis ou publics, des articles, des vidéos et autres informations qui transigent sur le site. L’équipe d’ingénieurs serait dirigée par un ancien de chez Google.

Facebook a l’intention par ce nouveau moteur d’aller chercher les utilisateurs qui ne vont pas plus loin que la première page de résultats de Google. Si cette nouvelle s’avère véridique, j’ai déjà hâte qu’elle soit implémentée sur le réseau. Par exemple, plutôt que de chercher sur Google un restaurant pour une soirée, Facebook pourrait approfondir l’expérience de recherche.

Le Multidictionnaire Québec Amérique passe au numérique

Récemment, la célèbre encyclopédie Britannica offerte en version papier depuis 244 ans passait au numérique (voir cette note techno du 17 mars). La tendance se poursuit, cette fois au Québec. Depuis le 22 mars dernier, le Multidictionnaire Québec Amérique propose une version mobile de son édition papier pour iOS (iPhone, iPod Touch et iPad). Offert au coût de 17 $, l’ouvrage numérique de la langue française propose le contenu qui l’a rendu populaire au fil des années. On retrouve dans cette édition dix rubriques proposant des articles : les définitions, les notes orthographiques, sémantiques et typographiques, les prononciations, les locutions et citations, la conjugaison, les homonymes et enfin les formes fautives (calques de l’anglais, impropriétés, etc.).

Évidemment, la version numérique permet d’ajouter des fonctionnalités intéressantes pour l’utilisation des dictionnaires. On retrouve notamment un moteur de recherche proposant trois modes de recherche, la gestion et la consultation de favoris et de l’historique de navigation, ainsi qu’une section découverte affichant au hasard des articles pour vous instruire.

Québec Amérique pour iOS peut être téléchargé ici : http://itunes.apple.com/ca/app/id508501813

3e édition des Prix canadiens du jeu vidéo le 21 avril 2012

Depuis 2010, chaque année le gala des Prix canadiens du jeu vidéo récompense les studios de développement en nommant les meilleurs jeux de l’année et les plus prometteurs. C’est la troisième édition cette année et plusieurs jeux québécois sont en finale. On retrouve entre autres les réputés studios Ubisoft Montréal (Assassin’s Creed Revelations) et Eidos-Montréal (Deus Ex: Human Revolution). Un comité formé de vingt personnalités de l’industrie du jeu vidéo au Canada a sélectionné les finalistes, dont les gagnants seront dévoilés le 21 avril prochain à veille de la Canadian Games Conference.

Le Canada est le troisième plus grand employeur au monde dans le domaine du jeu vidéo. Le Québec a d’ailleurs une réputation sur la qualité des jeux livrés et des personnes qui oeuvre dans ce domaine. Il est à noter que le public peut voter pour le jeu de l’année sur le site officiel : http://www.canadianvideogameawards.com/?lang=fr

Les tablettes tactiles au services des personnes âgées en perte d’autonomie

C’est un beau projet pilote qui est lancé à l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal. Ce projet a été initié par Chantal Gariépy, ancienne designer industrielle et infographiste. C’est en laissant sa mère âgée de 93 ans et atteinte d’Alzheimer jouer avec sa tablette tactile que madame Gariépy s’est rendu compte qu’elle arrive à l’utiliser même si sa mémoire est déficiente. Ancienne passionnée de dessin, la vieille dame sait reconnaître les couleurs sur la tablette et arrive ainsi à communiquer et s’exprimer de cette manière. À ce sujet, Mme Gariépy a expliqué que « lorsqu’on est dans cet état, on ne jouit plus des mêmes loisirs que tout le monde et on ne s’exprime plus par la parole ». Ainsi, un test a été effectué sur d’autres pensionnaires de l’Institut et madame Gariépy a constaté que certaines applications permettent à chaque personne en perte d’autonomie de se rappeler inconsciemment de certains épisodes de leur vie.

L’Institut, qui a donné le feu vert pour un projet-pilote, possède une douzaine de tablettes tactiles. Elles serviront à proposer aux quelque 300 usagers de l’établissement des animations tout au long de l’année (on parle d’une centaine pour le moment). Les aidants et bénévoles seront formés pour ce projet, dont la méthode sera étudiée par des chercheurs. Le ministère responsable des Âinés attribuera une subvention de 45 800 $ à l’Insitut au cours des prochaines semaines afin de mener à bien cette initiative. Décidément, les tablettes peuvent servir à tout le monde, pas seulement les geeks!

Nouvelle génération dévoilée pour le service Illico de Vidéotron

Afin de toujours mieux se positionner face à ses concurrents, en particulier Bell Canada avec son service Fibe, le fournisseur de services télé, Internet et mobile Vidéotron a annoncé cette semaine le lancement prochain de la nouvelle génération de sa plate-forme Illico. Celle-ci devait être proposée à l’automne dernier, mais le développement a été lus long que prévu. La nouvelle interface pour la télé en haute définition se voudrait plus conviviale, rapide et personnalisable. La location de films sera facilitée et la navigation se montrera plus pratique, notamment avec un outil de recherche permettant de trier tout le contenu sur illico par titre, par réalisateur, par acteur ou par mot-clé. De plus, il sera désormais possible d’ajouter des applications à l’interface, un peu à la manière de son téléphone mobile. Parmi celles-ci on retrouve une application météo de Météomédia qui serait déjà prête pour le lancement.

Plus de 500 personnes ont travaillé sur cette nouvelle plate-forme qui a nécessité un investissement de 35 millions de dollars. Elle sera déployée dès cette semaine dans les régions du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Québec et Rivière-du-Loup. Les autres régions, dont Montréal, devront patienter jusqu’en août prochain.

Certains se demandent déjà quand arrivera la prochaine augmentation des tarifs pour le service télé sur la facture. On ne peut que faire des suppositions à ce sujet. Mais une mauvaise nouvelle est bien réelle concernant ce nouveau service. Pour en profiter, vous devez posséder un appareil numérique, enregistreur ou non, acheté après janvier 2011. Les terminaux acquis avant cette date ne seront pas compatibles avec la nouvelle interface. Si vous y tenez, il faudra alors investir sur un nouvel appareil vendu au coût de 199 $ pour un terminal ou 399 $ pour un enregistreur. En location, le terminal coûte 5,99 $ par mois et l’enregistreur, 8,99 $ par mois. Vous êtes tentés?

Rumeur d’une nouvelle console de Sony en 2013 : Orbis

Il y a longtemps que l’on a pas parlé de rumeurs concernant une nouvelle console de salon qui remplacerait la Playstation 3 (ou antérieures, car elles sont encore populaires). La dernière console de Sony date de 2006. L’éventualité d’une nouvelle console pour l’année prochaine est crédible. Mais les informations obtenues par le site Kotaku me laissent perplexes. En effets, les détails qui proviendraient de sources sûres sont plutôt incroyables.

D’abord, le nom de code actuel de cette nouvelle console serait Orbis et il serait utilisé pour la version finale proposée au grand public. Ainsi, il semblerait que Sony abandonne complètement le nom Playstation. Un peu surprenant puisque ce nom est reconnu et associé depuis très longtemps à Sony. Ensuite, dû à un changement radical dans les composantes utilisées pour la fabrication de la console (elles seraient conçues par AMD), tous les jeux des anciennes consoles ne seraient pas compatibles. Il ne serait alors pas possible d’utiliser les jeux déjà achetés pour la Playstation 3. À mon avis, si cela s’avérait véridique, ce serait comme dire que Sony court à sa perte devant ses concurrents. Je ne comprendrais pas cette décision dans un monde où Microsoft est un joueur majeur sur le terrain.

Enfin, pire encore, Sony embarquerait un nouveau système qui empêcherait de jouer avec des jeux déjà utilisés par d’autres personnes. Ce serait donc la fin des jeux d’occasion. Est-ce pour contrer le piratage? Le fabricant craint-il trop depuis les piratages répétitifs qu’il a subis sur son réseau Playstation Network ? Aucune de ces informations n’a été commentée ou confirmée par Sony, même si le nom « Orbis » circulent abondamment sur Internet en ce moment.

Un plastique qui se régénère par lui-même

Plus je lis sur de nouvelles technologies, plus je pense que la science-fiction est aujourd’hui la réalité. Cette semaine, une équipe de chercheurs du Mississippi aux États-Unis a dévoilé un plastique qui se répare tout seul. Imitant le comportement de la peau humaine qui rougit lorsqu’elle est endommagée, le plastique innovateur se répare de lui-même au contact du soleil. La technologie n’est pas nouvelle en soi, il existe déjà des matériaux capables de se régénérer. Mais c’est la première fois ici qu’il a la capacité d’avertir de ses dommages en rougissant à l’endroit où il y a bris.

La « guérison » du plastique peut se faire au contact prolongé de la lumière, d’une source de chaleur ou d’un changement de PH. Les recherches ont été en partie subventionnées par le Département de la Défense américain. Même si cette innovation pourrait être utilisée dans notre quotidien (imaginez un pare-brise craqué qui se répare tout seul immédiatement au contact du soleil), aucune utilisation commerciale n’a été envisagée, pour le moment.

Facebook améliore son système de commentaires pour lutter contre le spam

Il ne se passe plus une semaine maintenant sans que nos réseaux sociaux proposent chacun leur tour une nouveauté ou amélioration pour notre confort d’utilisation. La dernière en date, annoncée par Facebook, concerne son système de commentaires. En effet, depuis quelque temps, on remarque sur le réseau une recrudescence de spam, des commentaires indésirables ajoutés automatiquement sur les publications. Ces indésirables sont dus principalement aux applications malveillantes partagées par les utilisateurs. Personnellement, cela ne m’est pas encore arrivé même si la plupart de mes liens et publications sont postés de façon publique sur le réseau. Il semble que ce soient les pages Facebook qui soient concernées.

Le nouveau filtre, qui est déployé en ce moment, cache automatiquement les commentaires suspects. Les administrateurs des pages peuvent ainsi décider ou non de les publier sur leur page. J’espère que ce système sera plus efficace que celui de la messagerie privée. J’ai déjà parlé de ce dossier « Autres » que personne ne voit et qui enregistre, la plupart du temps, des messages qui sont loin d’être du spam (j’en ai déjà manqué qui étaient très importants!).

Outre cette nouveauté, Facebook a également ajouté un lien à la date et l’heure affichées dans chaque commentaire que l’on publie. Ce permalien permet d’accéder directement au commentaire en le partageant à ses amis. Ce système rappelle celui de Twitter où l’on peut accéder à un statut en cliquant sur la date de publication du tweet original. Est-ce vraiment utile? J’aimerais mieux que Facebook se concentre sur l’amélioration ou la refonte complète de son système de messagerie interne qui fait défaut (vous savez déjà ce que je pense sur ce sujet!).

Merci d’avoir lu, en tout ou en partie, cette autre édition de La Note Techno. Rendez-vous samedi prochain pour la dixième édition.

Partager cet article :

Autres articles qui pourraient vous intéresser...

Commentaires sur cet article

  1. [...] parlais dans La note techno du 1er avril. Google va proposer un service de stockage en ligne (cloud) pour concurrencer Dropbox, [...]

  2. [...] concernant la console « Orbis » qui devrait remplacer la PlayStation de Sony (sujet abordé dans La note techno de la semaine dernière), voici que des informations sérieuses arrivent à propos de la Xbox 720 [...]

  3. André dit :

    L’image de ToshiroFrog du site deviantart est superbe

  4. André dit :

    Pour (Nouvelle génération dévoilée pour le service Illico de Vidéotron) ses a québec le test avant montréal

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *